Connectez-vous S'inscrire

En aparté - La PASSION du football est-elle encore vraiment présente dans nos clubs et instances ?

Mardi 3 Juillet 2018

À la suite de mes éditos sur la santé du football amateur et de l'argent plus ou moins officiel qui circule, ainsi que de brèves sur la non reconduction de certains entraîneurs il y a eu des réactions. La plupart allant dans le sens de mes écrits les approuvant et trouvant même quelquefois que je ne suis même pas allé assez loin. Puis des très, très, rares s'étant sentis certainement visés, un peu moins enthousiastes. (par Bob Marley)


Il est vrai que la notion de club familial n'existe quasiment plus, même si certains s'en revendiquent. Si l'on gratte un tout petit peu, mais vraiment très peu, la couche de vernis craque vite et révèle une réalité moins affriolante... Par expérience et en fréquentant ou ayant des contacts très proches avec de nombreux clubs je sais que même où cela paraît sympa vu de dehors il y a partout des tensions, des clans, des inimitiés plus ou moins larvées. Alors bien sûr personne ne le reconnaît, tout le monde parle ce bande de copains, d'ambiance festive et chaleureuse, de club sain où il fait bon venir vivre... Mais même si je dois fâcher des personnes, j'ai l'outrecuidance d'affirmer que la façade si belle soit elle, cache ses petites misères que l'on tait. Pas moi ! J'ai la réputation de mettre les pieds dans le plat et d'être un iconoclaste, quelquefois (rarement) excessif  mais si souvent dans le vrai. Je l'ai déjà écrit si nous mettions en ligne toutes les confidences qui nous sont faites il y aurait un sacré bazar dans pas mal de clubs, voire des guerres de clans. Croyez-vous sincèrement que tout le monde soit dupe ? Les éternels remplaçants ou "victimes" des choix des coaches sont bien entendus toujours de bonne humeur, jamais jaloux ni vindicatifs ? Mon œil ! D'ailleurs les mutations des deux périodes réglementaires attestent souvent de la volonté d'essayer de se faire une place ailleurs, dons ipso facto que le statut initial ne convenait pas.... 
Il y a peu j'ai discuté à Plaisance avec Cyrille Lacombe que j'apprécie particulièrement et j'ai pu me rendre compte qu'il est très au courant de ce qui entoure le régional 1, niveau qu'il va redécouvrir. Cela prouve que quel que soit le niveau où on évolue quand on est passionné on s'intéresse aux autres. Quel rapport avec le sujet ? Aucun !
Alors quand j'ai la fatuité d'écrire un article dans lequel en prenant les précautions d'usage avec le conditionnel, sans forcément viser ni agresser et encore moins attaquer qui que ce soit, et que la lecture n'est pas comprise ou alors que c'est moi qui ne sais pas ce que j'écris, je m'interroge ! Pourtant je n'emploie que des mots ou expressions basiques, pas trop recherchées pour me mettre au niveau de tous et être, en principe compris par tout le monde. Il y a quelquefois une difficulté pour certains de lire entièrement les phrases ou plutôt de simplement les survoler en occultant certains mots essentiels qui les empêchent de saisir les subtilités des affirmations. Ils réagissent d'une manière épidermique primitive à contre-sens désagréable. Qui fait quoi, demandais-je ? Qui cautionne les dérives ?

Ces dérives moult fois constatées ne représentent que la face visible de l'iceberg, la partie la moins sale et pourtant elle l'est déjà tellement. Comment interpréter qu'un président pendant la rencontre utilise son portable pour conseiller son coach sur le nom d'un tireur de coup franc ?
Qui fait quoi ? Où commencent et finissent les compétences de l'un et de l'autre ? L'omni présence de certains présidents est envahissante. Le cumul de fonctions aussi interpelle. Président/trésorier par exemple. En même temps c'est pratique pour s'allouer des défraiements kilométriques fictifs (quatre cents euros par mois à une époque dans une affaire qui avait fait scandale) ainsi que des indemnités de repas comme il y a quelques années dans un club toulousain. Entraîneur ou président qui de conserve s'entendent comme larrons en foire pour squizzer un gardien ou un joueur en recrutant un remplaçant sans avoir la bienséance de prévenir celui qui va se trouver le bec dans l'eau...
Dans le genre d'histoire assez nébuleuse, parle-t-on de cet entraîneur qui "charge" à la place d'un président contre le versement d'une rémunération importante qui l'incite fortement au silence ? Pendant ce temps l'autre rebondit et enchaîne ailleurs les malversations financières en laissant des dettes. Comme de ces clubs qui doivent de l'argent aux instances, parfois des sommes importantes d'ailleurs, mais qui n'ont pas forcément le même traitement les uns par rapport aux autres. Il est avéré que certains sont moins sanctionnés que d'autres. Pourquoi ? Font-ils peur, ou du chantage à la clef sous la porte pour ne pas subir les foudres ? Les décideurs ont-ils des arguments valables, pas sûr ? Sauf si bien entendu on sous entend des protections, des passes droit, des petits arrangements, des erreurs "involontaires" ou des interprétations possibles dans  les règlements. La preuve la plus récente cet imbroglio en Régional 1 avec une poule Languedoc Roussillon à treize équipes et un règlement assez confus et mal rédigé. Gageons qu'en septembre 2018 avec encore une poule à treize, cette fois tout soit prévu et rédigé d'une manière claire sur la même page et non dans des divisions différentes.

C'est une tâche incommensurable, énorme qui réclame des compétences, de la disponibilité.

Bon pour cela il faudrait que la Ligue soit à même de le faire. Attention je vous arrête de suite, je ne mets pas en cause les compétences des juristes de la Ligue ! Je les sais capables, d'autant plus qu'ils sont suffisamment intelligents pour tirer les leçons des flous qui entouraient les derniers. Non vous êtes au courant de ce dont je parle puisque vous êtes concernés et que vous étiez très nombreux à Muret. La double assemblée dont vous avez lu en très grand nombre les premiers commentaires en attendant la suite dans nos colonnes, a fait du bruit et révélé au grand jour avec force les conflits plus ou moins sous-jacents depuis de nombreuse mois. Nous avons tous lu les déclarations à fleuret très peu mouchetés depuis X temps. D'ailleurs le choix de la date pour cette double réunion (j'ai failli écrire confrontation) n'était pas le plus judicieux avec le huitième de finale programmé de l'équipe de France. Manque de confiance, ou d'anticipation de la Ligue ? Parce que des dates il y en avait certainement de meilleures me semble-t-il. Un service de sécurité et un huissier : qui a payé, et avec quels deniers ? Celui des clubs bien sûr qui à mon sens n'est pas forcément prévu pour ça, mais passons. Des bousculades, des invectives, du chahut, on se serait cru à l'Assemblée Nationale qui nous donne si souvent l'exemple déplorable de tels tohu-bohu. Ma seule primo réaction est le dégoût. Sans même chercher à m'immiscer dans ce grand déballage dont je ne connais pas les tenants et aboutissants précis c'est que cette démonstration de zizanie, d'anarchie, de manque de respect, d'incivilité est pathétique !!!! Au-delà des desiderata individuels et des luttes de pouvoirs pour lesquels je n'ai plus aucune position, rôdé que je suis par l'exemple de nos politiques qui dès qu'ils sont élus oublient la base qui les a portés aux nues  pour se tourner vers leur propres intérêts nombrilistes, je me demande surtout où est l'intérêt porté au football ? Jusqu'à preuve du contraire un District, une Ligue sont là pour gérer le football. C'est une tâche incommensurable, énorme qui réclame des compétences, de la disponibilité. Tout ce dont indéniablement les membres de la Ligue et des Districts font la preuve quotidiennement. Alors pourquoi ne peuvent-ils pas démontrer leurs qualités ensemble pour le meilleur profit du sportif ? Mystère ! Un membre présent à Muret candidat alors qu'il est sous le coup d'une suspension de plusieurs mois... Bien sûr un appel suspensif est en cours, mais sans préjuger de son résultat imaginez une élection invalidée ultérieurement ! C'est du grand n'importe quoi. Heureusement que les clubs n'ont pas accepté de risquer une telle décision. J'aimerais que tout le monde se recentre sur l'essentiel, mais n'est-ce pas trop demander ? En attendant une mise éventuelle sous tutelle par la FFF qui n'avait semble-t-il aucun observateur, notre égo doit en prendre plein la figure. Enfin quand j'écris "notre"... Sans faire dans la parano en imaginant que la France entière du foot amateur se gausse de nous (parce qu'elle a assez à faire avec ses propres démons) il est quand même pitoyable de constater que le niveau intellectuel vole quelquefois bien bas chez nous. Fermons la parenthèse avant qu'un nouvel épisode de ce feuilleton nauséabond nous soient proposé.         

Dans la série d'incompréhension qui surgissent de temps en temps souvenons nous qu'il y a quelques années des matches ont été rejoués en juillet pour cause de mauvaise homologation de terrains synthétiques. Cela fait partie de quelques zones occultes dans les règlements qu'il convient de revoir pour ne pas verser encore une fois dans la cocasserie. D'ailleurs heureusement que les clubs ne sont pas au courant de toutes les subtilités des articles de loi ou ne s'y penchent pas assez parce que la régularité de certains est à mettre fortement en doute.
Les assemblées de Muret ont permis de côtoyer une grande quantité de représentants de clubs. Je n'y ai pas assisté ne voulant pas participer à cette grande mascarade et parodie de démocratie mais footpy était représenté par de brillants correspondants qui vont ont rendu compte et le feront encore. Les oreilles de quelques autres de mes potes ont traîné et entendu énormément de bien de notre site mais aussi quelques critiques. Nous avons des noms !! De la même manière que l'année dernière j'ai pendant quelques semaines occulté dans ma présentation ou mon débrief de Régional 1 une équipe, nous pouvons encore le faire sans état d'âme. Footpy site amateur gratuit qui vous est entièrement réservé plait énormément, mais pas à tout le monde. C'est la démocratie, mais ce qui gène le plus c'est que les rares ronchons ne savent pas se taire. Moi quand je n'aime pas quelque chose je n'en mange pas. Mes lectures sont elles aussi ciblées. Impossible de me faire manger ou regarder quelque chose contre mon gré. Donc messieurs les grincheux, les pisse vinaigre, les aigris, boycottez nous. Faux culs que vous êtes, qui venez en permanence nous consulter en "loucedé" comme des voyeurs pervers abstenez-vous en.... À moins que passant outre votre mauvaise foi vous nous contactiez pour nous demander de passer des annonces pour des tournois, des lotos, des demandes de matches amicaux, la présentation de vos staffs, que sais-je d'autre ? Profitez du site mais alors, fermez vos grandes gueules s'il-vous-plaît !

Elle va reprendre les choses en mains...

Pour les autres je vous rappelle que footpy est votre site et que nous sommes à votre disposition. Sachant que malgré notre nombre nous ne vous connaissons pas tous vous pouvez nous envoyer ce que vous voulez que nous diffusions à footpy@orange.fr pour vous faire mieux connaître, pour montrer vos logos, pour parler de vos manifestations. Aucun club ne sera négligé hormis les quelques évoqués quelques lignes plus haut (mais cela n'engage que moi, pas forcément la totalité de la rédaction). Vous avez pu lire que footpy changeait de mains. Un des ses co-fondateurs a décidé d'arrêter. Vos nombreux messages de  remerciements attestent à quel point vous l'avez apprécié en tant que joueur, homme et rassembleur. Mais il n'aurait pu porter footpy à son excellent niveau actuel sans une équipe compétente. Même si ces derniers mois elle a pu sembler moins performante à cause d'une période un peu floue sur son avenir elle a maintenu un niveau d'excellence très acceptable, quoi qu'on en dise... Sous l'égide d'un nouveau "patron" aussi passionné que son prédécesseur elle va évoluer avec des départs et des arrivées mais va reprendre les choses en mains, elle aussi, avec votre aide sous forme d'échanges mutuels. Même si la période de vœux est largement dépassée pourquoi n'en n’émettrais-je pas en ce début de vacances ? Que notre football amateur arrête de marcher sur la tête, que nos instances se recentrent sur l'essentiel, que les joueurs arrêtent de s'illustrer dans la "commedia dell'arte" plus que dans le maniement du ballon, que les spectateurs s'assagissent, que les arbitres soient... meilleurs, que tous admettent nos remarques, bonnes c'est évident, mais aussi quand elles sont moins en leur faveur, si elles sont justifiées bien entendu. Le dernier souhait ? Que vous passiez de bonnes vacances ! 

Par BM


Bob Marley

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :