Connectez-vous S'inscrire

Gambardella - Jérôme VIALA (entraîneur de Balma) : « Nous allons défendre nos chances »

Vendredi 12 Janvier 2018

Ils l’ont montré il y a un mois contre le Stade Bordelais : les U19 du SC Balma (R1) ont du caractère. En se qualifiant contre des Girondins invaincus, ils ont gagné le droit d’affronter le Clermont Foot (R1) sur ses terres ce samedi à 15 heures. Jérôme Viala sait que ce ne sera pas une mince affaire, mais sait aussi que son groupe a toutes les chances de se qualifier à nouveau pour aller le plus loin possible en Coupe Gambardella (par W.H.).


Quel bilan tirez-vous de cette première partie de saison ?
C’est une première moitié de saison décevante parce qu’on a un groupe de qualité. Mais malheureusement comme on entame souvent mal les matches, on accumule du retard et on perd des points comme ça. Mais je pense que nous sommes capables de beaucoup mieux et on va essayer de le montrer en deuxième partie de saison. En ce qui concerne la coupe, nous avons eu un tirage favorable sur les tours régionaux, mais dernièrement nous sommes tombés sur le Stade Bordelais qui n’avait pas perdu un match depuis le début de la saison et nous gagnons 3-2 (résumé à lire sur Footpy, NDLR). Ça prouve que nous sommes capables de faire de grosses performances.

Les ambitions et les moyens du club vous conviennent-ils ?
L’année s’est terminée sur deux résultats positifs et nous sommes dans une bonne spirale. C’est dommage que la trêve soit intervenue à ce moment-là, alors on ne peut qu’espérer bien repartir en 2018. Il n’y a pas d’autre ambition que de se maintenir en championnat. Par contre en Gambardella, nous voulons aller le plus loin possible pour faire briller l’image du club. Au niveau des moyens c’est sûr que ce n’est pas tous les jours faciles parce qu’on partage les installations avec le club de rugby, et à la moindre intempérie on doit se replier sur leur terrain. Mais pour l’instant on arrive à faire avec les moyens qu’on a.

Les liens avec les U17 Nationaux et les seniors sont-ils bénéfiques ?
Les relations sont très saines. Chaque week-end nous accueillons un U17 National au sein de l’équipe. Et cette saison il y a deux de nos jeunes qui s’entraînent avec l’équipe une. Les liens entre les trois catégories sont bien développés et sont bénéfiques pour tous.

"Nous sommes une équipe au gros mental"

Comme face au Stade Bordelais, les Balmanais aimeraient célébrer une qualification à Clermont. (crédit: DB / Footpy)
Comme face au Stade Bordelais, les Balmanais aimeraient célébrer une qualification à Clermont. (crédit: DB / Footpy)
Connaissez-vous Clermont ?
Nous n’avons pas trop de renseignements à part ce que tout le monde sait : c’est un club pro qui survole son championnat. C’est un centre de formation donc ce sera un match difficile. Mais nous n’y allons pas en victime, on va défendre nos chances. On va se servir du match contre le Stade Bordelais qui nous a montré qu’on pouvait le faire. Tous les moyens ont été mis en œuvre pour faire ce déplacement dans les meilleurs conditions. Nous partons ce vendredi soir pour dormir ensuite à l’hôtel à côté de Clermont et ensuite nous pourrons préparer le match sereinement samedi matin. Sans ça, ce n’était pas la peine de jouer le match.

Votre préparation a-t-elle été adaptée pour cette rencontre ?
Nous avons repris très tôt les entraînements, le 2 janvier. Et à match exceptionnel, entraînement un peu différent, mais nous nous focalisons plus sur notre groupe que sur l’adversaire. Nous connaissons nos points faibles et nos points forts et nous avons travaillé en fonction. Nous sommes une équipe au gros mental qui, même menée, ne va pas lâcher et va se battre jusque dans les dernières minutes. La clé sera de bien démarrer ce match, ce qu’on ne fait pas souvent à cause d’un petit problème de concentration. Nous essayons de nous améliorer depuis plus d’un mois là-dessus. Et concernant les séances de tirs au but, nous savons que ça pourrait être déterminant, mais nous venons à peine de nous concentrer dessus. Il y aura encore une séance pour régler ça.

Que représente la Gambardella ?
Je trouve que c’est très bien de gérer cette compétition en parallèle. Je prends l’exemple de la saison dernière où nous nous sommes faits sortir dès le premier tour et ensuite nous avons eu des trous dans le calendrier de quinze jours. La Gambardella permet de garder un bon rythme et de retrouver un nouveau souffle surtout en cas de bon résultat. La ferveur autour du club est bien plus importante dans ces matches et ça change aussi l’ambiance dans le club à ces dates-là.

Que peut-on vous souhaiter pour cette saison ?
On voudrait la qualification, c’est la première des choses, et je pense qu’on a encore notre mot à dire dans le championnat qui est loin d’être fini. Alors on espère retrouver une place au classement qui nous corresponde mieux. Peu importe si on se fait éliminer samedi, ce que je ne souhaite pas.

Recueillis par W.H.

Jérôme Viala croit ses joueurs capables de soulever la montagne auvergnate. (crédit: DB / Footpy)
Jérôme Viala croit ses joueurs capables de soulever la montagne auvergnate. (crédit: DB / Footpy)

WH

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :