Connectez-vous S'inscrire

En aparté – La FIN DE SAISON, objet de toutes les DISCUSSIONS

Dimanche 5 Avril 2020

Il y a peu de temps j'ai lu des échanges sur les réseaux sociaux au sujet de la manière dont le reste de la saison de foot pourrait se dérouler. Comme maintenant on ne peut plus rien dire ou écrire sans qu'aussitôt on se fasse "lyncher" par des individus qui, n'ayant pas le même avis mais qui ne respectent pas le vôtre ne vous accordant même pas le minimum de droit à l'expression, des échanges peu amènes ont eu lieu. Cela m'a interpellé et intéressé car j'y ai vu et trouvé une des dérives très flagrantes d’une évolution très négative. On n'arrête pas de nous rabâcher que la société et les mentalités évoluent. Permettez-moi de penser qu'au contraire elles régressent. Un Coluche, un Desproges n'auraient plus droit de parole de nos jours. Trop irrévérencieux, politiquement incorrects, stigmatisés par les uns et les autres, cloués au pilori de votre soi-disant analyse pointue et moralisatrice.


Donc d'aucuns ont réagi violemment que l'on puisse se projeter dans une idée aussi futile que ce sujet, au prétexte que les jeux du cirque sont bien peu de chose au regard de l'épidémie meurtrière actuelle. Considérant que celle-ci est la seule chose vitale dont on peut discourir au détriment de projections banales, ils ont fustigé avec force coups de verges verbales les petites gens qui ont l'outrecuidance de ne pas se focaliser uniquement là-dessus. Ce serait donc un crime de lèse-majesté que de vouloir se pencher sur la manière de sauver ce qui peut l'être encore ! 
Mécréants que nous sommes d'avoir des idées, des projections frivoles en ces temps de guerre. Car comme l'a seriné le président nous sommes en guerre. Euh, à mon sens, il est bien trop jeune pour savoir ce qu'est vraiment la guerre et sa réalité. Parlez-en à nos anciens ils vous expliqueront ce que c'est réellement. Il ne faudrait pas confondre mauvaise préparation, imprévoyance et amateurisme. Cela me fait penser à la fameuse et inviolable ligne Maginot érigée pour empêcher l'éventuelle invasion de la France en 1945. Apparemment aucune de nos têtes pensantes n'auraient imaginé l'ennemi capable de réfléchir et de simplement...
la contourner ! Bref...
 
Malgré tout il faut continuer à vivre
Et comme "gouverner c'est prévoir" il faut donc bien (n'en déplaise aux censeurs et donneurs de leçons) que les instances se penchent sur la (ou les) manière(s) de finir au mieux une année sportive 2020 qui restera à jamais l'événement le plus marquant du sport. Pas de l'histoire de l'homme et de la France qui ont d'autres actualités bien plus marquantes. Quelques exemples non exhaustifs : invention de la poudre, de l'électricité, de la bombe atomique, la conquête spatiale avec en point d'orgue la marche sur la lune, etc... C'est quand même autre chose qu'un virus. 
Hop là, attention loin de moi l'idée de minimiser la portée du Covid-19, mais un virus même agité et hyper actif n'aura jamais le retentissement des quelques exemples sus mentionnés. Pourtant comment se fait-il que cette année la France (entre autres) n'ait pas connu son épisode annuel de grippe "générateur" de huit à dix mille décès ? La science nous le dira peut-être (ou pas) un jour. 
 

Que vont décider Noël Le Graët et Marc Debarbat, respectivement président de la FFF et de la LFA, pour le reste de la saison ? (crédit: E. Garnier / L'Equipe)
Que vont décider Noël Le Graët et Marc Debarbat, respectivement président de la FFF et de la LFA, pour le reste de la saison ? (crédit: E. Garnier / L'Equipe)

 

Le respect a disparu

Un peu d'histoire si vous me l’autorisez. Les épidémies font partie des « peurs du plus grand nombre », comme l’écrit l’historien Jean Delumeau dans son ouvrage la Peur en Occident. L’histoire de l’humanité est jalonnée par l’apparition subite de ces grandes pandémies, du retour au temps des terreurs irrationnelles et des discours eschatologiques. L’Occident conserve dans une sorte de mémoire collective celle des grandes pestes qui décimèrent l’Europe depuis l’Antiquité jusqu’au XVIIe siècle. Les pestes (oui elles ont eu plusieurs noms : peste noire qui fit une centaine de millions de morts, antonine), variole, syphillis, choléra, grippe espagnole, sida, Ébola, grippe aviaire.. Le Covid 19 dernier fléau en date met fin au rythme dément des politiques de croissance et de compétition internationale. 
 
Que va devenir la fin de saison dans le monde du football ?
Question certainement pas existentialiste mais préoccupante quand même, tant il me paraît nécessaire d'anticiper la sortie de crise. Les personnes élues se trouvent fort dépourvues comme la fourmi en son temps. Bien que l'on pense avoir tout prévu dans le grand livre des lois et règlements vu, revu, analysé, convenu, et bien, non ! Il y a encore des cas imprévus qui tombent sur la tête des décideurs. Alors que l'on ne connait pas la date de la fin du confinement (Lapalissade) il faut bien se projeter. Je laisse de côté le monde professionnel pour lequel je n'ai aucune affinité tant il est décevant. J'en profite pour une petite digression dont je suis amateur. Comme beaucoup d'entre vous j'ai regardé différentes rediffusions de matches dits d’anthologie : France/Brésil, Saint-Étienne/Kiev.... Ce qui est le plus frappant c'est l'absence de réactions virulentes des joueurs à la suite des coups de sifflet des arbitres. Le respect a donc existé pendant des décennies. Peut-être que si les premiers signes de débordements verbaux ou gestuels les hommes en noir avaient sévi avec une grande sévérité le phénomène serait mort dans l’œuf ? Nul ne le saura jamais.
Donc les pros ont des impératifs pécuniaires de vouloir à tout prix finir leurs championnats. Pour les amateurs c'est quelque peu différent me semble-t-il. Au-delà des tergiversations actuelles compréhensibles, j'imagine que (je le serine, sans avoir la date éventuelle de sortie du confinement) on se dirigerait vers un gel de tous les championnats. Et alors direz-vous cela débouchera sur quoi ? Saison blanche, montées mais pas de descentes, pas de titre distribué, que sais-je encore.
 


 

Le forum, terre d’expressions d’opinions

Pour la première hypothèse vous avez le loisir de vous exprimer sur le forum nouvellement créé par Footpy. Je vous encourage à aller très nombreux dessus, vous disposez de temps. Cela vous permettra d'exprimer vos opinions, cela peut être constructif ! Puisque cet édito est le mien et que je m'autorise le droit d'y exprimer ce que je pense, j'avoue que le principe d'une saison blanche m'agréée. J'ai le droit d'écrire ce que je pense, ayez au moins (les grincheux) celui de le respecter, svp !!!! Ce qui me permet d'écrire, au lieu de la glorieuse incertitude du sport, la glorieuse incertitude de la connerie !
Sinon autoriser les montées pourquoi pas, mais alors en prenant les classements quand ? À la fin des matchs aller ou à la dernière journée. Les avis divergent... Pas de descente ? Ce qui implique d'augmenter le nombre de formations dans chaque division. Ok pourquoi pas, mais il faudra l'année suivante revenir à la normale et il y aura ipso facto plus de rétrogradations ! 
La portée financière sur les clubs amateurs est importante mais pour ceux qui avaient l'habitude d'organiser des tournois de fin d'année ils auront peut-être la possibilité de les maintenir avec la quasi-certitude d'attirer tous les footeux en manque de compétition. C'est du moins ce que je leur souhaite malgré les difficultés qu'ils rencontrent. 
 
Les contacts avec les joueurs susceptibles de renforcer les effectifs pour la rentrée prochaine doivent avoir commencé.
J'ai écrit avec un petit sourire en coin le terme « renforcer » parce que la plus-value n'est pas toujours celle souhaitée. En tout cas la période est bien précoce mais je connais au moins un club qui a déjà bouclé tous les entretiens individuels (merci FD pour l'info !). 
Ce qui est bien c'est qu'en ce moment les terrains ne souffrent pas ! Un retour éventuel aux affaires trouvera des pelouses à priori en parfait état. 
Récemment j'ai eu un contact téléphonique avec Fabrice Dubois qui est un de mes bons potes. Au fil de nos échanges nous en sommes arrivés à essayer de nous projeter sur un futur hypothétique, lointain même. Il a eu cette phrase magique : "dans vingt ans la seule certitude au sujet du foot, c'est que le ballon sera toujours rond..." 
Allez en guise de conclusion à ma "diatribe" une question : l'homme saura-t-il s'en souvenir et ne pas reproduire les mêmes erreurs ? J'en doute...


J.J.E.

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :