Connectez-vous S'inscrire

Ligue 2 / Grenoble – Jessy BENET : « Envie de lancer notre saison »

Samedi 29 Août 2020

Après Rodez, le TFC. Grenoble enchaîne son championnat de feu Midi-Pyrénées avec la réception ce samedi soir des Violets. En difficulté à domicile la saison dernière, les Grenoblois auront à cœur de corriger le tir, à l’image de Jessy Benet. Le milieu de terrain nous évoque la motivation qui les anime en ce début de saison.


Vous vous êtes inclinés à Rodez la semaine passée (0-1). Quel sentiment prédominait après la rencontre ?
On a eu beaucoup de frustration. On savait à quel match on devait s’attendre. On a eu le ballon mais on a pris ce but. On savait ce qui pouvait nous arriver et ça nous est arrivé.

Vous enchaînez votre championnat d’Occitanie en affrontant le TFC. J’imagine qu’il y a beaucoup de motivation à affronter une équipe il y a peu en Ligue 1…
Bien sûr, cela donne envie. Même si l’on doit être motivé contre toutes les équipes, affronter le TFC motive encore un peu plus. Et puis, on a envie de montrer des choses aux supporters, de marquer notre territoire.

Ce sera d’ailleurs la première à domicile où vous aviez eu beaucoup de difficultés la saison passée. Comment abordez-vous cette rencontre ?
On restait la saison passée sur trois revers consécutifs donc les supporters n’étaient pas contents. On n’a également pas beaucoup gagné (3 victoires, NDLR). Là, on a envie de lancer notre saison, de bien rentrer dedans. Cela fait un moment que l’on est en Ligue 2. A nous d’appliquer les bonnes choses.

Quel sera la clé de la rencontre ?
Il faut que l’on soit solide défensivement et que l’on concrétise nos occasions comme lors de nos matchs amicaux. Bien sûr, il y a une grosse différence entre une rencontre de préparation et un match de championnat. Mais il faut que l’on s’appuie dessus, comme lors de la dernière rencontre amicale contre Clermont (victoire 4-0).

Jessy espère bien fêter une victoire avec ses supporters et même marquer, lui le dernier buteur grenoblois au stade des Alpes. (crédit: Julien Diaféria)
Jessy espère bien fêter une victoire avec ses supporters et même marquer, lui le dernier buteur grenoblois au stade des Alpes. (crédit: Julien Diaféria)

"Lorsqu’il y a un test avant un entraînement, il y a toujours un peu d’appréhension"

La jauge de spectateurs est limitée à 5000 personnes. Pensez-vous que cela peut avoir une influence ?
Ça ne va pas jouer un grand rôle pour nous. La seule chose qui peut être embêtante, c’est si nos supporters habituels ne peuvent pas venir. Cela serait dommageable. Après, on s’adapte au règlement. Il est surtout important de faire attention au virus.

Comment vivez-vous d’ailleurs cette situation ?
En ayant mal au nez (rires). On vit en étant testé chaque semaine. Lorsqu’il y a un test avant un entraînement, il y a toujours un peu d’appréhension. On demande toujours au premier qui est passé comment ça s’est passé pour se rassurer.

Quel est votre avis sur la Ligue 2 ?
Il y a de plus en plus de bonnes équipes. De nombreuses formations ont l’ambition de monter. C’est donc un championnat de très bon niveau.

Quels sont vos objectifs pour la saison à venir ?
Collectivement, on s’est fixé la barre des 42 points pour le maintien. Si on peut l’atteindre le plus vite possible, ce sera le mieux. On verra si ensuite on peut jouer quelque chose de mieux.
Personnellement, j’aimerais effectuer une saison pleine mais surtout une saison qui ne soit pas arrêtée. Car le terrain nous a quand même bien manqué.
 

Jessy évolue à Grenoble depuis 2017 après des passages à Montceau et Dijon. (crédit: Julien Diaféria)
Jessy évolue à Grenoble depuis 2017 après des passages à Montceau et Dijon. (crédit: Julien Diaféria)

F.C.

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :