Connectez-vous S'inscrire

Jeunes - David BOUE, l'atout discret du BALMA SC !

Samedi 20 Octobre 2018

Un premier passage de trois ans au Toulouse Fontaines (dans l’encadrement des jeunes). Par la suite quatre saisons au TAC (encadrement jeunes Pupilles et Minimes, appellation de l’époque). Ensuite retour au Toulouse Fontaines pendant de nombreuses années ou il a été un grand artisan des beaux jours de ce club en tant que Directeur Sportif des jeunes. Pendant cette période faste, il a contribué à ce que toutes les équipes de jeunes se retrouvent au plus haut niveau (Ligue Elite pour les U15 et 14, National pour les cadets, U17 d’aujourd’hui). Cette période s’étant terminée en queue de poisson comme cela arrive fréquemment dans les clubs de nos jours. (Conflit de personne, intérêt personnel mis en avant au détriment de l’intérêt général, folie des grandeurs non maîtrisée). Il est aujourd’hui depuis quatre saisons dans les mêmes fonctions au sein du club de Balma. Ce qui a permis à celui-ci de prendre son envol au niveau des jeunes et d’être à ce jour un des meilleurs clubs de jeune de la région. Par son réseau David a su le structurer et l’enrichir dans son encadrement en enrôlant des éducateurs performants aidé par son lieutenant, Éric Herriou (responsable des U 17 Nationaux). Il a apporté au club un recrutement de grande qualité afin d’atteindre le haut niveau dans chaque catégorie et ainsi permettre à Balma de se pérenniser pour certainement récolter les fruits de tout ce travail au niveau senior dans un avenir proche.


David, comment s’est fait ton recrutement au sein du club de Balma ?
Depuis de nombreuses années le Président Roger CAU n’a cessé de me solliciter. Après vingt cinq ans passés au Toulouse Fontaines et un intermède d’une saison riche en rencontre (Jean-Pierre Bonnet notamment) au Toulouse Football Croix-Daurade, j’ai rejoint le Balma Sporting Club en 2015.

Quel sentiment as-tu eu quand il y a quatre ans tu es arrivé dans ce club ?
J’ai découvert une armée de dirigeants et salariés dévoués, menés par Roger Cau, un Président passionné. Sportivement j’ai senti un vrai potentiel qui ne demandait qu’à être exploité.

As-tu eu des moments difficiles, l’harmonie avec l’ensemble des composantes du club est venue rapidement ?
Des difficultés non pas vraiment, j’ai été très bien accueilli au sein du club. J’ai de suite senti la confiance du Président qui m’a permis d’exploiter pleinement le potentiel sportif du club.

Parles moi de l’évolution depuis ton arrivée jusqu’à ce jour (avec les montées à l’appui) ?
A mon arrivée les U15 et U14, ainsi que les U19 évoluaient déjà au plus haut niveau régional. Nous avons donc concentré nos efforts sur la catégorie U17 qui est passé d’excellence district au niveau national sous l’égide de Jérôme Viala et Denis Garcia puis Éric Herriou. En parallèle nous avons créé des équipes réserves dans chacune des catégories. Celle-ci ont enchaîné les montées depuis trois ans et sont aux portes des championnats régionaux. Nous sommes sur trois finales de coupe du midi en trois ans sur les catégories U15 et U17. Le tout en restructurant l’école de foot désormais aux mains de Christophe Kairys, et en développant la section féminine pilotée par Madjid Alliche et Moulay Baali. Enfin nous avons également noué de nouveaux partenariats à l’image de l’académie Worldetect et son coach emblématique Guillaume.

La section féminine du BSC est un axe prioritaire sur les saisons futures (crédit photo BSC)
La section féminine du BSC est un axe prioritaire sur les saisons futures (crédit photo BSC)

"Il est important de faire progresser nos jeunes et de les accompagner vers le haut niveau."

Aujourd’hui es-tu satisfait de l’évolution et du niveau du club notamment des jeunes ?
Nous possédons une équipe technique dynamique, performante mais qui a toujours envie de progresser. Avec notamment en son sein Kevin Kandili, Ghislain Correa, Bruno Martinelli, Simon Pechowiak et Marwyn Mercier, de jeunes éducateurs qui insufflent une dynamique positive jusque dans le groupe vétérans du club, ainsi que de moins jeunes comme Éric Vilvandre (entraîneur gardiens jeunes) et Philippe Potereau (responsable des U15 mixte), ainsi que tous l’encadrement de l’école de football.
 
Comme tu me l’as dit le club se penche actuellement sur sa section féminine, où en es-tu en ce qui te concerne par rapport à cette section et quels sont les objectifs et ambitions ?
La section féminine tient particulièrement à cœur au Président. Nous avons lancé un projet à moyen terme dont l’objectif est d’obtenir une montée historique pour le club en D2 Nationale pour le team de Madjid Alliche.
 
Pour l’ensemble des jeunes quels sont tes objectifs, tes priorités, et tes ambitions ?
La saison dernière six jeunes joueurs du club ont signé au sein d’un club professionnel. C’est une fierté, nous souhaitons donc poursuivre sur cette voie. Il est important de faire progresser nos jeunes et de les accompagner vers le haut niveau.
 
Que réponds-tu aux acteurs du football régional qui pensent que Balma verse vers l’élitisme ?
Nous avons de bons résultats sportifs et nous en sommes fiers. Toutefois Balma est avant tout un club formateur, familial et riche en valeur ou « il fait bon vivre ». Preuve en est, le nombre de manifestations organisées par le club et ses dirigeants :
- Stages vacances (le prochain du 22/10 au 27/10, il reste des places).
- Le réveillon de la Saint-Sylvestre
- Le fameux LOTO de début janvier
- Les tournois en salle de l’école de football
- Le tournoi de Pâques
- Les vides greniers
Et de nombreux événement à suivre quotidiennement sur le site du club balmafoot.com mené de main de maître par Monique Ceresoli.

Propos recueillis par JPB
jpb@footpy.fr


JPB

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :