Connectez-vous S'inscrire

DH - En deux minutes GOLFECH renverse la situation au GIROU

Dimanche 30 Octobre 2016

Juste avant le début de la rencontre il a fallu y regarder par deux fois parce qu'on l'on a tous cru que Serge Betsen était sur le terrain. Bon d'accord, un Betsen à la petite carrure mais quand même ! Mais non c'était Patou Rasolo affublé d'un casque de rugby du plus ... curieux effet. (par Bob Marley)


Cadeau de Simon, du Girou Football Kop. Casque malheureusement enlevé pour la sortie à la soixante dix-neuvième minute suite à une expulsion quelque peu .... sévère, voire même assez incompréhensible. Un joueur du Girou allongé blessé, l'arbitre qui siffle contre lui Capitaine Rasolo qui demande des explications, un jaune puis quasiment dans la foulée une deuxième biscotte.Je n'ai pas l'habitude de faire des remarques sur les hommes au sifflet mais là dans une rencontre pas vraiment engagée, dix jaunes ça me paraît vraiment beaucoup. En même temps chacun son job et les vaches seront bien gardées (ou pas ). Une entame aux petits oignons pour des locaux pourtant diminués mais qui développent un jeu attrayant, plaisant, agréable inspiré et qui font plaisir à voir. Golfech est surclassé et ne peut rien y faire.  L'ouverture de la marque est donc logique, Fréchou n'ayant plus qu'à pousser au fond une offrande de Behilel. Dommage de ne pas avoir la vidéo ! Hamid a dans un mouchoir de poche donné un tour de rein à plusiseurs adversaires le long de la ligne de but, à la Beto Marcico. Les Golféchois continuent la suite de ce premier acte en étant nuls (et oh, ce n'est pas une appréciation perso, voir la déclaration de coach Petit) et concèdent des occasions. Mais Ngoumou n'a pas encore l'instinct du "tueur" et laisse passer l'occasion de faire le break.

Changement de physionomie après la pause oranges

Au repos Vincent Petit a expliqué à ses joueurs qu'il fallait être capable de s'adapter à ses adversaires. Référence au match joué à Auch où la qualité pouvait grâce à la pelouse en parfait état et du style proposé ne pas convenir face au Girou. Donc reprise plus haut et pieds sur le ballon. C'est une situation qui convient à l'OGFC qui sait remonter très vite les ballons récupérés sur des longs dégagements effectués en direction de Nana bien pris par Rasolofoarinivo qui malgré un déficit d'au moins une vingtaine de centimètres dégage de la tête pas mal de ces expéditions. Behilel bien que pas au mieux physiquement repart dans un nouveau festival où il déboîte encore quelques genoux et démarque Ngoumou, mais pas avec le même résultat. Maladresse ? Sacrifice de Grossetie qui reste ko ? La méga opportunité de plier la partie ratée. En suivant une des spéciales sur corner des "bleus" non cadrée. Le foot punit souvent ceux qui ne le maîtrisent pas complètement et ces déchets vont se payer, cash, et cher. Deux minutes de folie pour autant de buts visiteurs. Un ballon qui passe sous le pied de Baux pour le plus grand plaisir de Ouali qui égalise, puis Vincent Bul qui explose de joie après sa réalisation. Plus malheureux six minutes après en trouvant la barre. Le Girou pousse dans la fin du temps réglementaire et pendant les longues minutes du temps additionnel mais sans résultat, s'agaçant des décisions du remplaçant de Madame Cadinot initialement prévue au centre.

Par BM

LES RÉACTIONS
Sébastien SALLES (entraîneur du Girou) : "une défaite frustrante, un ballon qui passe sous le pied pour le un à un, un autre qui passe sur la tête pour le deux à un en deux minutes, peut-être leurs deux seules occasions du match. Au delà de ça on a deux:trois occases de mener deux à zéro. C'est peut-être le match au contenu le plus abouti mais le plus frustrant en terme de résultat. À nous de faire mieux la prochaine fois." 

Alexander TASKANOVIC  (gardien du Girou ) : "c'est très frustrant. La première période s'st bien déroulée mais en deuxième on se met le feu. Du coup ça a mal tourné, ça s'est renversé, ça lâché mentalement et on s'est pris deux buts. On a des occases franches même lors du deuxième acte mais ce n'est pas entré. On va continuer et j'espère que pour le prochain match à Albi ça va le faire." 

Vincent PETIT (entraîneur de Golfech) : "première période où on a été nul, quand on ne fait pas de jeu, que les mecs n'ont pas envie, que ça ne part pas sur les côtés, quand il n'y pas de pressing, quand il n(y a rien, il n'y a rien de dire. Comme à Figeac en coupe France on a été nul on a perdu contre une PL. Ce soir au Girou en première période on a été nul, on ne mérite rien. En seconde on joue plus haut, on frappe sur la barre, on peut marquer, on a plein de possibilités. Même si eux en contre, parce que j'ai un peu ouvert derrière auraient pu aussi marquer. Au moins on a montré un beau visage. On a essayé de jouer, on voit que l'on peut marquer des buts. J'espère que l'on fera une jolie saison. On peut maintenant recevoir Blagnac avec sérénité. Blagnac puis Luzenac ce ne sont pas des matches faciles. En tout cas on est là, on essaie de faire du jeu. Je suis dans un club sain, où il fait non travailler, c'est sympa comme tout."

Benjamin FIORUCCI (capitaine de Golfech) : "après la défaite à Auch il nous fallait venir faire un résultat ici ce qui n'est pas facile. On a fait ce qu'il fallait faire. On est passé complètement à côté de la première période, donc il a fallu que l'on se reprenne. Ce soir je suis fier de tout le monde, on a tous participé à ça. On va enchaîner deux grosses équipes mais il y a beaucoup de plaisir dans ce groupe et ça se ressent sur le terrain."

LA FEUILLE DE MATCH
DH sixième journée
Samedi 29 octobre, dix-huit heures
Pechbonnieu, stade municipal
GIROU / GOLFECH 1-2
Arbitre : Mme. Aurélie Cadinot, assistée de MM Mohamed Achaaraoui et Moulay El Yazid Maoukil 
Avertissements : Goreau (38e), Behilel (41e), Venton (57e), Bouis (79e), Ngoumou (90e +3) au Girou; Ouali (12e), Fiorucci (34e), Morat (44e) à Golfech
Expulsion :  Rasolofoarinivo (79e) pour deux jaunes consécutifs pour paroles à l'arbitre.
Buts : Fréchou (20e) pour le Girou - Ouali (71e), V. Bul (73e) pour Golfech

GIROU : Tanaskovic- Once (Claraco, 42e), Baux, Sarrau, Rasolofoarinivo (cap.), Bouis (Aït Tgadir, 84e), Venton (Alonso ,76e), M. Goreau, Ngoumou, Behilel, Fréchou. Entraineurs : Sébastien Salles, Jaoued Laqsil, Benjamin Montepan. .
GOLFECH : Grossetie, Lasme, Morat, Fiorucci (cap.), Mekchouche (B. Houbaine, 65e), V. Bul, L. Diaz, Laville, Nana, Zoglami, Ouali (Michaud, 90e+2), Entraineur : Vincent Petit.

Golfech réalise une belle opération au classement avec ce succès
Golfech réalise une belle opération au classement avec ce succès

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :