Connectez-vous S'inscrire

Ligue 2 - Deux stades pistés par Rodez pour éviter de suivre Luzenac

Jeudi 18 Avril 2019

C'est certes un exploit fabuleux pour le RAF et le football occitan d'avoir obtenu cette montée en Ligue 2 après seulement deux saisons en National. Mais maintenant, il faut d'ores et déjà se pencher sur la saison prochaine et trouver un stade le temps des travaux de Paul-Lignon. (par Le Lensois)


Ligue 2 - Deux stades pistés par Rodez pour éviter de suivre Luzenac

Tout fan de football en Occitanie a encore en travers de la gorge les démêlés de Luzenac avec la LFP en 2014. Obtenant avec vaillance leur ticket pour la Ligue 2, les Ariégeois ne verront finalement jamais ce championnat faute d'accord de Frédéric Thiriez et ses troupes. Aujourd'hui encore, le club ariégeois paye cette injustice de la Ligue de Football évoluant en Régionale 1, soit quatre niveaux plus bas. Faute d'un stade conforme, la troupe du champion du Monde, Fabien Barthez n'avait pu trouver un accord avec les instances de football. Dominateurs cette saison, les Aveyronnais n'ont pas laissé de place au doute en validant rapidement leur ticket pour la Ligue 2. Ils ont même précédé le titre de champion de France du PSG ! Maintenant le club va devoir se tourner vers le dossier de délocalisation des matchs à domicile de l'équipe le temps des travaux du stade du RAF. Ce sont trois mois de compétitions que les "sang et or" devront délocaliser avant de pouvoir découvrir la Ligue 2 au cœur de leur antre. Il faut pour cela trouver un accord avec un club dont le stade est homologué par la LFP.

Le Stadium plus « prohibitif » que la Corse

Comme nous le confie le manager du club, Grégory Ursule, Rodez a su anticiper la chose. Fraîchement promus de CFA (N2) en 2017-18, les Aveyronnais ont su surprendre la France du foot en jouant directement les premiers rôles. L'équipe emmenée par Laurent Peyrelade échouera même aux portes du podium derrière le Red Star, Béziers et Grenoble. Un revers qui a pourtant trouvé une certaine utilité. « L'année dernière, nous sommes passés tout proche de la montée, mais nous avions déjà lancé des dossiers. Aujourd'hui, il nous reste à relancer ces dossiers » explique Grégory Ursule. Un premier pas qui pourrait faire la différence dans la course contre la montre que s'est lancée le club pour bénéficier d'un accord pour un stade au 30 juin prochain, date butoir de la LFP. Si le club ne ferme la porte à aucune proposition, il se penche sur des projets ne nécessitant aucun travaux et dont les frais ne seraient pas trop excessifs pour eux. « Nous n'avons pas le temps de réaliser des travaux comme il le faut à Albi pour rendre le stade conforme. Concernant le Stadium de Toulouse, nous avions pris rendez-vous avec la métropole. Mais aujourd'hui, les conditions financières pour cette enceinte sont trop prohibitives pour notre club. » Il semblerait donc que l'équipe fanion de Rodez n'évolue pas en région Occitanie durant ses premières heures de compétition en Ligue 2 dés l'été prochain. Au contraire, la faveur des dirigeants iraient à Furiani de Bastia, et au stade Jean Laville de Gueugnon. Le club a d'ores et déjà des accords de principe avec ces deux potentiels partenaires qu'il faut maintenant matérialiser à l'écrit.
Malgré des délais assez courts, le manager du RAF se veut pourtant optimiste lorsque l'on évoque le fantôme de Luzenac. « Nous ne sommes pas dans cette sinistrose. » Grégory Ursule espère d'ailleurs avoir trouvé un accord définitif pour fin avril. D'ici là, il ne ferme évidemment pas la porte à des propositions de clubs régionaux, qui seraient plus proches mais devraient ainsi être plus économiques. « C'est dans notre réflexion, mais notre première question est de pouvoir évoluer en Ligue 2. Je pense que nos supporters seront bien plus déçus de ne pas nous voir participer à la L2 que de ne pas nous voir pendant quatre mois. »

Par Le Lensois
lelensois@footpy.fr


Après avoir accueilli Bastia en Ligue 1 en 2012 ou plus récemment Bourg-en-Bresse en Ligue, le stade Jean-Laville de Gueugnon sera-t-il la nouvelle antre du RAF durant trois mois la saison prochaine ? (crédit: FCG)
Après avoir accueilli Bastia en Ligue 1 en 2012 ou plus récemment Bourg-en-Bresse en Ligue, le stade Jean-Laville de Gueugnon sera-t-il la nouvelle antre du RAF durant trois mois la saison prochaine ? (crédit: FCG)

Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :