Connectez-vous S'inscrire

DH féminine - Emma DAVEZAC (Portet) : "Entraîner des garçons ? Oui, mais pas dans l'immédiat !"

Vendredi 5 Septembre 2014

Emma Davezac est tombée dans le football dès son plus jeune âge... Le ballon rond elle connait et n'en est pas peu fière. Une tête bien pleine au service de notre football régional, ça fait du bien. Cette compétente passionnée est en charge de la formation de Portet. Un groupe de filles pour lequel elle ne manque pas d'ambitions à l'orée de cette nouvelle saison. (Par Dino Zoff)


Avec son staff, Emma a bien préparé ses filles pour les nombreuses échéances de cette nouvelle saison
Avec son staff, Emma a bien préparé ses filles pour les nombreuses échéances de cette nouvelle saison
Depuis quand entraines-tu ?
J'entraîne depuis 2006, j'ai choisi cette voie car au départ on m'y a poussé ! Valérie Astre entraîneur des féminines 1 de Muret m'a demandé de prendre en charge l'équipe 3 féminine suite à mon arrêt de la pratique (lourde opération au genou). J'ai ensuite eu la charge de l'équipe réserve et nous avons connu de belles saisons. A part la Coupe du Midi nous avons eu l'honneur de soulever les coupes du District, Souchon et nous avons été championnes de District de Ph et de DH. J'ai beaucoup appris auprès de Valérie Astre et auprès de Laurent Lejeune responsable de la section féminine à ce moment là. Sur le banc, j'ai retrouvé des sensations que je ne pouvais plus avoir sur le terrain, et je me suis laissée "entraîner" ... Et puis la fin de mon histoire avec Muret est arrivée il y a trois ans et j'ai pu gagner les rangs du Staff de Portet où nous avons créer la section féminine et cette équipe sénior dont je m'occupe. Nous avons ainsi gravi les échelons depuis deux saisons du district à la DH... Du coup cela dure depuis plus de huit saisons. Il y a une forte corrélation entre mon métier de manager à la banque et celui d'entraîneur de foot.

Comment juges-tu l'évolution du foot féminin depuis tes débuts ?
Le football féminin semble avoir évolué si l'on parle de foot, du jeu mais en réalité je ne sais pas si on peut parler de véritable évolution au sein des clubs. Bien sûr la FFF pousse les clubs à se diriger vers le football féminin et d'ainsi accueillir des filles de tous âges. La preuve en est que les clubs qui n'en possèdent pas peuvent passer à côté du Label FFF Ecole de foot puisque des critères bien spécifiques vis à vis des licenciées féminines existent. Mais je me pose parfois la question de savoir si cela est véritablement une volonté des clubs ou s'ils sont juste tenus par ses obligations. La place des féminines dans les clubs est toujours un sujet délicat et j'ai l'impression un éternel débat. Le football féminin ne sera jamais, même dans le foot amateur, égal au masculin, c'est un fait. Je m'interroge toujours lorsque je vois seulement des féminines arbitre central de féminine en D1 et D2 comme si le foot féminin était pour les filles, ça me donne une impression de football à part. Lorsque l'on se compare avec les Etats-Unis ou autre nous en sommes bien bien loin... J'ai quand même des souvenirs, il y a quelques années, les entraîneurs étaient dans le foot féminin par défaut, souvent incompétents, aujourd'hui il le sont par choix et ça c'est une avancée!  

"La nomination de Diacre peut-être un grand pas pour le foot et pas seulement féminin !"

Dès son plus jeune âge coach Emma planche sur ses séances...
Dès son plus jeune âge coach Emma planche sur ses séances...
Que penses tu de la nomination de Corinne Diacre à Clermont ferrand ? 
Si ce n'est pas un coup de communication, si son parcours d'entraîneur le justifie, si elle en a les compétences, c'est un grand pas pour le foot et plus particulièrement pour les femmes. Je ne parle même pas de foot féminin mais de la place des femmes dans le foot et dans le sport en général. J'espère qu'elle ouvrira des vocations et des reconversions de joueuses de haut niveau, il n'y a pas assez de femme entraîneur même chez les féminines.

Te vois tu un jour entraîner des garçons ? 
La question je me la suis posée lors de mon départ de Muret, mais je n'ai pas eu de propositions en ce sens à ce moment là, j'ai eu 3 propositions mais seulement pour entraîner des séniors féminines. Oui je me vois entraîner des garçons mais avant cela j'aimerais connaître le niveau national en tant que coach chez les féminines. Je ne me sens pas faire le grand saut entre sénior féminine et sénior masculin, si je m'y dirige un jour, j'aimerais passer par des U17 ou U19. J'ai l'impression que le public seniors masculin est un public plus dur et pourtant certains coachs ayant eu les 2 expériences ont tendance à dire qu'une année avec des féminines en vaut 3 chez les garçons ! 

"Les joueuses sont dans les starting block, sur-motivées..."

Aujourd'hui encore la passionnée et perfectionniste n'a pas perdu ses bonnes habitudes pour le plus grand plaisir de ses girls
Aujourd'hui encore la passionnée et perfectionniste n'a pas perdu ses bonnes habitudes pour le plus grand plaisir de ses girls
Comment analyses tu la saison dernière ?
La saison dernière était la continuité de notre parcours en district de l'année d'avant. Ces 2 dernières saisons étaient des saisons à part où l'on savait que nous avions les moyens de réussir car nous étions au dessus et ne pas y arriver aurait été une faute grave autant pour les joueuses que pour moi. Donc on efface tout et on recommence, là nous sommes à notre niveau de base, donc le travail, les recrues nous aideront à nous surpasser et atteindre les objectifs que l'on s'est fixés.

Quels enseignements tires tu de la préparation ?
On a souvent l'impression que notre prépa athlétique est bonne car les chiffres dans les cases sont bons ! Là nous avons seulement le recul sur 3 matchs amicaux gagnés avec un 7-1 contre Montauban qui peut nous donner bon espoir. Dimanche à 15h nous nous mesurerons à la réserve d'Albi à la maison. Cette équipe doit profiter du renfort de joueuses de qualité suite au bon recrutement de la D1, c'est un bon match test. Il nous tarde vraiment de reprendre la championnat les joueuses sont dans les starting block, sur-motivées.  

Objectif pour cette année ?
On en a plusieurs, mais tout d'abord priorité absolue au sportif: les inter régions pour l'équipe 1, ensuite si nous pouvons faire le même parcours que l'an dernier en Coupe de France (1er tour fédéral) ce ne sera pas de refus. Je ne parle pas de la Coupe du Midi car j'ai l'impression que cette coupe n'est pas faite pour nous... Les descentes de joueuses de mon groupe vers le Groupe de Florence Ruiz et Julie Suberville, le travail de leurs joueuses doivent nous aider à accrocher les 3 premières places de la poule de district et d'ainsi jouer la seconde phase. Il est important pour nous que notre équipe réserve évolue au plus haut. Il faut aussi que nous complétions nos équipes U9, U11 et U14 féminines entraînées par Gabrielle Teres et Bruno Grandy. Nous construisons notre avenir, notre stabilité pour que Portet soit dans les 5 meilleurs clubs féminins de la région.

LES MOUVEMENTS DU MERCATO
Arrivées : Gabrielle Teres (TFC) Céline Fauré (Ramonville, ex Muret) De Smet Jennifer (TFC) Laila Kihar (TFC) Juliane Lévy (Castres) Nelly Boyer (TFC) Ellvine Cesar (TFC) Léa Andrieux (TFC) Violaine Gravé (Muret) Dorine Mamata (Muret)
Départs : Karine Pavailler (Muret) Ludivine Lepinay (La Réunion)

PROGRAMME DE PRÉPARATION
Les joueuses avaient suivi au préalable un programme individuel très complet de 3 semaines. Reprise collective des 2 groupes le 11/08 avec un effectif moyen de 24 joueuses. (1 er jour consacré aux tests) programme des 3 premières semaines
- une première semaine séance mixte dédiée à la reprise du ballon et au travail d'aérobie
- seconde semaine consacrée à la technique au poste et travail de puissance clôturée par un week-end de préparation assez exceptionnel dans les Pyrénées avec randonnée, kayak, couchage en forêt dans des tipis, séance foot, accrobranche, escalade et défis sportifs en tout genre (1 amical)
- troisième semaine: mise en place de l'équipe jeu au poste et travail de vivacité étaient au programme (2 amicaux)

Depuis le début de semaine nous avons commencé notre premier cycle d'entraînement avec pour ma part un groupe moyen de 18 joueuses et le groupe 2 de 14 joueuses.

DAVEZAC EMMA
Ne le 10 septembre 1980 à Toulouse
34 ans
Poste : entraîneur DH Portet
Parcours
- Joueuse : U9,U11, U13 FC l'Isle Jourdain (Gers), Toulouse Olympique Mirail (Dh Sénior Fém), ES St Simon (DH Fém), AS Muret (D3, DH fém)
- Entraineur : As Muret 2006-2012 (District à Dh sénior féminine), As Portet (District à Dh sénior fém)
Diplôme entraîneur : BMF (I1,I2, AS)
Profession : Directrice de banque

Le groupe seniors dans son ensemble est fin prêt pour mordre à pleine dents dans cette nouvelle saison.
Le groupe seniors dans son ensemble est fin prêt pour mordre à pleine dents dans cette nouvelle saison.


National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :