Connectez-vous S'inscrire

ITW croisée - Sylvain ROBIN (L’Isle-en-Dodon) / Loïc TOKOTO (Castanet II), la parole au beau jeu

Samedi 10 Mars 2018

Ces deux équipes produisent un football agréable que beaucoup d’équipes leur envient. Celles-ci aimeraient aussi avoir les mêmes résultats que L’Isle-en-Dodon et Castanet II, respectivement deuxième et premier de la poule B de Régional 3. Et quand le leader se rend chez son dauphin ce dimanche à 15 heures, ce sont tous les yeux qui seront braqués vers le stade Marius Campguilhem. Prenons le pouls auprès des deux coachs avant la rencontre. (Par Dennis Bergkamp)


Comment jugez-vous la saison de votre équipe ?
S.R. : On a réalisé un très bon début avec trois victoires. Depuis les fêtes on s’est retrouvés. On avait pu voir les prémices de notre jeu juste avant. On a eu des matchs réussis contre Golfech ou Montauban mais certaines parties l’étaient moins comme contre Aurignac ou à Fenouillet où nous avions des absents. Cela montre que lorsqu’on ne joue pas ensemble il est difficile d’avoir des résultats. Malgré ça cette saison reste de qualité.
L.T. : Je la juge satisfaisante. Elle répond aux objectifs que les garçons s’étaient fixés. On a bien entamé la saison avec de la réussite à certains moments. Dernièrement, on a perdu le fil de ce qu’on essayait de faire. On s’est d’ailleurs peut-être vus trop beau. La défaite au Mirail nous a fait redescendre et nous a remis les pieds sur terre. On prend en tout cas les matchs après les autres. On verra où cette saison nous mène désormais.

Quelles sont les forces de votre groupe ?
S.R. : On a pris conscience qu’on pouvait bien jouer ensemble. En mettant du rythme, en ne se précipitant pas vers l’avant on se trouve facilement. Malgré les conditions et les terrains difficiles on arrive toujours à trouver des solutions. C’est très agréable que le message passe aussi bien.
L.T. : C’est le groupe en lui-même. J’ai dû utiliser beaucoup de joueurs du fait d’être une réserve. Mais l’équipe n’a jamais perdu en qualité et en efficacité. J’ai un groupe large, les joueurs répondent présents peu importe l’équipe et l’effectif à ma disposition. On fonctionne d’ailleurs avec l’équipe trois que coachent Kévin (Gallant) et Malik (Benyamina). On a la même philosophie de jeu donc c’est plutôt sympa.

Qu’aimeriez-vous améliorer ?
S.R. : On prend trop de buts sur des erreurs ou de la malchance. J’ai vu ça à la vidéo. On se sait solide mais on n’est jamais à l’abri de prendre des buts. Il y a toujours un dégagement ou une relance ratée bien exploitée par l’adversaire. Il nous faut donc être plus exigeant et en alerte même si je ne pointe aucun joueur en particulier car l’animation défensive est bonne.
L.T. : Il faut que l’on reste un maximum concentré car on se voit parfois trop beaux.

Sylvain Robin: « On doit maintenant lâcher les chevaux à domicile »

L'Isle-en-Dodon aimerait réaliser un nouveau selfie de victoire ce dimanche. (crédit: S.R.)
L'Isle-en-Dodon aimerait réaliser un nouveau selfie de victoire ce dimanche. (crédit: S.R.)
Ce dimanche, c’est le choc entre les deux premiers. Est-ce un tournant dans la saison ?
S.R. : Pas sûr que ce soit un tournant pour nous. En cas de nul ou de défaite, ce serait loin d’être une catastrophe. La pression est donc plus sur Castanet. Il nous reste encore deux rencontres en retard mais c’est vrai qu’une victoire nous permettrait d’avoir presque un pied dans la division supérieure.
L.T. : Non car il reste pas mal de rencontres derrière. On avait plus la pression contre Gaillac. Si on avait fait un mauvais résultat on aurait relancé les Tarnais. Ce match à l’Isle-en-Dodon ne va pas faire tourner la saison. Des rencontres contres Baziège, Gimont seront tout aussi importantes. De toute façon, on y verra plus clair quand tous les matchs en retard seront joués. Tout peut bouger très vite.

Y a-t-il eu une préparation particulière à cette rencontre ?
S.R. : On a surtout voulu rester dans la continuité mais on doit maintenant lâcher les chevaux à domicile. Il faut que les joueurs puissent se lâcher car on a déçu les supporters en leur proposant peu de beaux matchs cette saison. Ils viennent nous voir nombreux à nous de les récompenser.
L.T. : Pas besoin de préparation particulière pour ce genre de match. Les joueurs vont répondre présents. On sait que l’opposition va être relevée. On ne se reposera donc pas sur nos acquis. On est attendu partout depuis le début de saison. Donc le contexte fait partie du folklore c’est la vérité du terrain qui va compter.

Que retenez-vous du match aller (0-0 le 4 novembre dernier) ?
S.R. : C’est l’un des nuls dont je me satisfais. On avait été courageux et gaillards face à une équipe qui nous a beaucoup gênés sur un terrain honneur qu’elle connait bien.
L.T. : On avait une belle formation qui nous avait posé des problèmes. Face à un prétendant à la montée on a su rivaliser mais attention, la vérité d’hier n’est pas celle de demain.

Un avis sur votre adversaire ?
S.R. : J’ai côtoyé de nombreux joueurs lors de mes années fac. Je connais bien le club que j’apprécie. Il a une identité et ça se ressent. Il a un projet de jeu bien animé, intéressant. Castanet possède une équipe solide, pragmatique, pas impressionnante avec le ballon mais qui sait bien le conserver. Elle dispose aussi d’un bon état d’esprit en étant toujours très respectueuse.
L.T. : L’Isle-en-Dodon a un collectif bien huilé avec des joueurs expérimentés qui ont joué plus haut. Le club joue les places d’honneur depuis trois/quatre ans et est habitué à jouer les matchs importants. Chez elle l’équipe voudra l’emporter.

Loïc Tokoto: « Que les garçons prennent du plaisir sur le terrain »

Castanet II fera tout son possible pour montrer qui est le leader de la poule. (crédit: DD / Footpy)
Castanet II fera tout son possible pour montrer qui est le leader de la poule. (crédit: DD / Footpy)
Quel sera la clé de la rencontre ?
S.R. : Je pense que l’équipe qui mettre le premier but et aura bien abordé la rencontre sera devant à la fin. Il ne faudra pas avoir de retenue. Sur un terrain compliqué à jouer à cause de la météo et du partage avec le rugby, ça sera un match âpre. C’est d’ailleurs assez frustrant de devoir s’adapter à ces conditions mais on fait avec.
L.T. : Il faudra être concentré et efficace. C’est une équipe qui concède très peu d’occasions. On devra donc mettre celles que l’on se procurera.

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?
S.R. : On n’est jamais loin de la montée depuis plusieurs années. Si on continue dans cet état d’esprit, on devrait donc bien finir la saison pour penser à la suivante à l’étage supérieure. Ce qui est sûr c’est qu’avec deux promus cette année si on n’arrive pas à monter ce sera compliqué par la suite. Mon groupe est bien mature et fonctionne bien depuis plusieurs années.
L.T. : De la réussite, la montée avec les équipes deux et trois et le maintien avec l’équipe première. Que les garçons prennent du plaisir sur le terrain. Et si certains peuvent viser plus haut, on ne s’en privera pas. En prenant le groupe en août, on avait fait le choix de ne pas recruter pour donner leur chance aux garçons présents. Bien nous en a pris. On est là pour former les futurs joueurs de l’équipe fanion. On dispose de nombreux U20 qui se connaissent depuis tout petit on en récolte les fruits.

Un mot pour votre collègue ?
S.R. : Je ne connais pas trop Loïc mais je lui souhaite de la réussite à Castanet. Je voudrais adresser un petit mot à Georges Zola (entraîneur adjoint) que j’ai pu côtoyer et affronter sur les pelouses. Je préfère l’avoir en face de moi sur le banc adverse que sur le terrain (rires).
L.T. : Je lui souhait bonne chance pour ce match. Peu importe le résultat j’aurai le plaisir de le croiser. Il réalise du très bon travail là-bas. J’espère qu’il sera dans les deux avec nous pour la montée.

Recueillis par D.B.

SYLVAIN ROBIN
Né le 10 août 1986 à Champigny Sur Marne (94) 
Situation 2017/2018 : entraîneur de L’Isle-en-Dodon
Poste : Attaquant 
Parcours  
- joueur : L’Isle en Dodon (depuis 2000) 
- entraîneur : L’Isle-en-Dodon (depuis 2003, des U7 aux séniors) 
Diplôme entraîneur : BEF, Licence STAPS Entrainement Sportif 
Profession : Coach sportif / Maître-Nageur-Sauveteur

LOÏC TOKOTO
Né le 26/07/1988 à Béziers (34)
Situation 2017/2018 : entraîneur de Castanet II
Poste : milieu défensif / défenseur
Parcours :
- Joueur : Montagnac, Castelnau-le-Crès, Sète, Cugnaux
- Entraîneur : Montagnac, Sète, Muret (Féminines), Cugnaux, Castanet (depuis 2017)
Diplôme : BEF / Licence STAPS
Profession : profession d’EPS

Sylvain Robin (à gauche) et Loïc Tokoto mettent en avant le jeu de leur équipe. (crédit: Footpy)
Sylvain Robin (à gauche) et Loïc Tokoto mettent en avant le jeu de leur équipe. (crédit: Footpy)

Dennis Bergkamp

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :