Connectez-vous S'inscrire

L2/N1/N2 - RODEZ voit le "gruppetto" se rapprocher, BEZIERS et NIMES II s'enfoncent, COLOMIERS a des regrets !

Mardi 25 Février 2020

Alors que le National 3 était au repos ce week-end, toutes les autres équipes de la région étaient sur le pont dans les championnats nationaux. L’occasion de faire un point après leurs rencontres et les conséquences de leurs résultats. (Par Dennis Bergkamp)



Ligue 2

Rodez recevait le leader Lorient mené par les anciens du LAP Christophe Pélissier, Jean-Marie Stéphanopoli, Julien Outrebon et Olivier Lagarde. Malgré une rencontre de qualité, les Ruthénois se sont inclinés sur la plus petite des marges (0-1). Ce revers stoppe leur série de cinq rencontres sans défaite mais a surtout de fâcheuses conséquences au classement. Les hommes de Laurent Peyrelade voient leurs adversaires les dépasser (Caen, Chambly, Châteauroux) ou revenir fort derrière (Paris FC à un point, Niort à trois points) s’expliquant par le fait qu’ils aient tous gagné à l’exception du Mans, qui a d’ailleurs viré son coach Richard Déziré suite à ce nouveau revers. Le RAF dispose donc d’une avance infime sur le premier barragiste niortais et devra renouer rapidement avec le succès, notamment à domicile où il ne s’est plus imposé depuis le 13 décembre dernier.
 

LE RÉSULTAT DU WEEK-END

DOMINO'S LIGUE 2 
VINGT-SIXIÈME JOURNÉE 
Vendredi 21 février
- RODEZ / Lorient 0-1
Le classement               

National

Les journées se suivent et se ressemblent pour Béziers. Malgré de nombreux renforts lors du dernier mercato, la mayonnaise a du mal à prendre du côté de l’ASB dont l’avenir semble dangereusement s’écrire au niveau inférieur. Distancé de quatre points par le premier non-relégable, les hommes de Didier Santini vont devoir rapidement relever la tête, eux qui n’ont plus gagné depuis cinq rencontres. Vendredi dernier, c’est Créteil qui est venu s’imposer en terre biterroise 2-1 pour ce qui constitue le quatrième revers lors des cinq dernières rencontres des Héraultais à domicile. La descente de Ligue 2 n’a pas été digérée mais il ne faudrait pas que Béziers aille goûter au National 2 la saison prochaine, ce qui aurait de terribles conséquences pour le club qui doit disposer du statut professionnel une année supplémentaire en cas de maintien.
 

LE RÉSULTAT DU WEEK-END

NATIONAL
VINGT-TROISIÈME JOURNÉE 
Vendredi 21 février
- BÉZIERS / Créteil 1-2 (Bouhmidi pour Béziers)
Le classement           

National 2

Les clubs héraultais de la poule C connaissent des fortunes diverses. Alors que Sète semble s’envoler vers le National après son quatorzième succès de la saison contre le Stade Bordelais (3-1), la réserve de Montpellier a elle perdu un match important dans l’optique du maintien à Chamalières (1-0). Les jeunes Montpelliérains marquent le pas depuis plusieurs semaines puisqu’ils n’ont plus gagné depuis le 2 novembre dernier (2-0 au Stade Bordelais), soit dix rencontres, dont l’une perdue par pénalité contre Les Herbiers. Romain Pitau va devoir trouver les bons mots pour éviter à son équipe de retrouver le National 3 un an après. Une descente montpelliéraine conjuguée à celle quasi actée de Nîmes II, dernier de la poule D avec neuf points de retard sur le premier non-relégable et de nouveau battu à Monaco (3-2), aurait un effet domino sur les autres divisions de la région. Dans ce scénario catastrophe, le onzième de National 3 serait en effet relégué en Régional 1, les moins bons dixièmes de R1 et R2 tomberaient respectivement en R2 et R3 et les deux moins bons dixièmes de R3 descendraient en D1 de leurs districts.
Mais ne voyons pas tout noir pour l’instant. Hormis la réserve nîmoise qui est mal embarquée, les Montpelliérains ne sont qu’à deux points du dixième Andrézieux et il reste dix journées à disputer. Pour Colomiers, la fin de saison sera moins stressante même si les Columérins ont encore gâché une bonne occasion de s’imposer à domicile contre Angoulême (1-1). Une difficulté chronique puisqu’après avoir remporté six de leurs sept premières rencontres chez eux, ils n’ont plus gagné depuis quatre matchs à Capitany. Pour Sète, le dernier tiers de la saison sera lui enivrant. Avec neuf points d’avance (et un match de plus) sur le second Blois, les Sétois ont une belle marge qu’il ne faudra pas galvauder pour monter. Au vu de la saison réalisée par les joueurs de Nicolas Guibal (ils sont invaincus depuis la troisième journée !), on voit tout de même mal qui pourra bien les empêcher d’accéder au niveau supérieur.
 

LES RÉSULTATS DU WEEK-END

NATIONAL 2
POULE C
VINGTIÈME JOURNÉE 

Samedi 22 février
- Chamalières / MONTPELLIER II 1-0
- COLOMIERS / Angoulême 1-1
 (Cardinali pour Colomiers)
- SÈTE / Stade Bordelais 3-1 (doublé de Kassa, Diallo pour Sète)
Le classement

POULE D
VINGTIÈME JOURNÉE 

Samedi 22 février
- Monaco II / NÎMES 3-2 (doublé de Denkey pour Nîmes)
Le classement

Kevin Cardinali a de nouveau marqué ce week-end pour Colomiers. (crédit: USC)
Kevin Cardinali a de nouveau marqué ce week-end pour Colomiers. (crédit: USC)

Dennis Bergkamp

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :