Connectez-vous S'inscrire

En aparté - Sébastien GOUERE (AFF) met ses méthodes au service des jeunes footballeurs toulousains !

Mardi 8 Mai 2018

La nouvelle tendance de nos jours sont que les éducateurs se lancent dans la formation "privée" de nos jeunes footballeurs, ces méthodes d’entraînements à la fois ludiques et très formatrices, permettent de proposer un concept d'entrainement supplémentaire afin d’améliorer les performances. Entretient aujourd'hui avec Sébastien Gouere qui nous explique sa méthode. (par Béto Marcico)


sebastien responsable formation
sebastien responsable formation
Bonjour Sébastien pouvez-vous vous présenter et quel est votre parcours ?
 J'ai une carrière de joueur de ligue parisienne (niveau R1, R2).  Je suis éducateur de football depuis vingt ans. Les douze dernières années c'était  mon métier à cent pour cent.
- De 2006 à 2011 j'étais adjoint CFA et responsable technique du club de Senart Moissy avec huit cents licenciés. Ce club à sorti beaucoup de joueurs professionnels comme Kinsley Coman, Geoffrey Kondogbia, Abdelaziz Barrada, Adrien Hunou (Rennes) et beaucoup d'autres qui jouent en ligue 2 ou National. 
- De 2011 à 2017 j’étais directeur sportif du SC Briard (six cent-cinquante licenciés). Six joueurs qui sont en photo sur le document ont signé en structure professionnelle. J'étais formateur pour la ligue de Paris Ile-de-France en charge des formations éducateurs. Je suivais également les jeunes joueurs pour leur entrée à l'INF Clairefontaine ainsi que les sélections U14-U15 départemental. J'ai toujours fonctionné comme un formateur.
 
Présentez nous votre académie de formation ?
J'ai déjà mis en place cette structure de séance supplémentaire en Ile- de-France. Mon constat sur la région de Toulouse est que les enfants de dix à dix-huit ans s’entraînent pour la plupart deux fois par semaine. À deux entraînements par semaine on entretient les qualités. À trois séances on améliore et à quatre séances (comme en pole espoir) on les perfectionnent. Il y a un vivier de joueurs sur Toulouse qui ne demande qu'à se perfectionner. Le TFC ou les sections sportives ne peuvent accueillir tous les joueurs en demande de perfectionnement. Les enfants continuent de s’entraîner avec leur club et viennent se perfectionner une ou deux fois par semaine en plus avec moi et des éducateurs reconnus en Midi-Pyrénées. L'objectif à court terme est de faire progresser les joueurs. Le but à long terme ne peut être dévoilé aujourd'hui. Actuellement, je vais dans les clubs pour les informer du lancement de ses séances le jeudi 17 mai. Je souhaite que les clubs soit informés de cette possibilité pour leurs joueurs. En espérant par la suite pouvoir travailler en bonne entente dans l’intérêt de l'enfant avec les éducateurs de chaque club.


"Les places seront limitées car pour bien travailler, il faut un certain confort d'entraînement. "

Votre atout c’est de proposer des “compléments d’entraînements” avez vous une méthode différente et spécifique ?
À partir du CM2 ont peut s’entraîner quatre fois par semaine si la charge de travail n'est pas excessive. Mes séances dureront une heure avec un souci de répétitions de situation football. Il y aura de la technique par répétition gestuelle. Du travail l'athlétique adapté à l'âge avec de la coordination, de la vitesse, du coorver (travail important et pas suffisamment fait en club vu le peu de séance). Du travail tactique avec beaucoup de réflexion sur des situations de match (déséquilibre numérique, offensif et défensif), finition, notion de temps et d'espace...) et enfin du mental. Les enfants qui viendront sur mes séances font déjà une démarche de progression, donc nous élèverons les contraintes liées à la pratique du haut niveau. Si les parents et enfants le désirent, un suivi sera fait pour les enfants à fort potentiel afin qu'ils puissent intégrer des structures de haut niveau.
 
Que pouvons-nous vous souhaiter ?
Que les clubs et les éducateurs comprennent que cela est complémentaire de la pratique qu'ils proposent. Ce perfectionnement doit améliorer la qualité de pratique de chacun. La fin de saison n'est pas idéal pour lancer ce projet car les enfants sont fatigués et surchargés de tournois, détections et autres actuellement. Cependant cela permettra aux jeunes qui viennent les jeudis de mai à juin de prendre une option sur la saison suivante. Les places seront limitées car pour bien travailler, il faut un certain confort d'entraînement. 

Par BM

Sébastien met son expérience au service des jeunes toulousains (crédit photo footpy)
Sébastien met son expérience au service des jeunes toulousains (crédit photo footpy)

Beto Marcico

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :