Connectez-vous S'inscrire

Gala - MAKOURI, FILIOL, SALLES, FENECH, AJAS, GAYRARD, MOUSSI et Cie ont fait honneur à la première de FOOTPYTORESQUE

Mercredi 17 Juin 2015

Vous savez tous qu'il existe des moments dans la vie que l'on aime vivre, soit programmés, soit imprévus. Footpy pour sa première édition de la coupe de Noël vous en a fait vivre un. Devant le succès de cette première, le site a décidé de recommencer, cette fois au Classico Foot de l'ami Cuesta. Samedi, donc deux tournois ont eu lieu, un réservé aux plus de trente cinq ans, et un second ouvert à tous. Cette manifestation a permis aussi de récolter des fonds pour l'assocaition " un sourire pour Lohan" créée par les parents du petit Lohan, trisomique. Grâce à la générosité des participants du tournoi c'est une somme rondelette qui a pu être remise. Et j'ajoute, (même si la modestie de Laurent doit en être égratignée, et sans son aval), que son geste personnel en a largement augmenté le montant. Merci à tous !


Gala - MAKOURI, FILIOL, SALLES, FENECH, AJAS, GAYRARD, MOUSSI et Cie ont fait honneur à la première de FOOTPYTORESQUE
La préparation de ce tournoi, confiée à Séb Baron alias "Baronas", en l'absence de Dino Zoff, notre mentor, appelé à d'autres nobles tâches pour le football, a montré au futur coach de la trois de Blagnac tout le travail qu'exige une telle manifestation ! La logistique est un labeur ardu et exigeant, d'autant que la date choisie il y a déjà longtemps tombait assez mal avec les finales des coupes, des réserves et du Midi, le match des équipes nationales de foot féminin et masculin et le choc Stade Français/Clermont.. D'ailleurs par exemple Didier Salles (directeur sportif du Blagnac FC) qui a participé aux joutes des anciens a dû, dès la douche prise filer à Cazères pour revenir bien plus tard. Patrick Pfeiffer retenu par l'AG du district de l'Aveyron après une nuit passée à travailler a tenu à nous rejoindre, malgré de nombreux kilomètres à avaler. Une autre partie de l'équipe Footpy (Chistophe Revault, Dennis Bergkamp, Socrates, LNV et Edgar Davids étaient absents pour cause de couverture médiatique pour le site et la dépêche. On a réussi à récupérer Dennis et Christophe dans la soirée, mais tard. Bon, heureusement, comme Footpy avait bien fait les choses, il restait largement de quoi les nourrir et les abreuver. Oui, oui, la société Ricard qui avait constitué une équipe n'était pas venue les mains vides, mais bien chargés de "petites" bouteilles tant appréciées.... Il y en a eu à volonté, merci à eux aussi. Les joueurs, anciens, ou moins âgés étant de qualité, il est évident que le niveau développé a été très élevé. Il est aussi absolument indéniable que la rencontre de tous ces passionnés ne pouvait que déboucher sur une montagne de souvenirs, d'anecdotes... La réunion d'anciens coaches, mais aussi de pas mal, toujours en activité, a permis de recueillir des informations sur les futurs mouvements, mais vous connaissez notre discrétion, on les dévoilera en temps utile c'est-à-dire avec l'accord des parties concernées. Il semble d'ailleurs que Tournefeuille ait trouvé une perle rare, un Brésilien nommé Claudinho, auteur de deux râteaux consécutifs. Âgé de cinquante ans, Jean-Louis lui a de suite proposé une licence (source : Jean-Louis Fauré, lui même) ! 

À ce sujet permettez moi une petite digression. La "politique maison" est de ne révéler que les transactions actées, vérifiées, fournies par un membre officiel  engagé dans une structure, président, vice-président, secrétaire, manager général, entraîneur.... donc si vous lisez une info sur Footpy, elle a été certifiée, jamais inventée, ou par pure spéculation. Il est donc dommage que certains discutent ou s'engagent officiellement, et palabrent ou font des promesses ailleurs, beaucoup moins officiellement, puis demandent le retrait de l'info parue. Trop tard, ou alors, un peu de courage et de prise de responsabilité, ou de ménage à l'intérieur de vos structures, pour ne pas se couper ! Parenthèse refermée. 

"Cette débauche d'énergie vocale l'a d'ailleurs assoiffé, puisqu'il a été le plus brillant animateur de la soirée à venir."

Gala - MAKOURI, FILIOL, SALLES, FENECH, AJAS, GAYRARD, MOUSSI et Cie ont fait honneur à la première de FOOTPYTORESQUE
Finalement comme pour ce bon Christian Montagner, bible du foot régional, dont une photo souvenir parue récemment a prouvé qu'il a bien joué au football, tous ceux que j'ai vus samedi ont eux aussi taquiné le ballon. Et même bien, j'en ai vu de sacrés gestes de la part de MM Stébig, Séb. Vidal, J.-L. Fauré, Didier Salles, Christophe Revilla, Bibou Ménéghetti... Mes excuses aux autres, dont je ne connais pas forcément le pedigree, ou que je ne connais pas forcément...  Pour te faire plaisir, Dennis Bergkamp, j'ai pu apprécier entre autre un tir "satellisé" de M Fauré qui lui a valu cette remarque : "trois points ... qui ne comptent pas." Était-il en avance sur la finale du Top XIV ? Séb Vidal lui a été plus adroit car il a cadré, et marqué. Jean-Pierre Filiol n'a pu s'empêcher de coacher une équipe. La preuve de son implication, même quand il s'agit "d'extra foot". Cette débauche d'énergie vocale l'a d'ailleurs assoiffé, puisqu'il a été le plus brillant animateur de la soirée à venir. Pierre Boutié, ex-entraîneur de Dourgne, blessé, s'est contenté du rôle d'approvisionneur d'eau pour ses collègues. Cet excellent technicien est à la recherche d'un nouveau challenge et accueillera toute proposition. Le connaissant, celui que je compare amicalement à un poète, sera une formidable recrue pour tout club le contactant.

Ce fut ensuite aux plus jeunes de prouver leurs qualités. Mais à un moment j'ai cru m'être trompé de lieu quand j'ai vu sortir du vestiaire une superbe brune, en maillot de bain une pièce et longs cheveux noirs. En fait, non, c'était Jean-Charles Jobard (le bien nommé) l'ancien gardien de Colomiers en U17, Plaisance ou Carbonne qui faisait le pitre. Là aussi, leur technique a éclaboussé l'après midi de superbes gestes, la plupart académiques, d'autres beaucoup moins. Comme par exemple au bout d'une quinzaine de secondes, ce choc tête contre tête entre Mehdi Makouri et Hamid Behilel, les laissant tous avec une blessure sanguinolente sur l'arcade pour Mehdi, et sur le haut du crâne pour Hamid. Je précise que ces deux qui évoluent ensemble au Girou, étaient dans la même équipe ! Pendant quelques minutes Medhi Makouri a promené sa peine, avant de décider d'aller se faire recoudre, c'était sans compter sur la pose de points américains qui ne l'ont pas empêché d'aller jusqu'au bout, de marquer de nombreux buts et de gagner la finale, mais j'anticipe. Les parties ont permis aux spécialistes d'apprécier la surface et de se régaler, de nous régaler aussi, d'ailleurs !  L'un d'eux ayant acheté des chaussures neuves la veille a souffert. Heureusement Julien Laporte a pu le dépanner, solidarité oblige. Qui ai-je apprécié d'autre ? Ludo Péries, Nabil Moussi (team Trans Mas Occitan) qui avait formé une Dream Team faisant peur. Mais qui a baissé pavillon devant les futurs vainqueurs.  Romu Ajas (néo joueur de l'Isle-en-Dodon), Benoit Fréchou, Nicolas Toto, Matthieu Rigaill (Latécoère), Willy Ourliac, l'ancien gardien de Fenouillet Wasner, Morgan Fénech, et tant d'autres, connus de vue, mais qui ne me sont pas familiers ... Nicolas Bayod, président de Portet, toujours affûté était lui aussi présent, comme Alex Gayrard, venu de son Events Five. Les gardiens ont rivalisé d'arrêts, avec des parades académiques comme celles de la plupart d'entre eux, et celles plus "surnaturelles" de Jamel Trafik (à la Boumnigel m'a-t-il dit ! Parlait-il de la largeur de son postérieur ? ). Footpy avait constitué une équipe qui a prouvé que ses écrits sont appuyés par des qualités évidentes. MM le Phocéen, Thierry Henry, Baronas, Cuesta, et quelques invités ont laissé leurs hôtes gagner, par pur fair play. En même temps, le Phocéen dès la première rencontre, voulait, mais n'avait déjà plus de jambes. Jérémy Fontaine arbitre de l'Ariège a dirigé le sifflet de main de maître un bon nombre de matches. La finale a opposé la "Team Guest" : Makouri, Fréchou, Viste, Mathieu Filiol, Alexandre et Fréd. Garcia à celle de "l'Events Five" : Gayrard, Barbe, Fenech, Ramirez et Malet. Victoire de la bande à Makouri, pour l'anecdote.

LES REACTIONS
Séb BARONAS
(Footpy) : " journée Footpytoresque parce qu'on passe l'apéro et le repas chacun avec un maillot collector et que l'ambiance est détendue et conviviale. C'est l'état d'esprit que l'on voulait et que l'on  a trouvé sur le tournoi, et là avec les retrouvailles des anciens et des plus jeunes qui sont toujours contents de se revoir. Plein de souvenirs, cela rapproche, un petit verre de Ricard, que l'on peut citer car ils ont participé à l'événement, comme Imexia et le dernier arrivé BK auto école, entre autres. Ces manifestations tiennent à cœur au site parce que l'on participe avec tout le monde amateur durant toute la saison, et c'est bien de se retrouver avec certain acteurs ou anciens acteurs. Chaque année ce sera plus amical au bord des terrains avec notre équipe, même si ce n'est pas pour tout le monde .... Le fait que ce soient des passionnés qui s'occupent du foot amateur qui n'a rien d'autre est important. Je sais qu'à vingt-cinq ans, si j'avais eu Footpy, aujoud'hui je serais content de regarder des photos de l'époque, des articles, des vidéos. On y est maintenant depuis deux ans, et ça servira plus tard à cette génération. Chacun fait ce qu'il veut, mais je dirais que plus de quatre vingt-dix pour cent sont des retours positifs. Cela ne vient pas de nous mais des gens qui envoient des mails ou quand ils nous croisent, sont contents de nous voir, sont contents que tout le monde soit mis à la même enseigne, quel que soit le niveau. c'est pour ça que l'on va continuer, et encore mieux. "  

Laurent CUESTA (Classico Foot) : " J'ai répondu à la sollicitation avec plaisir, je l'ai fait pour Footpy et pour l'association, ainsi que d'y participer. En temps qu'ancien footballeur je suis le foot amateur avec passion, j'y ai encore de nombreux copains, notamment sur le site. Ce, même si avec mon activité je n'ai pas le temps d'aller voir des matches. On a passé une super journée, ça s'est bien passé, notamment avec les anciens. C'était agréable et sympa de revoir tout le monde. "


Pour la petite histoire, il fallait un vainqueur et c'est la bande à Makouri et Filiol qui s'est imposée
Pour la petite histoire, il fallait un vainqueur et c'est la bande à Makouri et Filiol qui s'est imposée

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :