Connectez-vous S'inscrire

DH (Régional 1) - Le choc MURET/TMFC, RODEZ II pour éviter le piège ALBI, REVEL et FLEURANCE pour ne pas se faire distancer

Vendredi 9 Février 2018

Au moment où je m'exerce dans cette figure de style qu'est ma présentation de la prochaine journée de Régional 1, à savoir la seizième théorique, je sais pertinemment que vues les conditions atmosphériques il y a aura certainement de nouveaux reports. À part à Pechbonnieu où le terme d'arrêté municipal est quasiment inconnu, partout ailleurs peut en tomber un. C'est déjà arrivé à Aussonne, Auch, Muret etje ne m'abuse. Donc faisant fi de tout considération hypothétique je me lance en espérant que tout se déroulera (bien que j'en doute) en toute normalité. Les oppositions s'annoncent intéressantes avec peut-être les deux dernières en tête d'affiche. Six d'entre elles auront lieu à 18 heures. Auch décalera à dix-neuf. (Par Bob Marley)


GIROU / PRADINES
Comme je viens de l'écrire Pechbonnieu est une terre où les rencontres ne sont jamais reportées. Foot et rugby se partagent un terrain chaotique dont il faut avoir l'habitude. Mais cette accoutumance ne donne pas absolument pas un avantage aux locaux qui ont des joueurs suffisamment techniques pour désirer une meilleure surface de jeu. Le Girou est de nouveau revenu bredouille d'un déplacement, à Golfech cette fois. C'est une formation pour qui chaque nouvelle saison au plus haut niveau régional est un exploit compte-tenu de la faiblesse de ses moyens. Il convient de ne pas laisser trop de points à la maison pour ne pas s'exposer à une fin de championnat compliquée car la marge de manœuvre n'est pas très grande avec une poignée de cacahuètes en guise de matelas. Pradines au chômage il y a trois semaines à cause de l'évasion du Lot de son lit, puis du non pompage de l'eau encore la semaine dernière a repris des couleurs et n'est qu'à un point de ses hôtes, mais avec quatre matches de retard ! Un petit conseil à son gardien : attention à ne pas confondre la ligne des seize mètres cinquante et celle du renvoi aux vingt-deux. Messieurs proposez-nous une belle partie svp...

REVEL / GOLFECH
Les Lauragais à la surprise générale sont allés dimanche perturber les Ruthénois. Comme l'a écrit la rédaction : "Revel bouge encore". Ce point n'a pas suffi pour empêcher la prise de la lanterne rouge pour un but au goal average à Fleurance et trois à Aussonne. Par contre il peut donner un peu de confiance aux Lauragais qui en ont bien besoin. Cédric Garcia toujours au Mexique manquera encore mais apparemment son absence n'a pas empêché les siens de faire du jeu au stade de Vabre. De là à penser que sa présence n'est plus indispensable ? Aie, je vais ramasser ! Bonifier tel sera l'objectif. Golfech a battu le Girou après avoir redressé la barre et va nettement mieux. Les Tarn-et-Garonnais reviennent fort en récupérant des blessés. Un nouveau succès face au Girou les relancent et le positionnent en tête du peloton des retardés (attention, pas mentaux, pas de mauvaise interprétation !).

AUSSONNE / LUC-LA-PRIMAUBE
Enfin une victoire à l'extérieur qui permet de ne plus être dernier par le jeu du goal average. Mince consolation qui peut servir enfin de mise à l'étrier, et source d'espoir. Il faut enchaîner à domicile qui n'est pas terre imprenable depuis le début. Nul doute que le redressement observé depuis quelque temps est une réelle source de motivation et permettra d'occulter les bobos dans la tête. Pas mal de mes relations estiment que le maintien sera au bout. Pour leur donner raison aucune autre solution que la victoire. Mais les Aveyronnais de Luc ne sont pas forcément les clients idéaux pour cela. Mon collègue journaliste local est d'accord avec moi pour penser que le retard pris ne sera pas rattrapé. Il reste aux Luco-Primaubois de collectionner le plus d'unités possibles et de compter sur les autres. Cela commence par un voyage rémunérateur à Aussonne. Cela devrait être serré, voire tendu.

A Auch, Onet fera-t-il la même performance qu'au TMFC ?

AUCH / ONET-LE-CHÂTEAU
Au repos forcé les Auscitains ont maintenant deux matches de retard. Il semble que l'année 2018 soit abordée dans de bonnes conditions avec moins de gaspillage. On connaît tous les capacités des Gersois. S'ils ont gommé les petites erreurs passées ils seront à suivre attentivement. Les Aveyronnais ont confirmé que contre les grosses écuries ils savaient se mettre au niveau mais qu'ils sont capables aussi de passer au travers de rencontres théoriquement à leur portée. Partant de cet axiome on peut supposer qu'ils n'iront pas à Auch la fleur au fusil. 

FLEURANCE / LOURDES
Lentement mais sûrement les Fleurantins descendent, au point de se trouver parmi les trois derniers ex-aequo avec un seul but d'avance sur Revel pour ne pas être au bout du bout. Problème de site pour s'entraîner ou se doucher, changement d'entraîneur, départs une liste qui ne présage rien de bon pour l'instant ni le futur. Après avoir subi la loi de Muret à la maison, les Lourdais sont aller tirer le nul au TMFC. Nul peu valorisant de leur production semble-t-il. Le déplacement ne doit pas les effrayer et peut leur permettre d'emmagasiner de précieuses unités.

MURET / TOULOUSE MÉTROPOLE
Muret au repos peut-être plus ou moins programmé samedi (je sais je suis mauvaise langue mais pas autant que celles d'informateurs qui m'en ont parlé et dont je me fais l'écho...) a fait une bonne opération sans jouer avec les nuls de RAF II, du TMFC et de Lourdes. C'est peut-être, à condition de confirmer l'équipe la plus régulière qui produit le plus de garanties. Sept buts en quatorze oppositions soit un demi-but en moyenne (je suis fort n'est-ce pas Monsieur le Directeur d'école ?) un gardien stratosphérique qui n'aura plus besoin de personne pour se motiver (saura-t-il gérer cette nouvelle donne s'il ne pense plus à moi ?) des attaquants solides, puissants et performants auxquels vient de se greffer le buteur dont tout le monde rêve, quoi demander de plus ? Ah si un bon technicien aux commandes... Il y est rassurez-vous. Ça y est messieurs vous allez pouvoir vous concentrer que sur vous ? Match de gala samedi à Clément Ader avec la réception du TMFC. Bien qu'auteurs de prestations en dents de scie, les Toulousains légèrement distancés sont toujours dans le coup. Le dernier nul face à Lourdes est à ranger au rayon de ces rencontres pas vraiment abouties qui une nouvelle fois peut laisser des regrets. L'attaque est avec Rodez la meilleure (vingt-buts buts) mais la défense pas vraiment solide (septième avec dix-huit buts) qui prend beaucoup de perles, ou du moins en prenait beaucoup puisque depuis la titularisation de Escoula cela va mieux. D'ailleurs devant Lourdes c'est d'après ce que j'ai lu et ouï, grâce ou à cause suivant l'endroit où l'on se place que les Toulousains ont décroché un nul heureux. Devant son ancienne équipe le duel à distance entre les deux gardiens promet de belles envolées. 

ALBI / RODEZ II
Albi non plus n'a pas joué (à Muret) interrompu malgré lui une série convaincante. Décrochés par le peloton de tête il n'y a plus de points à perdre si quelques infimes espoirs de venir se mêler au combat des chefs traînent dans un coin des esprits tarnais. Alors en avant toute ! Sauf que les Ruthénois ne sont pas les premiers venus, ou plutôt si, car ce sont les co-leaders ! Trois matches en huit jours ont émoussé les jeunes organismes et les ont poussé à lâcher du lest devant de vaillants revélois. Mais là, après un peu moins de dépenses énergétiques et des ressources regonflées peu de chance que le rythme faiblisse au fil des minutes.

Penser au championnat avant la coupe !

Les six équipes encore en course dans la coupe d'Occitanie connaissent depuis lundi soir le programme de leur huitième de finale. Le choc entre Auch et Luc-la-Primaube laissera sur le carreau une des bonnes formations de l'Élite qui occupent le haut du classement. Pour le RAF II, Albi et le Girou qui affronteront des équipes deux ou trois divisions dessous la tâche ne s'annonce pas impossible même si les "petits" ne se présenteront pas en victimes expiatoires. C'est Golfech qui aura fort à faire bien avec des Portésiens gourmands. L'avantage de recevoir peut avoir son importance. 
Avant-dernière minute : une fois de plus le petit père Bob a tout faux ! Pourquoi avoir écrit qu'il n'y a pas d'arrêté municipal à Pechbonnieu ? Comme dans mon débriefing de la dernière journée de Régional 1, j'avais déclaré que si les derniers se mettaient à gagner ou faire match nul on ne saurait plus à quoi s'en tenir, si maintenant aussi Pechbonnieu y va de son interdiction ! 

Dernière minute : Fleurance/Lourdes également reporté ! Ouvrez la bouteille d'encre et plaignez moi svp ! Énième rebondissement : finalement la rencontre Fleurance/Lourdes est finalement maintenue : l'information donnée par l'ami PUK qui a eu tort de se connecter sur le site de la Ligue était erronée... Je le pardonne... cette fois, mais gare ! Au jeu des matches reportés le dernier (pour l'instant) est l'annonce de la remise de Aussonne/Luc la Primaube. Dommage pour deux formations en forme. J'étais prêt à affronter le gradin en béton gelé à Aussonne mais je resterai au chaud chez moi.  

Par BM

Auch tentera de recoller au haut du classement. (crédit: Auch Football)
Auch tentera de recoller au haut du classement. (crédit: Auch Football)

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :