Connectez-vous S'inscrire

Futsal - Jean-Christophe MARTINEZ (entraîneur du TMFC) : « Comptez sur nous pour bien préparer notre retour au plus haut niveau »

Vendredi 24 Mai 2019

Au terme d'une saison plus que maîtrisée le Toulouse Métropole FC termine champion de division 2 de futsal. Un titre et une première place qui lui permet d'accéder à la première division de futsal l'année prochaine. Une saison quasiment parfaite avec seize victoires en dix(huit matchs et une large avance sur son dauphin le FC Kingersheim et sur Montpellier qui termine loin derrière à cause d'un retrait de points pour tricherie. Jean-Christophe Martinez, entraîneur du TMFC Futsal, revient sur l'excellente saison de son équipe et la montée de son équipe dans l'élite.


Footpy : Quel bilan tirez-vous de cette saison ?
Jean-Christophe Martinez : Bilan très positif avec la montée à la clef, en sachant que rien est facile, personne n’avait réussi à faire cela avant nous avec une descente administrative l'année passée sous le club de Bruguières (qui a rejoint le TMFC) et une remontée l’année suivante (cette année pour la première saison pour le TMFC Futsal), le groupe a dû s’adapter à une nouvelle philosophie avec l’arrivée de Marcelo Serpa, donc c'est une vrai réussite.

La montée, c'était l'objectif ?
Bien sûr, même si tout le monde donnait Montpellier favori en début de saison, nous savions dans le staff que nous avions un groupe plus complet. Il a fallu le maintenir sous pression toute la saison.

Seulement deux défaites, aucune à domicile est-ce que c'était une saison parfaite ?
Saison parfaite à l’arrivée, oui. Mais pendant la saison, il nous a fallu faire des réglages. Après la défaite à Kingersheim, nous avons remis quelques pendules à l’heure, car on s’était donné l'objectif  de ne pas perdre avant le match de Montpellier à domicile car nous savions que tout se jouerait là. Nous avons enchaîné victoire sur victoire jusqu’à celle contre Montpellier 4-2 à domicile. La semaine après la victoire contre Montpellier les joueurs et le staff nous avons baissé de garde puis nous perdons le samedi suivant à Pfastatt. Après une remontée de bretelle, nous avons remis le bleu de chauffe. Notre équipe est devenue de plus en plus rodée, ce qui nous a permis d'aller au bout sans aucune autre défaite.

Le TMFC tout sourire après cette superbe saison (crédits : TMFC)
Le TMFC tout sourire après cette superbe saison (crédits : TMFC)

« Le sentiment du devoir accompli »

Cent buts marqués en dix-huit matchs, une différence de buts de plus soixante-quatorze, une large avance sur votre dauphin, on peut se dire que vous avez survolé le championnat, est-ce que c'est votre sentiment ?
Nous devançons le deuxième de treize points, Kingersheim, Vu comme ça tout le monde doit ce dire, c’était facile, mais loin de là. Nous devions jouer la finale de notre championnat contre Montpellier le 20 avril celui qui gagnait, c'était celui qui montait. Juste avant notre match, ils se sont fait attraper par la fédération, pour tricherie du coup nous n’avons pas joué, ils ont eu une sanction de poinst, c’est pour cela que nous finissons loin devant. Il y a aussi l’équipe de Kingersheim qui jusqu’en février était collée à nous, mais qui a lâché en fin de championnat. 
Bien sûr qu'atteindre cent buts n’est pas facile, mais ce sont surtout les vingt-six buts concédés en futsal dans une saison complète, qui sont à noter, car nous finissons largement devant la deuxième meilleure défense, qui finit à quarante-neuf buts concédés.Un sentiment du devoir accompli avec beaucoup de travail et d’investissement des joueurs et du staff.

Comment allez-vous aborder la saison prochaine dans cette division supérieure ?
Nous l’aborderons avec conviction, car nous connaissons l’exigence et la rigueur qu’il faut pour y réussir. Nous sommes le club de la région avec la plus grande longévité au plus haut niveau futsal ( neuf saisons consécutives en division 1, sous le nom de l'ancien club le Bruguières SC Futsal) avec un staff expérimenté, Marcelo Serpa que l’on ne présente plus dans le monde du futsal Serge Fisichela (prépa gardien) qui a tout connu avec l’équipe, Bertrand Olivan directeur sportif sans qui nous ne serions pas là aujourd’hui et moi-même qui suis coach depuis le début du club. Donc, comptez sur nous pour bien préparer notre retour au plus haut niveau.

Un dernier mot ?
La Une fait une grosse saison, mais je n’oublie pas l'équipe féminine coachée par mon frère Nicolas Martinez championne d’Europe AMF gros travail tout au long de la saison qui va jouer la finale du championnat de France d’ici peu. L’équipe 2 coachée par mon ami Stéphane Madern qui fait un championnat pas trop mal et surtout qui va faire la finale de coupe régionale donc bravo à tous les staffs du club qui ont réussi leur saison. Et Merci a tous les bénévoles du club qui donnent beaucoup sans compter, car sans eux, le club n'e serait pas là où il est aujourd’hui.
 


KC Le Stagiaire

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :