Connectez-vous S'inscrire

DH (Régional 1) - Un MURET de fer contre un AUCH de feu, le derby aveyronnais ONET / LUC, le match de la peur GOLFECH / FLEURANCE

Vendredi 12 Janvier 2018

Quelle belle démonstration à l'appui de mon envie de rejet de la sempiternelle cérémonie hypocrite autant qu'absurde de ces vœux que tout le monde se sent obligé de respecter chaque début d'année. Certes mes actuelles idées sombres ne m'inclinent pas à vouloir aller au devant des autres mais avouez que ce rituel primaire dès le basculement d'année paraît suranné, banal et dépassé dès lors qu'il franchit les lèvres de ceux qui les prononce. Parlez-en à la famille de ceux qui sont décédés depuis dix jours ! Irez-vous présenter vos excuses pour leur avoir souhaité une bonne santé ? Oups ! J'attaque mon année avec une humeur très, très, négative... Au moins les choses sont claires de suite, on ne pourra pas être surpris plus tard quand ma plume sera encore acide. (Par Bob Marley)


Une histoire de plus de treize ans dans le football régional m'a permis de tisser une toile de relations à tous les niveaux, présidences, staffs, joueurs.... Celles-ci me livrent des informations dont je me sers quelquefois sans bien entendu citer ces sources. Et bien que sûres et avérées elles suscitent parfois des réactions épidermiques de personnes amies avec un entraîneur écarté, ou autre... Et qui comme quelques lecteurs m'interpellent. Ça me saoule ! Je ne suis pas un pro car je ne suis pas rémunéré pour ce que je fais, simplement quelqu'un qui à une époque aimait le football pour ce qu'il véhiculait. C'est de moins en moins vrai, ce qui fait que je n'ai plus le même plaisir, voire plus du tout l'envie à aller assister à des rencontres sachant que quelqu'un risque de ne pas apprécier mes écrits et me le fera savoir. CQFD.
Quinze jours d'arrêt pour un repos bien mérité et des festivités plus ou moins maîtrisées et un retour le premier weekend de janvier réservé à la coupe d'Occitanie pour se remettre en jambes afin d'attaquer de nouveau le championnat. Je reviens à mon propos initial pour prouver que tous les vœux du monde n'empêchent pas l'inéluctable d'arriver. Voyez les clubs de Régional 1 qui dès leur entrée dans la compétition sont déjà éliminés. Les oppositions entre pensionnaires de la division ont fait sauter trois formations : TMFC (éliminé par Luc), Lourdes (par Auch), Revel (par Albi).

Certaines équipes ont échappé au piège Coupe d'Occitanie
Si pour Aussonne (à priori diminué), Fleurance (où le changement d'entraîneur n'a pas eu l'effet escompté) et Revel (en difficulté) l'élimination n'est pas une grande surprise, celles de Muret et du TMFC le sont plus. À moins que l'effectif muretain n'ait pas été au complet, le revers à Argelès aux TAB fait tâche. Quant aux Toulousains le syndrome aveyronnais a encore frappé. L'année commence comme l'autre avait fini par une déconvenue pour le double tenant de feue la coupe du Midi. Ok, Luc la Primaube fait partie du groupe de tête de Régional 1 mais quand même !     
Quatre autres participants au championnat de l'Élite ont assuré avec plus ou moins de facilité mais l'essentiel est là. Le RAF II qui à mes yeux est la meilleure équipe, Golfech à domicile (aux TAB devant Cazes) et Pradines assez tranquillement à Cahors (1-3). Pour Auch cela démarre en fanfare avec un quatre à un sans appel à Lourdes.
Déjà cinq équipes sorties. Le Girou et Onet-le-Château ont échappé à la débâcle avec les matches remis. J'attendrai leur déroulement le mercredi 24 pour développer.
Si le retour aux affaires courantes devait découler d'une remise en forme grâce à l'intermède coupe, il risque surtout de coller des maux de tête inattendus à certains.
Un rapide coup d’œil sur les rencontres à venir n'attire pas de commentaire particulier car il n'y a pas de gros choc en haut. Toutes les rencontres auront lieu samedi à dix-huit heures à l'exception de celle de Rodez, dimanche à quinze heures.
Un énième derby aveyronnais qui est, rappelons le, le deuxième département le plus représenté après la Haute-Garonne, pour commencer.

Qui d'Albi ou du Girou basculera du bon côté du classement ?

Les Albigeois voudront se faire respecter à domicile contre le Girou. (crédit: EA / Footpy)
Les Albigeois voudront se faire respecter à domicile contre le Girou. (crédit: EA / Footpy)
ONET-LE-CHÂTEAU / LUC-LA-PRIMAUBE
Après un succès inattendu au TMFC lors de la dernière journée, la mise au repos la semaine dernière aura-t-elle un effet négatif sur une dynamique positive ? Il faudra en tout cas être prêt dans ce nouveau challenge face à un concurrent qui va bien et l'a prouvé en menant trois à zéro à Toulouse avant de trembloter. La conservation du résultat final prouve que les Luco Primaubois font une saison pleine. Un déplacement fructueux ne paraît pas impossible.

GOLFECH / FLEURANCE
Deux équipes à la peine. Golfech a enfin vaincu la spirale négative d'une longue série de défaites en battant péniblement Cazes à domicile (0-0, 5-4 TAB). Seul le résultat compte. Je ne sais ce que sera le futur mais d'ores et déjà on peut parler de saison ratée pour les Tarn-et-Garonnais. Fleurance ne va pas mieux. Juste devant son hôte, l'équipe a changé d'entraîneur sans réaction immédiate (défaite à Cugnaux qui évolue en Régional 3). L'année nouvelle peut continuer dans la galère.
 
PRADINES / LOURDES (reporté)
Ah les "petits" lotois ! J'ai une tendresse pour eux qui ont su accéder au plus haut niveau régional, ont réussi à s'y maintenir et pour la deuxième saison continuent à surprendre. Ils se sont qualifiés pour les seizièmes de finale (secteur Midi-Pyrénées) de la coupe d'Occitanie et ont assuré un petit matelas sur la queue du classement. Comme quoi sous la houlette d'un excellent technicien le travail sérieux paie. Il faudra néanmoins continuer à grappiller des unités salvatrices. Lourdes qui avait battu difficilement Golfech effectue un bon parcours en championnat avec le co-leadership. Devant Auch en coupe l'inefficacité offensive face au gardien Cazauran décisif et une seconde période brouillonne ont été rédhibitoires. On peut penser à un match raté comme il en arrive de temps en temps mais qui ne remet rien en cause. Le match peut être ouvert...

ALBI / GIROU
Les Albigeois ont écarté sans ménagement Revel (3-0) et sont comme on dit en cyclisme en chasse patate. Bien en avance sur le groupe qui lutte pour ne pas s'exposer aux affres d'une fin de saison difficile, ils sont encore dans le coup en championnat après avoir semble-t-il apaisé les derniers remous internes. À ce sujet l'envoi d'un mail à Footpy de quelqu'un d'Albi (???) me reprochant mon manque de professionnalisme et mes prises de position influencées pour nuire au club m'a interloqué. Je ne nommerai pas l'auteur, mais qu'il est doux de savoir que mes articles sont lus, décortiqués et provoquent des réponses hilarantes ! En recevant le Girou qui s'est positionné dans le ventre mou du classement la bonne opération tend les bras à l'USA. Les hommes de Pechbonnieu vivent une saison de transition entre passage des anciens et prise du pouvoir par les jeunes. Il y a de la qualité c'est indéniable mais corrélativement une absence de gestion juvénile préjudiciable. Un autre mail plus ancien d'un accompagnateur du LAP m'a reproché une certaine collusion avec Balma et le Girou lorsque j'avais parlé des abrutis qui dans la tribune vocifèrent. D'une part il s'était senti visé alors même que je ne le connais pas, d'autre part ce n'est pas seulement avec les clubs précités que j'ai des attaches mais aussi avec bien d'autres. Et je n'ai jamais cautionné ce qu'il appelle "des apostrophes plus grossières" émanant de qui que ce soit, pas plus de mes pseudo accointances que d'autres. Le terrain d'Albi plus civilisé que celui de Pechbonnieu doit permettre d'assister à une rencontre technique.

Qui va se relancer entre le TMFC et Revel ?

MURET / AUCH
C'est peut-être l'affiche de la soirée. Deux groupes qui postulent à l'accession avec un avantage pour les Auscitains. En cas de victoire Muret reviendrait à égalité avec les visiteurs. Sa défaite en coupe d'Occitanie comme je l'ai écrit plus haut fait désordre. 
Une généralité sans vouloir agresser qui que ce soit. La reprise en janvier est souvent compliquée, mais c'est valable pour presque tout le monde. Dans l'inscription à une coupe quelle qu'elle soit il y a une "obligation morale" sous-jacente de bien vouloir représenter son club. Hors donc quand on évolue à un niveau moindre je conçois que l'on puisse avoir des problèmes d'effectif mais pour les clubs qui ont deux voire trois équipes seniors et des jeunes au plus haut niveau, ne pas pouvoir aligner une formation très compétitive face à un adversaire hiérarchiquement inférieur me dérange un peu. Je le répète je ne vise personne, je constate...
Les Muretains ont une défense de fer, la meilleure (six buts concédés en dix matches) et, bien que l'attaque en ait inscrit plus du double (treize), elle n'est que la huitième de la division donc relativement peu prolifique. Le groupe monte en puissance journée après journée et revient dans la course.  
Les Auscitains viennent d'aller se balader à Lourdes en coupe. Après une première partie de championnat hésitante avec certaines performances peu abouties mais qui mathématiquement ne s'en est pas ressentie puisque les Gascons sont co-leaders. Vous avez certainement lu les déclarations d'après-match mises en ligne récemment par Puk. J'en retiens les dernières lignes de Frédéric Coustures : "on retrouve quasiment la totalité de notre effectif. Il faudra être prêt physiquement et mentalement pour réaliser une meilleure deuxième partie de saison." Tout est résumé. Juste une autre précision concernant une annonce faite sur Footpy sur le départ du gardien Damien Graves qui était le dernier rempart gersois. La rédaction a remercié ce brillant joueur et sa disponibilité avec nous. Je profite de cette présentation pour à mon tour déclarer à Damien toute l'admiration que j'ai pour lui. Il est dommage que lors de la coupe de Noël je n'ai pas été au courant de sa migration, j'aurais eu plaisir à converser avec lui. Bonne chance dans son nouveau club. Qui le remplacera ? Il est sûr que la succession sera dure à supporter. À Lourdes c'est Cazauran qui, semble-t-il, a été performant. Dernière minute avec le recrutement de Sébastien Vélez qui arrive. Je l'ai trouvé bon avec le SAAFC quand je l'ai vu plusieurs fois depuis septembre. 

TOULOUSE MÉTROPOLE / REVEL
Le TMFC est le seul à avoir disputé douze matches. Les revers se succèdent face aux Aveyronnais mais paradoxalement le classement ne s'en ressent pas trop. Si la défense est assez perméable, l'attaque est elle performante. La meilleure (vingt-trois buts) à égalité avec Rodez. Coach Ouvret a parlé de problème d'animation collective après la défaite en coupe. Est-ce à penser que les nombreuses individualités ne jouent pas en équipe ? La perte de la coupe du Midi (double trophée pour Saint-Jo) va libérer des dates, mais doit avoir du mal à passer... Une nouvelle fois je vais parler d'un joueur, mais pour stopper net tous ceux qui vont encore critiquer cette mise en exergue, je tiens à préciser qu'il ne fait pas partie de mes "accointances." Tout au plus quand nous nous croisons "bonjour/bonsoir." Sa présence se remarque, mais son absence et le vide laissés sont encore plus frappants. Quand il n'est pas là, le TMFC n'est pas le même ! Claude Manga est de ces joueurs précieux sur le terrain mais dont on s'aperçoit réellement de la place qu'ils occupent quand ils ne sont pas là. Hasard ou pas ? Il n'y a plus de place à la gamberge, il faut gagner et qui de mieux pour se relancer que de recevoir des Lauragais à la ramasse. (1V/5N/6D, treize/vingt-trois) les rois de la malchance sont là si tant est que seule la malchance soit en cause, mais c'est un autre débat. Pour débuter le nouvel an une déroute en coupe ce n'est pas la meilleure des manières. Revel va-t-il enfin être capable de tenir un résultat ? C'est la question à mille francs chère à Lucien Jeunesse. Le maintien passera uniquement par la résolution de cette équation. 
 
RODEZ II / AUSSONNE
Match des extrêmes dimanche entre le RAF II un point derrière les trois premiers, mais avec un et deux matches de retard et Aussonne dernier. Les Aveyronnais (meilleure attaque avec le TMFC et deuxième défense) recueillent les fruits du labeur effectué depuis des années. Le mélange anciens/jeunes est performant et a de quoi poser des problèmes à tous les autres. 
Aussonne qui avait pas mal fini l'année 2017 a mal démarré la suivante. L'effectif n'étant pas extensible, le groupe qui s'est déplacé à Portet était mixte donc friable. La preuve avec le résultat défavorable. L'année 2018 sera-t-elle meilleure ?
 
Et pour vraiment finir, en parfait réactif aux annonces qui sont publiées quasiment en temps réel sur footpy, un arrêté municipal toulousain interdit l'accès aux terrains gazonnés jusqu'à lundi 15 midi (reconductible). Un examen attentif de la météo laisse apparaître des chutes abondantes d'eau dès cette semaine et des températures négatives la prochaine. Donc toutes mes élucubrations précédentes deviennent des supputations spéculatives (pléonasme ???) et n'auront peut-être pas lieu d'être étudiées, ni commentées.  

Par B.M.

Les Ruthénois joueront un match dit piège contre Aussonne. (crédit: Footpy)
Les Ruthénois joueront un match dit piège contre Aussonne. (crédit: Footpy)

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :