Connectez-vous S'inscrire

Edito - Que le temps passe

Samedi 11 Juillet 2020

Jean-Jacques est de retour! Sa plume, malgré la chaleur estivale n'a rien perdu de sa verve....


Edito - Que le temps passe
Vous vous rendez compte nous sommes déjà quasiment mi Juillet. Alors soit quand on est vieux la notion de temps qui défile devient très aléatoire, soit elle est en fait une réalité pour tous. Le déclenchement des hostilités face à la "guerre" semble avoir eu lieu hier. Bon, d'accord, avant-hier. Pour beaucoup c'est de l'histoire ancienne déjà oubliée à tel point que la célébration de la fête nationale du 14 va encore voir des débordements en tous genres. 
Quid de la distanciation, du port du masque, des gestes barrière ? Vous allez voir comment tout peut s'oublier (merci M Brel) en dépit de ce qui plane au-dessus de nos têtes. D'après les Chinois (maîtres de la désinformation) Il paraîtrait qu'une épidémie de pneumonie pire que le Covid sévirait au Kazahstan. Pourquoi donc se priver de joies aussi simples que de brûler des voitures, de rouer de coups un citoyen lambda ou d'écraser une gendarme ?  
Pendant ce temps là les jeux du cirque qui permettent à tous les César du monde de détourner le bas peuple de leurs turpitudes  et basses vilenies (et qu'elles sont nombreuses !) font leur retour. Quelle hypocrisie que d'accepter des événements avec 5000 spectateurs (pourquoi ce chiffre d'ailleurs ?) comme si à 4999 il n'y a aucun risque alors qu'à 5001 la pandémie va trouver son second souffle !!!! 
Coluche a dit : "ils voudraient qu'on soit intelligents et ils nous prennent pour des cons...." mais en même temps depuis qu'il a eu cette phrase pleine de vérité à son époque le niveau d'intelligence moyen a tellement baissé que l'on se demande en définitive s'ils n'ont pas raison ? Même si les chiffres de réussite au bac tendraient à mettre en exergue une augmentation faramineuse de la culture chez les jeunes, ils ne sont en réalité qu'un cache misère qui occulte la facilité d'un diplôme devenu obsolète, voire ridicule. À la fin des années 70 le taux de réussite était de 18,5%. Cette année quasiment 92%, cherchez l'erreur...
Les préparatifs dans le football amateur après avoir subi un arrêt temporaire apparent ont repris sans retenue. J'ai bien écrit arrêt apparent parce que même sans contacts physiques les contacts téléphoniques n'ont jamais cessé. On officialise donc ce qui avait été préparé car, grâce à "l'évolution" de la mentalité des joueurs tant que ce n'est pas signé ce n'est jamais sûr !!! Si les mutations ont longtemps stagné elles ont pris leur envol. Ainsi il ne se passe pas un jour sans que footpy n'annonce des signatures. Ce qui concerne d'ailleurs aussi bien les entraîneurs  que les acteurs terrain. Quelques changements de présidences bien que ce poste soit celui où la stabilité est la plus grande. Les coaches migrent eux aussi avec l'espoir de trouver dans leur nouvelle structure un terrain plus favorable, un environnement plus épanouissant, un effectif plus performant, des salaires plus conséquents ? Allez je sens déjà des frémissements hostiles tant il est bien entendu que les techniciens ne sont pas vénaux mais ne fonctionnent qu'à l'affectif... Pas tous direz-vous, ils sont à la marge, honnis soient-ils !!! Si, si, moi aussi je vous aime.
Dans ces changements de clubs s'il en est un qui a interpellé c'est bien celui de Bibi Andres qui en allant à Montmaurin malgré trois propositions d'un meilleur niveau a pris à contre-pied toutes les supputations. Celui qui fut un brillant joueur, un personnage atypique au passé quelquefois chaotique a choisi un foot qui" n'est pas celui des crapules, mais celui que j'ai connu. C'est le coeur   qui a parlé." Avec sur son porte bagage quelques pointures sa formation vaudra le coup d'oeil. Et ça tombe bien car pour la première fois de son histoire le bureau a décidé d'inscrire la formation fanion en CDF. Compétition qui attire de plus en plus de clubs comme vous en a informé notre rédaction il y a quelques jours.  C'est beau de rêver, surtout en ces temps moroses !!!

Vivement le retour du public dans les tribunes. Photo DR Club Montauban
Vivement le retour du public dans les tribunes. Photo DR Club Montauban

Le foot amateur est confronté à de plus en plus de difficultés, financières, de motivation, de bénévoles, d'effectif.... Les Ententes ou fusions sont-elles la solution ? Vraisemblablement. Footpy a annoncé (ou va le faire incessamment) la dernière en date concerne le Labège Inter FC pendant qu'un nouveau club naissait à Lamasquère. N'est-ce pas le cycle de la vie même dans le sport ? Après un retour sur la pointe des pieds dans les structures sportives les joueurs sont en vacances pendant quelques jours. Avec souvent un programme individuel (suggéré) qu sera respecté (ou pas....) suivant le degré de motivation de chacun. Quand j'entends à la télé, lors de rassemblements massifs sans retenue que les gens ont besoin de s'amuser après un confinement de quelques semaines je tombe sur le fondement... Les anciens qui ont connu des années de privation et de misère se gaussent de tels arguties.  Alors, le foot !!!! Je suis prêt à parier que très, très peu de joueurs suivront le programme, tout au plus quelques courses sur le sable, et encore. À moins d'avoir la foi, celle qui anime souvent les gardiens adeptes du masochisme ou des travaux d'Hercule auxquels s'apparentent souvent leurs entraînements.
S'il existe des forçats du foot ce sont bien eux qui travaillent comme des forcenés là où les danseuses perfectionnent leurs entrechats pour abuser les arbitres par des chûtes sonores et spectaculaires  M J.-P. Bonnet n'a-t-il pas dit qu'il suffit de tomber en criant pour être (quasi) sûr d'obtenir un coup  franc ? Si tous nos championnats prenaient exemple sur le foot anglais où ne sont sifflées que quelques fautes peut-être (sûrement ?) que les rencontres de tous nos championnats deviendraient enfin attractives ? Il faut dire que les arbitres savent se mettre au diapason pas comme chez nous souvent. Pour avoir la sensibilité de percevoir les fautes, ou pas, il faut certainement avoir évolué à un très bon niveau. Dans la mesure où le choix d'arbitrer est fait très tôt peu de chance d'avoir des bons joueurs est impossible, donc l'apprentissage de la perception l'est tout autant. CQFD. Et puis les arbitres étant supervisés leur promotion, ou rétrogradation dépend d'humains, par définition eux même faillibles, avec leur qualités et défauts. Dont la vengeance fait partie ! Je ne m'étendrai pas davantage mais cette année est très révélatrice à ce sujet.où un parent venge sa descendance après un article paru dans nos colonnes. Mais basta ! 
Les grandes manoeuvres continuent, au grand jour pour la plupart d'entre vous qui ont compris l'importance d'entretenir des bonnes relations avec footpy, qui répercute vos mouvements, vos manifestations, votre actualité. Si d'aucuns (très, très, très rares) préfèrent tenter de nous empêcher de communiquer sur la vie de leur club alors que tout se sait, tout se dit, qu'on nous l'écrit, qu'à cela ne tienne !!! Nous nous inclinons de bonne grâce et les satisferons en ne les mentionnant plus. 
Que le temps passe( vite) ai-je écrit en titre. La preuve nous allons très bientôt aller voir les matches de préparation qui arrivent vite, très vite, et vous retrouver avec ,nous l'espérons des intentions autres que celles d'un passé récent, juste avant l'interruption..

Jean-Jacques Evrard

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :