Connectez-vous S'inscrire

Féminines - Le Challenge International des Étoiles revient mi-juin au Stadium de Toulouse

Vendredi 25 Mai 2018

Orchestrée par l’association « À tous foot », cette manifestation est devenue une référence pour les joueuses âgées entre 12 et 14 ans. Cette sixième édition aura encore un aspect caritatif avec le soutien envers trois associations. (Par Socrates)


Féminines - Le Challenge International des Étoiles revient mi-juin au Stadium de Toulouse
« Solidarité, partage et convivialité restent nos priorités. » Responsables du Challenge International des Étoiles, Matthieu Vrilliard (président de l’association « À tous foot ») et Cyril Vallet n’ont pas changé leurs objectifs pour une sixième édition programmée les 16 et 17 juin au Stadium de Toulouse (pour la deuxième année consécutive après Saint-Simon, Saint-Orens et les Argoulets).
Dernièremen, ils avaient convié les médias et leurs partenaires au cœur de la Ville rose, plus précisément au Grand Hôtel d’Orléans, pour une conférence de presse. L’occasion de revenir sur l’évolution de leur manifestation. « En 2013 pour la première version, nous avions recensé vingt équipes. Cette année, nous aurons trente-deux délégations, dont celle de Tacon basée à Madrid (sacrée en 2016, N.D.L.R.). Pour le reste, nous sommes fiers de réunir des clubs de l’élite française et des clubs amateurs. Aujourd’hui, notre épreuve est bel et bien une référence pour promouvoir le football féminin », expliquait le duo. Pour ce cru 2018, Valérie Gauvin, joueuse de Montpellier (D1 - passée par le TFC) et membre de l’équipe de France, enfilera le costume de marraine.

« Je me retrouve parfaitement dans cette vision du football »

Pour un tel événement, « À tous foot » compte bien évidemment sur le soutien du TFC. « Lorsque que ce projet nous a été présenté, nous avons tout de suite adhéré. La formation et la jeunesse font partie de notre ADN », soulignait Patrick Maricel, chargé de mission au sein de la fondation du TFC. Ancien pensionnaire de la maison violette, Nicolas Bayod était lui aussi invité pour ce point presse. « Je me retrouve parfaitement dans cette vision du football véhiculée par les organisateurs de ce Challenge. Et pour les éditions futures, je tiens à préciser que nous avons de belles installations à Portet (rire) », glissait l’actuel président de l’ASPCR. À noter que la mairie de Toulouse et Toulouse Métropole collaborent également au bon déroulement du tournoi.

Un Challenge Solidaires

Le tirage.
Le tirage.
Au-delà du plan sportif, le tournoi aura une fois de plus un caractère caritatif. « Les dons d’À tous foot nous permettent de financer des activités éducatives et culturelles », rappelait Daniel Maillé, président d’Hôpital Sourire. « Mais cette année, nous soutenons également les Restos Bébés et Solidarité Bouchons 31. Ce qui nous permettra de mettre en place un Challenge Solidaires pour récompenser les équipes qui auront su récolter des dons d’ici le mois de juin », détaillait Matthieu Vrilliard.
Ce dernier abordait déjà l’édition 2019 avec en ligne de mire la Coupe du monde féminine : « Toulouse n’accueillera pas de match. Mais nous espérons que notre épreuve soit une coupe du monde où chaque équipe représenterait une nation ». D’ici là, pour le cru 2018, Saint-Étienne tentera de conserver son titre.
 
Par Socrates

Le programme.
Le programme.

A qui Cyril Vallet et Matthieu Vrillard vont-ils remettre le challenge en juin prochain ? (crédit: Socrates / Footpy)
A qui Cyril Vallet et Matthieu Vrillard vont-ils remettre le challenge en juin prochain ? (crédit: Socrates / Footpy)

Socrates

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :