Connectez-vous S'inscrire

En aparté - Mais que va devenir cette SAISON ?

Dimanche 12 Avril 2020

Il en faut peu pour détraquer les routines les mieux établies. Peu en sens de quantité, pas d'impact sur la santé ou la mortalité ! En tout état de cause le constat est facile à faire, c'est le foutoir, un vrai bordel...


Alors que va devenir cette saison de football ? Si déjà il y a peu, des voix se sont élevées contre une reprise prématurée, discours de préparateurs physiques à l'appui, d'aucuns peut-être plus lucides n'envisageaient pas la possibilité d'un retour sur les terrains. Les faits leur donnent chaque jour plus raison, comme vous avez pu le lire à travers le dernier article de Gilius Galinierus. La date de confinement repoussée, ce sont des week-ends disponibles en moins. Sachant que certains championnats ne devaient pas dépasser la date du 30 juin, cela complique les choses. Nous actons donc la réalité même si elle peut déranger.
 
La saison de football est terminée pour les Ligues et Districts (veuillez me pardonner si je me trompe). 
J'imagine difficilement que pour les championnats nationaux il en aille différemment mais là les intérêts financiers sont un tant soi peu plus compliqués. L'avenir proche nous le dira vraisemblablement mais comme pour certaines décisions gouvernementales on ne peut que regretter la lenteur des décisions à prendre. Oh bien sûr les instances espèrent toujours que la sortie de crise les sauvera d'une partie du désastre, mais à mon sens c'est reculer pour plus mal sauter...
J'ai déjà eu l'occasion dans un édito précédent de mettre en évidence le fait que chacun peut avoir son opinion... La neutralité n'étant pas majoritaire (il fallait s'en douter), les avis divergent avec souvent en arrière-pensée la position de son équipe ou celle de son club. Que vont choisir les décideurs sachant que quoi qu'ils préconisent il y aura obligatoirement des déçus, des frustrés, des réfractaires, des velléitaires ?
 

Que va annoncer Noël Le Graet cette semaine ? (crédit: Footpy - archives)
Que va annoncer Noël Le Graet cette semaine ? (crédit: Footpy - archives)

Plusieurs situations à envisager

Petit florilège des remarques potentielles : « Oui, mais j'ai fait les trois-quarts de la saison en tête. On est derniers mais on reste sur une série qui nous permettait d'y croire. Le retour de tout le monde laisser augurer une deuxième partie de saison en boulet de canon. On n'a pas joué les deux-tiers du championnat ce serait injuste... ». Ou encore : « Il reste beaucoup de points à prendre, qui sait combien on pouvait en glaner ? On a un calendrier à priori qui nous avantage sur le premier que l'on pouvait rattraper. On doit recevoir le premier qu'on a battu chez lui et on l'aurait dépassé en cas de victoire... ». Il y en a d'autres mais elles ne viennent pas spontanément.
 
Bien que va-t-il se passer ? Saison blanche ?
Une saison blanche pourquoi pas ? Parce que pas... Peu probable parce que cela impliquerait tellement de recours et éventuellement de remboursements divers et (a)variés... Si on décide cela il faut envisager la rétrocession du prix des licences, des diverses amendes, des frais kilométriques, que sais-je encore ? Et ça il ne faut pas rêver, c'est inenvisageable, tellement compliqué à mettre en pratique, impossible même et puis ne serait-ce pas la faillite assurée ? Elle a d'ailleurs été rapidement écartée par nos instances.


Une montée et pas de descente ?
C'est une solution acceptable mais elle pose la question de savoir à quel moment on se place. À la pause hivernale, à l'instant T (celui de l'interruption) ? Et si on choisit le premier, le deuxième avec peu d'écart et éventuellement un ou plusieurs match(e)s de retard, ne va-t-il pas intenter une action ? On peut éventuellement dire que seul un premier de poule avec une très grosse avance (chiffrée à combien ?) aurait la légitimité de réclamer sans discussion la prise de l'ascenseur. Les formations classées dernières se réjouiraient de cette solution.
 
Une montée et une (ou des) descente(s) ?
La problématique de l'accession étant réglée dans la deuxième hypothèse, il convient de se pencher sur la (ou les) relégation(s). À priori l'éventualité de plusieurs relégations n'est pas envisagée, me semble-t-il. Seule donc la dernière équipe pourrait descendre d'un niveau. Là aussi à quel moment ? Comme pour le premier il appartiendra de planifier une similitude de décision à chaque niveau. C'est évidemment dans cette situation que va émaner le plus grand nombre d'appels... 
Je n'aimerais pas être à la place des instances qui vont s'y coller !
La période actuelle est bien calme (hors tout ce qui précède). Pas de grandes annonces, pas de transferts (ok ce n'est pas encore la saison) contrairement au rugby. Déjà trois entraîneurs de notre département, uniquement en Fédérale 3 ont publié leur changement futur. Le foot est-il plus raisonnable ? 


J.J.E.

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :