Connectez-vous S'inscrire

En aparté - Mickaël VARIN (New-York) : "Quoi qu’il arrive dans le sport, j’aurai un diplôme intéressant, donc c’est très sécurisant."

Dimanche 24 Mai 2020

Une fois par an depuis son départ pour le foot universitaire américain, nous prenons des nouvelles de Mikael Varin. Gardien de but passé par Balma, TFC, Fontaines, Saint-Orens, Muret et Colomiers. Où en est-il ? Comment vit-il le confinement ? Que pense-t-il du rachat du TFC par des Américains ? Comme à chaque fois, Mickaël s'est prêté au jeu et répond à toutes nos interrogations.


Mika tu es parti il y a  pratiquement 3 ans à 17 ans aux Usa, comment se passe le soccer universitaire ?
J’ai démarré en Caroline du Sud il y a donc trois saisons, le niveau assez relevé avec beaucoup d’internationaux  m’avait surpris, l’engagement physique, le rythme de la saison et du contenu des match aussi. Il faut une très grosse préparation physique et mentale pour suivre et surtout s’imposer, car personne ne te fait de cadeau. La saison étant très courte, la moindre blessure est très pénalisante.  C’est une très bonne école. Cette saison j’ai demandé un transfert vers New York car je souhaitais découvrir une grosse ville. J’ai du m’imposer devant un gardien international Australien d’1m95 donc il faut se surpasser pour être le numéro 1 indiscutable, pas de passe-droit.  Mon entraîneur est un  ancien pro portugais, celui des gardiens est international uruguayen donc on progresse toujours et encore. J’ai fais une très grosse saison et une grosse progression physique, en battant quelques records.

Les études ?
Je vais entamer ma quatrième année en Bachelor Business and Management et j’espère continuer sur un MBA. Tout est fait pour que l’on puisse étudier à un bon niveau tout en faisant du sport en Université. L’année scolaire s’est terminée en ligne hélas .
 

Quoiqu'il arrive Micka aura pris de la hauteur avec ce cursus.
Quoiqu'il arrive Micka aura pris de la hauteur avec ce cursus.

"Le TFC s'est égaré ces dernières années, quand je vois ce qu'il reste au club des générations 98/99, ça fait rager."

New York, sport et confinement ça se passe comment ?
Tout est bloqué jusqu’au 10 juin.  J’étais qualifié en Summer League dans une équipe sur New York, entraînée par un international américain pro (Edson Buddle), mais la saison semble annulée pour le moment. Donc on respecte le confinement à New York, et on se concentre sur les études pour le moment. La saison universitaire redémarrant en août, il va falloir une grosse préparation pour rattraper le retard.

Ton avenir ?
Il me reste encore deux saisons d’éligibilité universitaire, ensuite j’espère être sélectionné pour la draft MLS. Mais il y a aussi  des passerelles vers le championnat anglais (D2/D3/D4). Quoi qu’il arrive dans le sport, j’aurai un diplôme intéressant, donc c’est très sécurisant. 

Mikael l'actualité du TFC est américaine qu'en penses tu ?
Cela peut être une très bonne chose , les américains ne laissent rien au hasard, tout est calculé, une équipe compétente sera mise en place et espérons une philosophie de recrutement local et non Parisien. Pour faire adhérer un public d'une région il faut une identité régionale , le TFC s'est égaré ces dernières années, quand je vois ce qu'il reste au club des générations 98/99, ça fait rager. Je reste persuadé qu'avec du temps de jeu les joueurs tels que Loic Bessilé , Hakim El Mokkedem et Driss aurait explosé au plus haut niveau , mais en les faisant jouer à leur poste .
 

Micka s'éclate sur et en dehors des terrains depuis quatre ans.
Micka s'éclate sur et en dehors des terrains depuis quatre ans.

La Rédaction

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :