Connectez-vous S'inscrire

En aparté (acte I) - L'ABÉCÉDAIRE iconoclaste de Bob MARLEY !

Jeudi 10 Janvier 2019

Lors des années précédentes nous confions le traditionnel Abécédaire de l'année à nos acteurs de foot amateur régional. Mais voilà, la nouvelle rédaction doit se mettre en place et elle n'a pas eu le temps de consulter ces derniers alors quoi de mieux que de confier cette mission à l'homme des "Oranges" trouvant toujours quelque chose à raconter même quand il assiste à une "daube" comme il dit !


A comme...
- ARBUS Serge : Nouveau patron de footpy en lieu et place d'Olivier Lagarde accompagnant dorénavant Xavier "la pompe" Bedos.
- ABRUTIS : Ceux qui foulent les pelouses et leurs alentours. Est-ce l'âge qui me rend moins tolérant ? Bien que ce ne doit plus l'apanage du foot (allez assister à des rencontres de rugby, vous y entendrez aussi de belles choses !) cela heurte toujours autant mes oreilles. 
- AUBACH Claude : une référence, un druide, un seigneur. Il s'est malheureusement mis en retrait de la vie du foot. Avec l'âge il a maintenant des problèmes de vue. Et comme les malheurs s'enchaînent il a eu l'extrême douleur de perdre sa fille. Un père ou une mère ne devrait jamais perdre un enfant ! Courage Claude, beaucoup pensent à toi.
- ANALPHABÊTES : Comme leurs pieds. La démission depuis une quarantaine d'années d'une partie de l'Éducation Nationale et de pas mal de parents conduit à un manque cruel d'éducation, et un retard scolaire patent. Cet état de fait se répercute sur le milieu sportif mais bien particulièrement dans le foot où apparaissent pas mas de cas ! Des cas ratés bien entendu en manque de repères et de politesse sans omettre d'être réfractaire à toute forme d'autorité. Attention aux dérives qui ont commencé et risquent fort de se propager !
- ACCESSION : Désir de beaucoup, surtout souvent les clubs et entraîneurs, plus que des joueurs eux mêmes. 
- ARBITRES : "Mal nécessaire" puisque sans eux il n'y a pas de rencontres. Il y en a de bons mais aussi des moyens voire des mauvais ! L'idée de faire un suivi technique sur eux est sortie du cerveau bien rempli de JPB, idée séduisante d'ailleurs. La plupart sont au moins sympas c'est déjà quelque chose.

B comme...
- BIDONS : Comme les déclarations d'après match où la langue de bois, comme le monstre du Loch Ness resurgit à intervalle régulier. Il m'est arrivé à plusieurs reprises d'être placé devant la porte d'un vestiaire en attente du coach pour l'interviewer et par inadvertance  d'entendre (sans écouter, bien sûr) leur débriefing tout en remontée de bretelles et de remontrances sonores. Puis une fois le "soufflon" bien envoyé, sortir du vestiaire avec un sourire neutre et me déclarer qu'il n'avait rien à reprocher à ses joueurs ! Les journalistes pros sont capables de vous dire à l'avance ce qu'a pu déclarer un coach. Genre : les joueurs n'ont rien lâché; rien à leur reprocher; on se battra jusqu'au bout; on prend les matches les uns après les autres, j'en pense et des plus banales. Heureusement certains innovent et font preuve de plus d'imagination. Je pense en particulier à un directeur sportif de club à la marguerite cher à mon cœur… 
- BABA : Baba Alla, gardien de Muret (N3) en voilà un qu'il est bon !
- BOSSELÉS : La plupart des terrains le sont. Quelqu'un un jour en pro a dit qu'il fallait embaucher les jardiniers d'Outre Manche. Je connais pas mal de clubs qui devraient s'en inspirer ou demander aux mairies d'envoyer en formation leurs employés chargés de l'entretien des pelouses dont certaines n'en ont que le nom.
- BLESSURES : La hantise des joueurs.
- BONZOM Guithou : Plus de soixante ans au service de Gagnac le seul club de sa vie. Et ça continue même si les ans passant il clipe, il clope, cahin caha !!!

C comme...
- CHAMPIONS DU MONDE : Le titre se suffit à lui-même
- COUAILLES : Jean-Claude nouveau président de la LFO après des péripéties tragi-comiques qui n'ont vraisemblablement pas amélioré notre image de marque y compris au plus haut niveau. C'est un vrai bosseur, quelqu'un qui connaît les dossiers et arpente les manifestations. Si quelques vieux grincheux sont assez sages pour se retirer (mais apparemment la place est bonne…) où à minima s'alignent sans mettre de bâtons dans les roues ça peut et doit être intéressant. 
- CLOCHER : Si à une époque on jouait pour son clocher cette notion avec les mouvements incessants a perdu sa substance et n'a vraiment plus la même notion. 
- COUPE : Mythique, celle de France qui fait briller les yeux des amateurs et leur laisse des souvenirs intemporels d'Odyssée homériques.
- CARTONS : En plus d'apporter des dividendes aux Districts et Ligues ils mettent en évidence les mauvais comportements. J'ai en mémoire les huit matches de suspension pour un entraîneur de gardiens d'une récente Entente qui était un de mes collègues au CD. Honte à toi Nic. B.
- CINÉMA : Merci à Neymar qui a montré l'exemple à tous les acteurs de la planète. Comme l'a dit JPB :"tu tombes, tu cries, et tu as faute pour toi." Tous les week-ends festival non pas de Cannes, mais de cannes arrachées. c'est du moins ce dont on a l'impression à ouïr les hurlements de douleur. 
CONFLUENCES. Pour toi ami Fréd, pour tes compétences et ta gentillesse...

Serge Arbus qui a pris la succession d'Olivier Lagarde à la tête de footpy et le Président Couailles nouveau numéro "un" de la Ligue devraient être des hommes importants de notre foot amateur en 2019
Serge Arbus qui a pris la succession d'Olivier Lagarde à la tête de footpy et le Président Couailles nouveau numéro "un" de la Ligue devraient être des hommes importants de notre foot amateur en 2019

"Indigeste lors de certaines rencontres."

D comme...
- DOMINER n'est pas gagner ! Quand les attaquants sauront transformer un pourcentage conséquent de leurs opportunités peut-être que cette phrase disparaîtra, mais à mon sens ce n'est pas demain la veille, même pas l'avant veille. 
- DAUBE : Savoureuse dans les assiettes quand elle est bien préparée, bien plus indigeste lors de certaines rencontres.
- DÉBAUCHER : La valse des transferts qui consiste à aller démarcher chez le voisin. À une époque les coaches prenaient la précaution, à moins qu'il n'ait été question de respect ou de politesse de contacter l'entraîneur en titre pour le prévenir. Cette pratique obsolète n'a quasiment plus cours…
- DÉBORDEMENTS : Verbaux, physiques, matchs arrêtés, incivilité, et j'en passe. Les commissions ad hoc ne chôment pas. Certes le pourcentage d'incidents par rapport au nombre de rencontres disputées est relativement minime, mais même peu, c'est trop !
- DÉGRADATIONS : Dans certaines enceintes sportives le vol de câbles, le feu, la destruction de portes et le vol de matériels, soit d'équipements soit de télés ou autres ont déclenché la tristesse de nombreux bénévoles et clubs. Quel monde !
- DÉLÉGUÉS : Ils sont responsables du bon déroulement des manifestations et accomplissent cette tâche avec souvent diplomatie et tact. Je n'en connais pas beaucoup de tatillons ou chiants. Bon si, au moins un qui un jour lors d'un match à huit clos m'a demandé ma carte de presse alors que l'on se côtoyait régulièrement depuis des années. J'imagine qu'il voulait me piéger parce que je bosse pour footpy qu'il n'aime pas. Dommage pour lui j'avais ma carte de correspondant sportif de la Dépêche. Est-il encore dans l'organigramme de la LFO ?  
- DUBAR. Franck : Qui a lui aussi pris du recul et ne s'en porte pas mal compte-tenu de l'évolution d'un football qu'il ne reconnaît plus. Cela ne l'empêche pas de s'insurge régulièrement, de râler... Calme toi mon Frankie, tu n'y changeras plus rien, c'est trop tard les hommes sont ce qu'ils sont, leurs magouilles éternelles, leur comportement irrationnel...... 

E comme...
- ÉCLAIRS DE GÉNIE : Certains buts relèvent de l'extra-terrestre vraiment venus d'ailleurs.
- ÉCLOSION : Celle de talents à venir que les éducateurs décèlent très tôt et peaufinent pour le futur plaisir des foules.
- ÉDUQUER : Cela concerne le travail de tous les éducateurs qui s'en acquittent avec passion.
- EFFLUVES : La notion nauséabonde des magouilles s'oppose à celle des buvettes où les odeurs de saucisses et frites sont bien plus agréables.
- ELECTION : Celle sous haute surveillance avec huissier et service d'ordre engendrant des frais. Qui a payé d'ailleurs ?
- EMBRASSADES : Quel que soit le niveau, y compris sur les plateaux de débutants la célébration du moindre but implique des effusions dignes du grand Guignol. Quel dommage que la discrétion ne soit pas plus en adéquation avec l'importance de la réalisation.
- EMBLÉMATIQUES : Pour les jeunes qui sont-ils ? Des inconnus. Pourtant l'histoire régionale en a fourni un paquet dont certains encore en activité : Lagarde, Pélissier, Stéphanopoli, Bibi Andres, Adouin, Dubois, D. et S. Salles, Aubach, les Niflore's Brothers, Duchein, Lacombe, Filhol, Stan de Brazza…. Et tant d'autres !   

F comme...
- FOOTPY qui poursuit donc sa route avec de nouveaux visages à sa tête et dans son équipe.  Bien sûr tout n'est pas parfait (qu'est-ce qui l'est d'ailleurs ?) mais la référence occitane du foot amateur essaie tout le temps d'améliorer ses prestations. Mais comme notre équipe bien que récemment étoffée ne compte qu'un nombre relativement restreint d'éléments elle ne peut tout voir, tout savoir. Si elle est là pour vous mettre en valeur elle doit compter sur vos contributions, en particulier pour nous transmettre rapidement vos résultats à chaque journée de championnat. En soirée le site en consulté des dizaines de milliers de fois, preuve que cette rubrique vous intéresse. Mais s'il-vous-plaît si quand vous gagnez les scores sont vite transmis, n'oubliez pas cette "obligation" quand vous perdez !!! Jouez le jeu en toute circonstance, favorable, ou pas… Nous sommes tributaires de vos réactions et ne pouvons être performants que grâce à votre réactivité et collaboration.. Ensuite vous vous doutez bien que nous ne connaissons pas chaque club, son historique, sa date de création, ses différentes manifestations. Pour vous aider à communiquer,  il faut que vous nous transmettiez ces informations afin que nous diffusions votre quotidien, vos histoires, que nous racontions votre vie. Pour cela redaction@footpy.fr est là. N'hésitez pas à nous transmettre ce que vous voulez, mise à l'honneur d'un de vos emblématiques, naissances, lotos, bals, tournois…
- FORCATS : Comme les gardiens de but qui travaillent comme des forçats. Je l'ai déjà écrit si à chaque poste tous les joueurs bossaient autant et aussi fort putain on serait champions du monde ! Mais au fait on est champions du monde et pourtant tous les joueurs ne sont pas des stakhanovistes. Alors où est la vérité, ou plutôt encore un paradoxe typiquement français ? 
- FIDELITES : Elle se perd et les joueurs d'un seul club n'existent plus. Cela aussi je l'ai déjà écrit, aller voir si  l'herbe est plus verte pour quelques dizaines d'euros est monnaie courante, la Panacée ? Pas sûr…  la gabegie plutôt.
- FATIGUE : La saison est longue, les organismes souffrent, y compris moralement, Le temps, chaleur, froid, pluie, vent… Tous ces éléments atmosphériques semblent les ennemis des joueurs et contribuent à l'épuisement prématuré, surtout des amateurs. Pour les pros dont c'est le métier,  je fais des bonds quand j'entends qu'ils sont fatigués. Que devraient dire ceux qui bossent huit heures par jour quel que soit le temps et la dureté des conditions ?  

Gardien de but un monde à part mais un poste toujours apprécié de tous, joueurs et spectateurs. Ici la relève avec les stages d'Hervé Witas qui en plus de les former, les équipes avec la marque RG
Gardien de but un monde à part mais un poste toujours apprécié de tous, joueurs et spectateurs. Ici la relève avec les stages d'Hervé Witas qui en plus de les former, les équipes avec la marque RG

"S'ils décidaient de "prendre" un club, nul doute qu'il deviendrait mythique."

G comme...
- GROUPE 3-5-2 : Voilà une appellation bien ésotérique. C'est le groupement de huit individus (un ex président et arbitre, un arbitre en exercice, un entraîneur en fonction dans le 82, un ex entraîneur en année sympathique, euh pardon sabbatique, trois ex dirigeants d'un club dont le stade est magnifique vu de la Nationale, un échotier) tous adeptes de cette formation technique qui ont quelques réunions très philosophiques parce que motivées en grande partie par l'anis. S'ils décidaient de "prendre" un club, nul doute qu'il deviendrait mythique.
- GLOIRE : Celle qui accompagne les vainqueurs bien souvent loin après leur retraite. Pour certains c'est la possibilité de la monnayer en tant que "spécialistes" à la radio comme l'autre abruti de Dugarry…
- GOÛT : Celui de la victoire qui régale les papilles en total contraste avec le même qui est lui indigeste pour le perdant. De la relativité des choses suivant le point de vue où l'on se place. 
- GRAMMAIRE : La base de tout écrit car si à l'oral la plupart des erreurs passent inaperçues le révélateur épistolaire est impitoyable. L'utilisation massive des nouvelles technologies ne rend pas service à leurs auteurs mais leur permet de cacher leurs lacunes. Méditez sur un chiffre tout simple. Quand j'ai eu le bac le taux de réussite était de dix-huit et demi pour cent. Actuellement il avoisine, sauf erreur de ma part toujours possible les quatre vingt-huit pour cent ! Nos chères têtes blondes, brunes, rousses (coucou J.-Phi) sont-elles bien plus instruites que nous, ou le niveau a-t-il considérablement baissé ? L'année dernière dans une grande école il a fallu commencer par une semaine de mise à niveau en orthographe ! Et dire que ce sont eux qui nous gouverneront dans quelques années… Monsieur Fauré doit s'e bouffer les... oreilles !!!
- GRIGRI : Ou peut-être superstition dans la préparation des rencontres, à base de rituels immuables. 
- GROSSIERS : Oui je sais cela doublonne avec d'autres commentaires, mais il me semble que si je rapapiège et réitère ces appellations elles diminueront. Utopie je sais, mais ne sommes-nous pas dans la période de vœux. 
- GOLF : La footpy golf cup qui pour sa seconde édition a rassemblé des amis et leur a permis de passer une bonne matinée. Nous ne sommes pas forcément des précurseurs en France mais dans la région, si et nous en sommes fiers. Dans cette discipline les Français eux aussi sont champions du monde, le saviez-vous ? 

H comme...
- HORIZONTALES : Ah ces parades spectaculaires de gardiens qui s'envolent pour décrocher les ballons des lucarnes au grand dam des tireurs qui voyaient déjà la sphère au fond des filets !
- HONTE : Celle que devrait éprouver les simulateurs ! 
- HECTOLITRES : De bière bien entendu !
- HÔTES : Mot que j'aime employer qui permet de qualifier celui qui reçoit comme celui qui se déplace. Bien pratique !


La Rédaction

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :