Connectez-vous S'inscrire

En aparté - Sébastien KANON (Tournefeuille, Revel, TMFC): « Le bonheur de ma famille passera toujours avant tout »

Mardi 18 Juin 2019

On l'avait quitté au terme de la saison 2017/2018 avec un départ du TMFC vers la Réunion. Mais Sébastien Kanon a décidé de rentrer sur Toulouse. En attendant de connaître son nouveau club, il a bien voulu nous expliquer les raisons de ce retour. (Par Socrates)


Pour commencer, peux-tu nous rappeler les raisons de ton départ du TMFC ?
Après ma saison au TMFC, j’avais envie de passer un cap, de montrer que je suis capable de faire la même chose à des niveaux supérieurs. Donc j’avais à cœur de jouer au moins en N3 et de finir meilleur buteur. Puis, tout a basculé quand j’ai eu ce contact avec la Réunion qui me proposait sur le papier quelque chose qui ne se refuse pas avec en plus tous les beaux paysages que propose cette île magnifique. 

Pourquoi as-tu décidé de rentrer en Métropole ?
J’ai décidé de rentrer en Métropole tout simplement parce que je suis père de famille. Pour moi, le bonheur de ma famille passera toujours avant tout et il y a des choses que je ne peux pas me permettre de laisser passer. Vivre du football à la Réunion c’est une chose. Mais avoir une qualité de vie saine, pour moi c’est le plus important. Le club ne respectant pas ses engagements, pour moi le choix a été vite fait. 

Quel est ton bilan, sur les plans humain et footballistique, de ton expérience à la Réunion ?
Niveau football je dirais très décevant. Pourtant, tout avait bien commencé, je marque dès mon premier match et je commence à prendre mes repères. Après les deux matches qui ont suivi, je n’ai pas marqué. Puis, c’était fini. J’ai été mis de côté jusqu’à la fin de saison. Après hésitation, j’ai décidé de continuer pensant que les choses changeraient. Vous savez, je suis quelqu’un qui ne lâche rien, je travaille et j’attends qu’on me laisse ma chance. Cette chance que je n’aie plus eue jusqu’à ce jour puisque lors de la nouvelle saison, en six matchs, je n’ai joué qu’un match avec l’équipe première (quinze minutes) et quatre matchs avec la réserve, dont quatre buts. Mais je n’étais pas assez décisif apparemment. Humainement, j’ai vécu une très belle aventure. J’ai découvert une autre culture. C’était magique, avec de belles rencontres, notamment celles de Ben Yahaya, un super gars qui a su faire passer mon bonheur avant le sien.


"Cela m’a énormément fait plaisir de voir les clubs s’intéresser à mon profil"

Sébastien aura découvert des paysages magnifiques à la Réunion. (crédit: S.K.)
Sébastien aura découvert des paysages magnifiques à la Réunion. (crédit: S.K.)

Avec ce retour en métropole, quelles sont tes ambitions ?
Je pense d’abord à me réinstaller correctement avec ma famille et retrouver une condition de vie normale. Pour l’instant, niveau foot, je ne sais pas encore mais peu importe où je me trouve. Je me donne toujours à 100%. 

As-tu déjà eu des contacts avec plusieurs clubs de la région toulousaine ?
Sincèrement, j’ai eu beaucoup de demandes. Cela m’a énormément fait plaisir de voir les clubs s’intéresser à mon profil. C’est une grande reconnaissance pour moi. 

Malgré la distance, as-tu pu suivre le parcours chaotique du TMFC en R1 ?
Bien sûr, j’ai suivi tous les résultats tous les week-ends. Concernant le TMF, j’ai été étonné dans un premier temps. Puis, après discussion avec les anciens joueurs et dirigeants, je me suis rendu compte que suite à mon départ notamment et celui de Doukaini, c’est une équipe qui a dû se reconstruire avec des nouveaux joueurs jeunes, ce qui n’est pas chose facile. Mais une fois que cela s’est mis en place, ils ont su se relever et bien finir la saison. J’ai bien aimé cet état d’esprit de ne rien lâcher jusqu’au bout. 

Un dernier mot pour conclure ?
Pour finir, je tiens sincèrement à remercier Footpy qui fait de l’excellent travail pour notre football régional amateur et qui sait mettre en avant les joueurs. Ce qui en ce qui me concerne m’a permis d’attirer l’œil d’entraîneurs toujours plus haut. D’Escalquens en passant par Revel, puis le TMFC, pour finir à la Réunion, je n’aurais jamais imaginé ça il y a quelques années en arrière. Merci à tous les clubs que je viens de citer, dirigeants, entraîneurs, présidents, dont je ne garde que des bons souvenirs. Je suis de retour. Et enfin, une mention spéciale pour toi Socrates avec qui j’ai noué des liens d’amitié à travers nos interviews.

Recueillis par Socrates
socrates@footpy.fr


SÉBASTIEN KANON
Né le 14 juin 1988 à Abidjan (Côte d'Ivoire)
1m70 - 73kg
Poste: Attaquant
Club: sans club
Parcours: Escalquens, Toulouse Fontaines, Toulouse Croix-Daurade, Tournefeuille, Revel, TMFC, Sainte-Marie.

Sébastien Kanon n'aura que peu joué avec l'équipe fanion de Sainte-Marie. (crédit: S.K.)
Sébastien Kanon n'aura que peu joué avec l'équipe fanion de Sainte-Marie. (crédit: S.K.)

Socrates (socrates@footpy.fr)

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :