Connectez-vous S'inscrire

International (acte II) - La FRANCE tient une victoire référence !

Jeudi 24 Mars 2016

Tout comme le premier, ce second acte entre la France et la Roumanie a connu un joli succès populaire récompensant les membres du District du Midi-Toulousain pour leur organisation et investissement. Cerise sur le gâteau, les "bleus" se sont mis au diapason en s'offrant une victoire de prestige (par Le Phocéen)


Visiblement vexés par la courte défaite lors du premier match (4-3), les Français voulaient absolument s’imposer devant les mille cinq cents spectateurs du Petit Palais des Sports. Studieux, les joueurs de Pierre Jacky avaient d’ailleurs retenu la leçon de la veille en affichant plus de concentration et d’intensité dès le début de la rencontre. En guise de frappe préventive,  Ramirez se chargeait de désintégrer la barre transversale avec un missile digne d’Adriano dans PES 6 (3e). Inspiré, De Sa Andrade se lançait ensuite dans un slalom de classe avant de parfaitement servir Ngala pour l’ouverture du score (6e). Efficaces offensivement, les Français se montraient également très accrocheurs pour défendre la cage de Durot. Bousculés physiquement, les Roumains affichaient beaucoup plus de déchets techniques que la veille et demeuraient sans solution. En ajoutant une pincée de simplicité et une bonne dose d’altruisme, la France faisait même le break juste avant la pause grâce à Alla (18e).
 
La détermination des Français fait la différence
 
Sous les yeux des stars du FC Venerque et des idoles du Futsal d’Auterive, Ngala se montrait virevoltant pendant que Gasmi astiquait le parquet d’une succession de râteaux. Tout en faisant le spectacle, les Français s’appliquaient également à rester solides. L’orgueil titillé par les buts offerts la veille, les Bleus ne voulaient plus jouer les Pères Noël avant l’heure et semblaient défier les Roumains d’inscrire le moindre but. Une ambition poussée à l’extrême, puisque Boudebibah sacrifiait même sa glotte en contrant un missile roumain (33e). Seul dans le mur, Alla priait ensuite pour ne pas prendre de plein fouet la frappe de mule de Dobre, bien décidé à passer ses nerfs après quelques accrochages verbaux gentillets. Alors que le chrono défilait, la Roumanie augmentait la pression dans les dernières minutes en faisant sortir son gardien au profit d’un joueur de champ. Héroïques défensivement, les Français tenaient bon pour décrocher une performance de premier ordre (2-0). De quoi préparer au mieux les futures échéances et engranger de la confiance pour les éliminatoires de l’Euro 2018.

Par Le Phocéen

LES RÉACTIONS 
Pierre JACKY (Sélectionneur de l’Équipe de France) : "Belle performance..."
« C’est une très belle performance. Le trente-sixième mondial qui bat le dix-neuvième, des amateurs qui s’imposent contre des professionnels, c’est une grosse émotion. Ce soir, je crois que les encouragements du public et surtout des enfants nous ont fait pousser des ailes. Je veux les remercier car sans eux, je ne sais pas si on aurait réussi cet exploit. »

LA FEUILLE DE MATCH
Match amical international
Mercredi 23 mars 2016, 20h30
Toulouse, Petit Palais des Sports
1500 spectateurs environ
FRANCE / ROUMANIE 2-0
Arbitre : M. Berg-Audic, assisté par MM. Uzan et Sorbet
Cartons jaunes : Durot (15e) pour la France - Dobre (26e) pour la Roumanie
Buts : Ngala (6e), Alla (18e) pour la France 
 
FRANCE : Durot - Ramirez, Aïgoun, Boudebibah, Gasmi - Haroun, Ngala, Mohammed, Alla, Coulibaly, De Sa Andrade, Mouhoudine. Entraîneur : Pierre Jacky
ROUMANIE : Grigoras - Ruxandari, Raducu, Stoica, Ferreira – Iancu, Movileanu, Moldoveanu, Dobre, Calugareanu, Panzaru, Catarama, Covaci, Szocks. Entraîneur : Robert Lupu 
 


Très belle performance de l'EDF version futsal
Très belle performance de l'EDF version futsal

Le Phocéen

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :