Connectez-vous S'inscrire

L'ITW du Président / Golfech - Didier WALASZEK, quand foot et amour font bon ménage

Jeudi 7 Mai 2020

Pour cette interview des présidents cette semaine, cela valait le coup d'attendre pour connaître un peu mieux Golfech. Directement impactée par la décision de la FFF, l'équipe une du club comme quelques autres a des motifs de râler compte-tenu du classement à l'instant de l'arrêt des compétitions et des matchs en retard. Golfech a la particularité d'être présidé par Didier Walaszek qui est secondé au secrétariat par son épouse Josiane, situation rare même dans le monde du football.


Pouvez-vous vous présenter ?  
Didier Walaszek né à Carmaux (Tarn) le 29 décembre 1961, marié deux enfants et trois petits-enfants. Ancien agent des industries EDF/GDF en retraite depuis deux ans.

Quand et comment êtes-vous arrivé à ce poste, et quel est votre parcours dans le monde du football ? 
Je suis arrivé au club en 1992 comme joueur. J'ai été éducateur au club pendant vingt ans à l’école de foot. En 1996 je prenais le poste de co-président et depuis 2002 je suis président.
 
Votre épouse Josiane est aussi la secrétaire du club. Comment cette situation est-elle arrivée ? N'est-ce pas compliqué de cumuler vie privée et passion commune ou arrivez-vous à vraiment séparer les deux ?
Mon épouse était déjà la secrétaire de l'école de foot de Golfech et, suite au décès en 1999 de Monsieur Paul Lafont secrétaire du club, elle a pris la suite et y est toujours !! Avec elle on concilie les deux, parce qu’on aime ce que l'on fait au tant le foot (stade) que notre vie privée. Après c'est de famille même nos enfants. Ma belle-fille et mon gendre sont au foot (joueur, dirigeant). (rires)
 
Pouvez-vous nous présenter le club que vous présidez ?
Le club a trois équipes seniors : R1 depuis 2013, district et D5 district. L’école de foot est EFDR (Ecole de Foot des Deux Rives) avec quatre villages : Golfech-Saint-Paul, Auvillar, Goudourville et Lamagistère. L’école va de la catégorie U6 à la catégorie U17 plus des petites féminines.

Qu'auriez-vous préconisé si vous aviez eu le pouvoir de conseiller le président de la fédération dans l'optique de la fin de championnat ?
Si j’avais pu conseiller le président, il aurait dû laisser au président d’Occitanie gérer la fin du championnat. Par exemple, la FFF aurait pu gérer de la L1 à la N2 et la LFO de la N3 à la R3. Et le district du Tarn-et-Garonne aurait géré de la D1 à la D5. Cela aurait était plus simple. 
 
Le déroulement de cette partie de saison laisse-t-il augurer de lendemains financiers ou autres difficiles ?
Oui ça pourrait être difficile vu la situation avec le virus peut être. Les mairies, le conseil départemental et la communauté des deux rives risquent de baisser les subventions annuelles. J’espère que non mais pour l’instant pas d’infos à ce sujet.

Le président est déçu pour le club que la saison se soit terminée ainsi. (crédit: D.W.)
Le président est déçu pour le club que la saison se soit terminée ainsi. (crédit: D.W.)

"Un peu d’amertume vu comme cela a été décidé"

De nombreuses voix s'élèvent depuis la décision de la FFF qui a créé un début de tsunami. Pouvez-vous nous parler de la situation de Golfech, Alban Pothet votre entraîneur ayant lui choisi de ne pas la commenter…
Pourquoi je ne m'exprimerai pas sur le sujet ? Je n’ai pour l’instant pas grand-chose à dire. Très déçu pour les coachs et les joueurs surtout après le parcours qu’ils avaient fait !! Pour les supporters et les dirigeants aussi ! Un peu d’amertume vu comme cela a été décidé. 
 
L'AFFA (Association Française du Football Amateur) appuyée par trois mille clubs s'est adressée directement à la ministre des Sports pour qu'elle influe et tente de faire revenir la fédération dur sa décision. En attendez-vous quelque chose, et quoi ?   
Oui !! Qu’elle regarde bien tous les matchs gagnés depuis le début de la saison, le fair-play aussi. Ça doit compter surtout que sur 13 matchs joués, on a 6 victoires, 6 nuls pour 1 seule défaite. On est premier au fair-play et on possède la meilleure attaque et la meilleure défense.

Je suppose que le club n’a pas de gros moyens financiers pourtant vous réussissez à maintenir un niveau plus qu'acceptable. Quelles sont vos recettes ? 
Nous avons une très bonne gestion des finances gérées par mon trésorier M. Thierry Depasse. Le principal est de ne pas mettre le club en péril et de ne pas dépenser plus que l'on a.

Quelles sont les actions que vous renouvelez chaque saison pour récolter des fonds qui permettent au club de vivre ? 
Il y a les aides des mairies de Golfech et Saint-Paul d'Éspis, le Conseil Départemental, la Communauté des Deux Rives, ainsi que les lotos les sponsors.
 
Organisez-vous un tournoi de fin d'année ? 
Non il n'y a pas de tournoi cette année.
 
Qu'avez-vous envie de nous faire partager au sujet de votre club ?    
C'est un club où il y a une très, très bonne entente des joueurs avec les dirigeants, un très grand respect, beaucoup d’engagement de la part des dirigeants, un club familial ! Et pour finir, comme dit notre coach Alban Pothet : « Come on Golfech ! »

Didier Walaszek (au centre) est à la tête de Golfech depuis 2002. (crédit: D.W.)
Didier Walaszek (au centre) est à la tête de Golfech depuis 2002. (crédit: D.W.)

JJE

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :