Connectez-vous S'inscrire

La "Dream Team" de... Morgan FENECH (TFC, Castanet, Auch, Cugnaux, Saint-Jo, TMF)

Samedi 11 Août 2018

Une des rubriques phares de footpy fait son retour avec cette nouvelle saison... Et qui de mieux que l'expatrié Morgan Fenech pour réamorcer la machine ? Le roi de la relance ne pouvait qu'être le premier et c'est une belle manière de donner des nouvelles de l'entraîneur des gardiens de l'Académie PSG à Miami... Alors qui l'a marqué durant sa belle carrière chez nous... (par La Rédaction)


Morgan FENECH : « Difficile de dresser une liste de dix-huit joueurs après avoir joué vint-cinq ans dans la région. Je pense aussi bien évidement à kiki Marshal, Thomas Bossenec, Romain Fait Garcia, Bakri Doukaini, Nacer Adéchokan, Daniel Congrè... qui m’ont aussi beaucoup marqué. Dans chacun des joueurs avec qui j’ai pu joué ou pas, j’ai pu tirer du positif dans l’objectif de toujours progresser et rendre ma performance sportive meilleure puis bien évidement le côté humain était chez moi un point très important. Croyez-moi qu"arrêter sa carrière est douloureux surtout quand l’on est encore en pleine forme... »

MES GARDIENS
- Cédric NIFLORE :
"un sacré phénomène, il n’avait pas besoin de s’entraîner ni de s’échauffer pour être bon. Un jeu au pied digne d'un grand numéro 10 et une prise de balle à la Fabien Barthez. Heureux d’avoir travaillé à ces côtés même si il a souvent joué à ma place."
- Christophe REVAULT : "dès mon arrivée au TFC dans le groupe pro, je n’avais qu’à le regarder et lui parler un peu pour qu’il me donne de la confiance et de la tranquillité. une magnifique carrière de joueur et un homme très simple (je garderai pour moi quelques bons souvenirs du stage de pré saison à Luchon)."

MES DÉFENSEURS
- Mathias TORRENT : "Mathou est un joueur très connu dans la région mais qui n’a jamais vraiment été mis en lumière, cela par sa sobriété et humilité hors du commun. Trois enfants et c’était le joueur qui a loupé le moins d’entraînement en dix ans passés à ses côtés, Environ trois cents matchs joués avec lui, et a été deux cent quatre vingt-dix fois énorme... Un homme que je respecte énormément et qui me manque beaucoup depuis mon départ. Avec Mathou, il y avait qu’à se regarder pendant un match pour se comprendre. Je comprenais quand il avait besoin de moi et vice versa... Ma plus grande fierté dans toute ma carrière est que sur les deux dernières saisons, on ait pu lui offrir deux coupes du midi. Merci à toi la légende !"
- Julien HULEUX "Tchang" : "le Maldini du Toulouse Métropole (Toulouse Saint-Jo), plus de vingt-cinq ans passé au club ! Respect, dommage que sa carrière se soit arrêtée sur une blessure. J’ai peu- être plus passé de soirées arrosées avec lui que joué de match de DH (rire) !! Quel phénomène ! Un joueur et un homme fantastique, le cœur sur la main, dévoué, fidèle. Après quelques verres d’après matchs, il était imbattable au bras de fer, au concours de pompes et en discours de remerciements. Je t’adore !"
- Julien PÉREZ "Pépé" : "un joueur avec qui tu peux partir à la guerre... très dur sur l’homme, premier à motiver les troupes, très rigoureux dans sa vie d’homme (jamais un écart de nourriture) et dans sa vie de joueur, voir même trop, il n’accepte pas d’être mis en échec lors d’un match (rire) ! Nul !"
- Laurent CERUTI "Nino" : "j’ai malheureusement peu joué avec lui car il arrêtait sa carrière lors de mes premiers matchs en DH à Auch. Un fantastique joueur mais aussi un homme que je respecte énormément et que beaucoup de footballeurs de la région respectent. Une grinta hors du commun lorsqu’il mettait une paire de crampons, un meneur d’homme mais tout cela d’un calme incroyable."
- Nicolas BAYOD "le big" : "une frappe de balle à la Ronald Koeman, prête à fracturer quelques phalanges de gardiens de but. Un joueur polyvalent qui m’a marqué car je l’ai toujours trouvé bon la où il jouait... une carrière de joueur admirable et un homme d’une gentillesse et d’une humilité hallucinante. Sa franchise fait parfois mal mais toujours près à t’aider sur le terrain. C’était le premier à venir t’aider même si problème, si il fallait envoyer quelques brins, il ne s’échappait pas ! Je regrette de pas avoir pu jouer plus longtemps avec lui..."


"J’ai joué dix ans avec lui mais je ne connais toujours pas son âge, lui non plus d’ailleurs !"

MES MILIEUX
- Claude MANGA "mon Ongle" : "J’ai joué dix ans avec lui mais je ne connais toujours pas son âge, lui non plus d’ailleurs ! Un numéro six époustouflant qui est passé à côté d’une carrière de très haut niveau, tout ça car la fidélité est le plus important chez lui... tous les mois de juin pendant dix ans, on se posait la même question : tu restes? Oui et toi ? Oui je reste... alors on reste ! Un joueur incroyable qui courait minimum douze kilomètres par match, qui touchait cent ballons par matchs dont quatre vingts têtes. Et quelques buts quand même mais que de la tête car avec sa frappe de mouche, il n’a pas fait mal à beaucoup de gardiens dans la région !"
- Nicolas PERES "Pépé" : "une des légendes de L’ASAG, un fantastique joueur, il a quand même intégré un club pro à plus de vingt ans mais la terre Gersoise lui manquait trop donc il est revenu à la maison. Un travailleur incroyable, rapide, intelligent, efficace... la panoplie parfaite d’un grand joueur par le talent !"
- Laurent ZAMBON : "personne ne doit le connaître car il a arrêté très tôt à jouer, venu de Palaiseau en région parisienne, j’ai joué avec lui à Castanet de U15 à U18 avec notamment un seizième de finale en Gambardela. Un mélange de Clarence Seedorf, de Ngolo Kanté et de Marco Verrati, regret de pas avoir joué plus longtemps avec lui..."
- Brahim MERAD "BraBra" : "c’est peut être un des meilleurs joueurs que la région Toulousaine ait pu connaître depuis ces quinze dernières années, l’élégance à l’état pure, une technicité hors du commun, il ne perdait jamais un ballon et tout cela dans une décontraction hallucinante. il n’aimait pas s’entraîner mais voulait juste jouer les matchs mais peut importe, il était toujours bon..."

MES ATTAQUANTS
- Hugues BYTIEKY "Magnian" : "la force tranquille, un faux lent ou plutôt un vrai lent on ne sait pas avec lui, Ce que l'on sait c’est qu'il démarre toujours après l’adversaire donc arrive en retard sur ballon mais récupère toujours le ballon sans faire de faute, je ne sais pas comment il fait, son « popotin » lui sert de bouclier pour protéger sa balle, c’est bluffant Et puis ses pieds longs et surtout très larges valent le coup d’œil ! Quel joueur, il a arrêté de jouer au foot pendant un long moment et dès qu'il est revenu, tu es obligé de le remettre titulaire tellement il apporte de la stabilité à ton équipe. En dehors du joueur, c’est un homme d’un gentillesse incroyable."
- Anousson PRASITHARAT : "tout le monde le connaît, aussi bon sur un terrain en herbe que sur un terrain de futsal, Anou m’impressionnait en CFA, il était plus petit que tout le monde mais il faisait très mal techniquement à l’adversaire. Le ballon lui collait les pieds, un centre de gravité tellement bas qu’il était toujours debout et ne perdait jamais le ballon. En dehors de l’aspect foot, c’est un garçon adorable, discret, humble, et très respectueux. "
- Romuald AJAS "ma belle tronche de con" :  "je ne sais pas si je parle du joueur ou de l’homme?!On peut parler des deux en même temps sur l’aspect physique tout d’abord car il sent aussi bon et il est aussi bien coiffé dans la vie, que sur un terrain de foot... il y aurait tellement à dire sur d’autres aspects que l’on va faire court : deux ruptures du tendon d’Achille, multiples entorses aux genoux et aux chevilles, trente-six ans depuis peu mais toujours là à marquer vingt buts par saison et à faire vingt passes décisives... ce mec est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps. Il a une main à la place du pied, toujours prêt à envoyer quelques galettes bretonnes mais alors pur beurre tellement elles sont bonnes."
- Fréd CARRÈRE : "il a joué jusqueà très tard et il aurait encore pu jouer longtemps, j'en suis sûr, un attaquant complet de chez complet, un jeu de tête incroyable malgré sa taille, une vitesse impressionnante, une technicité fantastique et une intelligence de jeu de très haut niveau. Fier d’avoir joué avec toi !"
- Moustapha CHELAL "Mouss" : "on était pas les meilleurs amis du monde mais Mouss était un attaquant incroyable. J’ai joué avec lui sur sa fin de carrière donc il était peut être un peu moins efficace mais devant le but c’était but assuré avec lui, une précision et une puissance de très haut niveau, un jeu de tête très puissant et précis."
- Clément GOUIRAN "junior" : "un attaquant qui n’aimait pas trop courir, on n'avait qu’à lui donner le ballon et c’était un but assuré (mais alors quel but), souvent de très beaux buts. Un fada complet dans sa tête, le vrai mec de la région marseillaise qui n’a peur de rien dans la vie et sur le terrain. Juste un an passé à ses côtés mais je m’en souviens encore (Vatos Locos pour toujours)"
- Benjamin PSAUME : "un petit gabarit très puissant, dommage qu’il se soit autant blessé dans sa carrière, en U18, il était impressionnant devant le but, une adresse et une précision incroyable..."


"Il était souvent là au bord du terrain (toujours caché) à me regarder jouer

MON STAFF
- Frédéric OUVRET et Christophe SANCHEZ : "deux personnages à qui je dois mes performances de mes dernières années. Fréd a été comme un père pour moi dans le football, il m’a toujours fait confiance tout en sachant me recadrer sèchement lorsque mes performances n’étaient pas à la hauteur de ses espérances. Des causeries à te mettre la chair de poule et les larmes aux yeux ! Merci papa... Christophe et sa force tranquille, jamais un mot plus haut que l’autre mais il appuyait où cela faisait mal tant sur le côté perso que sur le côté football. Il était souvent blessé (et oui c’est l’âge !) lors des spécifiques et surtout en hiver, il se débrouillait comme il pouvait pour me mettre quelques lucarnes !"
- Joël CHICH et Patrick BURNOL : "deux personnes qui ont beaucoup compté pour moi dans ma carrière et notamment lors de ma formation à Castanet. Joël m’a permis de faire des choses incroyables en catégories jeunes, il était très jeune lui aussi donc était un peu comme notre grand frère pour tous et Patrick m’a inculqué ce qu’était la rigueur et le travail au poste de gardien de but. Quinze ans après mon départ de Castanet il était souvent là au bord du terrain (toujours caché) à me regarder jouer..."
- Jacques JULIA : "Alors Jacques, c’est malheureusement une rencontre que j’ai faite dix ans trop tard. Un entraîneur de gardien de but hors du commun, il est incroyable, je pense que tous les gardiens du TFC qui sont sortis de la formation depuis ces quinze dernières années, c’est grâce à lui, pas seulement un super coach mais un homme en or. Respect Jacques et merci"
- JEAN-MI, Mich MOUCH, FRANCOIS, JEAN-LUC : "une brochette de dirigeants incroyable, toujours là pour nous servir, dans la pluie, le vent, la neige, le soleil, ils sont toujours là. La Palme d’or à mon Jean-Mi quand même !" 


La Rédaction

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :