Connectez-vous S'inscrire

Five - Aziz BENGUIT (Pibrac FC) « Nous représentons l'équipe de France, c'est une grande fierté »

Dimanche 1 Décembre 2019

En ce moment, le Pibrac Futsal Club est à l'honneur en Afrique du Sud. Une bande de six fous de football porte fièrement les couleurs de l'Équipe de France lors de la Coupe du Monde F5WC en Afrique du Sud avec pour ambition de fêter comme il se doit le retour en Haute-Garonne trophée en main ! (Par Le Lensois)


Rappelez-nous le parcours que vous avez suivi pour en arriver-là...
Après les phases qualificatives régionales de juillet nous avons obtenu notre ticket pour la phase nationale qui s'est également déroulée à Toulouse. Dans ce tournoi,les autres équipes étaient vraiment spécifiques five, pas nous qui venons du futsal. La plupart des formations se connaissaient entre elles, sauf nous. Nous étions un peu l'inconnue du tournoi. Sur le terrain,les équipes qui regardaient le match ont compris que nous avions une équipe compétitive.
 
Était-ce une surprise pour vous de remporter ce tournoi national ?
Excepté moi tous les joueurs de l'équipe ont un niveau National. L'avantage c'est qu'aujourd'hui, nous jouons tous à Pibrac, et nous nous entraînons deux fois par semaine donc le groupe qui part au mondial se connaît parfaitement. Ce n'est pas une équipe de five qui joue occasionnellement. En plus au PFC nous avons l'objectif de monter en Ligue 2, actuellement nous sommes premiers de R1, et invaincus.
 
Maintenant vous voilà au Mondial, comment vous sentez-vous ?
Nous l'abordons sereinement. Il y a juste un petit couac. Un de nos joueurs s'est fait le ménisque la semaine dernière, il a été opéré en urgence, nous ne pouvons donc pas le compter parmi nous pour la compétition. Il nous accompagne, mais nous jouerons à six joueurs au lieu de sept.

Aziz Benguit lors de la cérémonie d'ouverture. (crédit: PFC)
Aziz Benguit lors de la cérémonie d'ouverture. (crédit: PFC)
Quelles ambitions affichez-vous pour ce Mondial ?
Clairement nous n’allons pas là-bas pour faire du tourisme ou un safari. Nous y allons pour rapporter la Coupe à la maison. Nous avons regardé des vidéos des autres équipes, c'est difficile de jauger. Nous avons vu des vidéos des années précédentes, certaines équipes jouent bien, notamment en Amérique Latine. Mais ça reste un championnat amateur. Je pense que nous avons toutes nos chances de faire quelque chose.
 
Pour faire quelque chose justement, que vous faudra-t-il ?

En France le five se joue avec des barrières. Je ne pense pas qu'il soit rattaché à une fédération donc niveau règles c'est un peu tu fais comme tu veux. Chaque five a son règlement. Ça se joue en five, mais sans barrières qui se trouvent à quatre-vingts centimètres de la ligne. Ça se jouera donc au futsal, ce dont nous avons l'habitude. Ce sont des dimensions un peu plus petites. Nous ne changerons pas notre manière de jouer. À part la surface qui change, je ne pense pas que nous serons mis en difficulté par rapport à ça.
 
Que représente le fait de vivre cette expérience ?
Au-delà d'être une équipe de futsal, nous sommes une bande de potes. Cette expérience nous permet de souder d'autant plus cela. En parallèle nous avons une dynamique attractive à Pibrac. Tous les signaux sont au vert et pour nous c'est la cerise sur le gâteau de pouvoir faire ça en plus. Imaginons si nous rapportions la Coupe à Toulouse ce serait exceptionnel. Nous représentons l'équipe de France. C'est rigolo quand on y pense mais là-bas ça sera ça, pas Pibrac. C'est une grande fierté de pouvoir représenter la France lors d'un tournoi mondial. Personnellement j'ai trente-sept ans, je suis plus vers la fin que le début de ma carrière et jamais je n'aurais pensé représenter la France.
 
Recueillis par Le Lensois
lelensois@footpy.fr

En quart contre les champions en titre !

Après deux matchs nuls 1-1 lors de deux premières rencontres contre l'Ile Maurice et l'Uruguay, l'équipe de France s'est imposée 6-2 face au Guatemala terminant du même coup deuxième de sa poule derrière l'Uruguay.
Ce dimanche matin, les Bleus ont retrouvé les Guatemaltèques en huitièmes de finale. Et la victoire fut plus difficile puisque nos représentants l'ont emporté 2-1. Ils s'apprêtent à jouer à 14h20 l'Argentine, tenant du titre, avant pourquoi pas de se confronter aux Etats-Unis, vainqueurs en 2017, ou à l'Afrique du Sud, pays hôte de la compétition. Du lourd attend donc nos Bleus.
Pour suivre la compétition, vous pouvez vous rendre sur le site de la compétition (cliquez ici). Vous pouvez même suivre les rencontres en direct grâce au site www.mycujoo.tv

Ils sont prêts pour ramener la coupe à la maison. (crédit: J-P. G.)
Ils sont prêts pour ramener la coupe à la maison. (crédit: J-P. G.)

Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :