Connectez-vous S'inscrire

En aparté - Que deviens-tu Grégory GUIRAUD ? (Auch, Fleurance)

Jeudi 27 Septembre 2018

Pour finir la liste de ceux que nous avons contacté pour ce feuilleton de la reconversion d'anciens joueurs, cette fois c'est un cas un peu à part, d'une part parce que Grégory a arrêté il y a longtemps et que d'autre part il n'a pas les mêmes fonctions que tous ceux qui l'ont précédé dans cette rubrique. Il n'est pas entraîneur mais préparateur physique et a un rôle de relais avec les acteurs. Il n'en fait pas moins partie de la famille du foot et il m'est apparu intéressant de l'écouter (par Bob Marley)


Bonjour Grégory, pouvez-vous présenter en quelques mots ?    
Je m’appelle Grégory Guiraud, je suis né le 10 mai 1979. J’ai commencé à jouer au foot à l’âge de sept ans à Auch (senior en PH avec la réserve) jusqu’à mes vingt-sept ans et ensuite j’ai passé trois saisons à Fleurance (PH, et deux saisons en DHR ).

Pourquoi avez-vous décidé de mettre un terme à votre carrière sportive  ?    
J’ai décidé d’arrêter le football sur mes trente  ans ( cela fait neuf ans ) pour plusieurs raisons. Tout d’abord, à cause de l’arrivée de mon deuxième enfant, car cela demande plus de boulot à la maison et ma femme avait déjà géré le grand frère seule depuis ma première saison à Fleurance. Elle me lançait quelques « piques » mais ce n’est que pas ça qui m’a décidé. Après, il y avait une lassitude : marre d’aller aux entraînements deux fois par semaine ... Et puis c’était la fin d’un cycle à Fleurance. Mais la raison principale était surtout par rapport à mon corps qui me faisait défaut. D’ailleurs je me fais encore brancher régulièrement par rapport à mes blessures à répétition. Jamais de grosses blessures, mais plutôt des pépins musculaires à partir de vingt-cinq ans, une pubalgie lors de ma première saison à Fleurance. Je n’ai pas pu jouer à 100% lors de mes deux dernières saisons, donc c’était frustrant.

Avez-vous vraiment arrêté le foot ?
Depuis mon arrêt, j’ai rechaussé seulement deux fois les crampons, une fois pour encadrer mon fils au foot et une autre fois lors d’un match « d’anciens » cet hiver. D’ailleurs, j’ai eu mal aux adducteurs pendant une semaine. Par contre, j’ai quand même gardé un certain contact avec le foot car j’allais régulièrement au stade voir mes anciens co-équipiers de Fleurance et d’Auch.

Comme de nombreux footballeurs vous n'avez  pas abandonné le foot, pourquoi ?    
Aujourd’hui je me retrouve de nouveau dans le monde du foot mais sur le banc cette fois-ci au côté de Gilles Garcia. Il cherchait quelqu’un pour être avec lui sur le banc, et notamment une personne qui connaît bien le club d’Auch Foot. Mon rôle est de prendre en charge l’échauffement d’avant match du groupe 1 ainsi que celui des remplaçants pendant le match. Je serai aussi amené à jouer un rôle d’intermédiaire entre les joueurs et le coach. J’étais loin d’imaginer remettre un pied dans le foot cette année. D’ailleurs lorsque « Gilou » m’a sollicité, j’ai refusé immédiatement. La raison principale est que je suis mon fils le week-end depuis cinq ans dans ses activités sportives ( il a fait du foot pendant trois ans et il fait du rugby depuis deux ans et il a décidé revenir au foot cette année en U13 à Auch Football ) et je ne voulais pas être moins présent. Mais ma femme m’a dit de réfléchir et après quelques conseils auprès de mes proches, j’ai décidé de tenter cette nouvelle aventure. C’est surtout mon fils qui m’a dit direct : « vas y papa, c’est pas grave si tu n’es pas là tous les week-ends pour venir me voir jouer ».

Nouveau challenge du côté de Auch pour GG mais dans un autre rôle (crédit photo : facebook/GG)
Nouveau challenge du côté de Auch pour GG mais dans un autre rôle (crédit photo : facebook/GG)

Avez-vous des diplômes ? Envisagez-vous sérieusement d'en passer ?  
C’est donc un joli défi qui m’est proposé. Maintenant le plus dur commence car je n’ai aucun diplôme de coach ou de préparateur physique, et puis va falloir que je m’intègre dans ce groupe mais pas en tant que joueur cette fois-ci, heureusement j’en connais encore quelques un donc je compte bien entendu sur eux.

Pouvez-vous nous parler des différents entraîneurs qui vous ont marqué, s'il y a en ? Vous ont-ils donné l'envie de suivre leur exemple ?    
Concernant les entraîneurs qui m’ont marqué, je dirai que tous tes entraîneurs te marquent d’une manière ou d’une autre. Après, il y en a deux qui m’ont plus marqué pendant mes saisons seniors. Le premier est Éric Balech, qui fut un de mes premiers coach senior avec Auch en PH. Il criait beaucoup que ce soit lors de la causerie ou durant le match mais il savait me motiver aussi. Lorsque que j' entrais sur le terrain, j’étais remonté à bloc et c’était très important pour moi quand je jouais défenseur central. De plus, il avait une très grande confiance en moi et lorsque j’étais blessé, il fallait que je lui explique pendant de longues minutes au téléphone que je ne pouvais jouer. Je suis sûr qu’il était capable d’appeler le kiné pour vérifier ! Le deuxième coach c’est Laurent Cézerac qui m’a proposé de venir à Fleurance car il lui manquait un défenseur central. J’ai été surpris de son intérêt mais je le remercie encore aujourd’hui car cela m’a donné la possibilité de jouer en DHR. Lui aussi m’a donné sa confiance très rapidement et il m’a permis de progresser. Mon seul regret est qu’il soit parti dès ma première saison, d’ailleurs je lui dit très souvent que c’est un « lâche » 

Vous inspirez-vous des exemples que vous avez vécu, ou essayez-vous d'imposer votre propre style ?
Comme je l’ai expliqué auparavant, je ne suis pas entraîneur. L’échauffement d’avant match est ma principale mission. Du coup, comme je suis novice dans le domaine je me base sur différents modèles que Gilles Garcia a mis en place et sur ce que j’ai pu trouver sur internet. À ce jour j’ai pu me faire la main sur les matchs amicaux en binôme avec Gilles. De plus depuis que j’ai arrêté le foot les méthodes d’échauffement ont beaucoup évolué, ça n’a plus rien à voir par rapport à ce que j’ai connu en tant que joueur.

Pour vous un entraîneur doit-il être autoritaire ou à l'écoute ?  
 À mon avis, il doit être les deux. Un entraîneur doit être autoritaire par rapport à ce qu’il veut mettre en place avec ses joueurs notamment sur le projet de jeu. L’autorité est pour ma part dans le but de faire progresser les joueurs. En revanche, il doit aussi être à l’écoute de son groupe. Le foot est un sport collectif et il faut qu’il y ait un échange entre staff et joueurs, ça ne peut être que bénéfique pour tout le monde.

Que peut-on vous souhaiter ?
De réussir dans cette nouvelle aventure et de prendre du plaisir. J’espère apporter un plus dans la vie du groupe car je ne suis pas entraîneur. J’ai forcément une relation différente avec les joueurs d’autant plus que j’en connais certains pour avoir joué avec eux, et toujours suivi Auch Foot après avoir arrêté.

En conclusion, qu'avez-vous envie de nous dire ?  
Je dirais que j’étais loin de penser me retrouver de nouveau au sein d’un collectif il y a quelques semaines. Je tiens à remercier « Gilou » de m’avoir proposé cette aventure et de m’apporter toute sa confiance.

Par BM
bobmarley@footpy.fr

Greg Guiraud a bien fêté sa fin de carrière de joueur et passe de l'autre côté de la barrière maintenant (crédit photo AFLS)
Greg Guiraud a bien fêté sa fin de carrière de joueur et passe de l'autre côté de la barrière maintenant (crédit photo AFLS)

Bob Marley

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :