Connectez-vous S'inscrire

Finale de coupe de l'Aveyron - CAMPUAC-GOLINHAC veut « rapporter la coupe à la maison ».

Dimanche 12 Mai 2019

Casse la démarche comme Samuel, Samuel … c'est bon vous avez la musique en tête ? J'en profite pour vous parler d'une belle finale qui attend le département aveyronnais. Il en fallait deux qui arrivent au bout les voilà : Naucelle, pensionnaire de D1 et Campuac/Golinhac, pensionnaire de D2. Pour ces derniers, il s'agit d'un moment historique du club comme l'explique leur président Damien Pradalier (par Le Lensois).


Une finale c'est rare dans la carrière d'un joueur, comment votre club l'aborde-t-il ?
Damien Pradalier : pour nous c'est une rencontre importante. C'est un aboutissement. On a la chance d'accéder à une finale c'est une première pour le club ! En plus le hasard a voulu que ça tombe sur une année anniversaire. Cette année, on fête les 50 ans du club de Campuac et les 30 ans du club de Golinhac qui se sont ensuite unis.

Que pensez-vous du match à venir ?
Damien Pradalier : ça va être très difficile contre Naucelle. C'est une très belle équipe, très solide. Mais c'est un match de Coupe donc tout est possible. Ça va être très fermé et ça peut se jouer sur des détails.

Quelles ont été vos forces pour vous hisser en finale ?
Damien Pradalier : cette année, nous avons un groupe plus fourni avec 17-18 joueurs. D'habitude nous tournons dans les 14 joueurs. Ça nous a permis de faire tourner notamment quand il y avait des blessures. Après, nous avons joué trois matchs à domicile, il ne faut pas se le cacher ça aide. Petit à petit, nous nous sommes pris au jeu. La dynamique positive du championnat nous a également permis de faire cette épopée.

À vos yeux le plus important serait la Coupe ou le Championnat maintenant ?
Damien Pradalier : actuellement nous sommes plus tournés vers la Coupe que le Championnat. En championnat si nous gagnions nos deux matchs nous pourrions peut-être monté mais nous avons vraiment la Coupe en tête. Comme on dit, on aimerait vraiment ramener la coupe à la maison.

L'Entente croit bien en ses chances (crédits : ECGE)
L'Entente croit bien en ses chances (crédits : ECGE)
Sur le papier, Naucelle se présente comme le favori, qu'est-ce qui pourrait faire pencher la balance en votre faveur ?
Damien Pradalier : Jj ne sais pas. Le facteur chance (rires). Il y a une très très bonne équipe à Naucelle et jeune qui plus est. Nous avons peut-être un peu plus d'expérience. Techniquement ils sont au dessus, peut-être que nous aurons plus d'envie. C'est ce genre de détail qui permet de remporter une finale.

Est-ce la première finale que vous connaissez ?
Damien Pradalier : oui, en tant que joueur, j'ai connu cinq quart de finale, le club en a fait six et deux demi-finales dont une perdue aux penaltys. Quand on perd en demi d'un penalty je peux vous dire que la frustration elle y est.

Du coup l'idée c'est d'éviter les tirs au buts !
Damien Pradalier : oui. Dans notre parcours nous avons eu quelques prolongations mais nous allons essayer d'éviter les tirs aux buts. Souvent ça finit comme ça quand les matchs sont fermés. Mais bon j'ai confiance à notre gardien.

Avez-vous une approche différente du match en tant que président que celle que vous aviez comme joueur ?
Damien Pradalier : c'est totalement différent. En tant que président, ça n'a rien à voir. Je sens les joueurs assez zen comme ils l'étaient en quart et en demi. Nous ne l'avions pas ça nous. Ils vont jouer sans stress, ce qui n'était pas le cas quand moi je jouais (rires).

Même à l'extérieur, les supporters de Campuac-Golinhac sont attendus pour faire du bruit (crédits : ECGE)
Même à l'extérieur, les supporters de Campuac-Golinhac sont attendus pour faire du bruit (crédits : ECGE)

Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

Bonus Foot | FFF | DH/DHR/PH/PL | Districts | Feminines | Jeunes | Futsal | Jour De National | La Folle Journée de...


Dans la même rubrique :