Connectez-vous S'inscrire

Ligue (exclusif) - Noël LE GRAET persiste et signe !

Mardi 15 Mai 2018

On vous avait donné la primeur du contenu de la réunion organisée à Paris la semaine dernière entre Noël le Graët (président de la Fédération Française de Football), Marc Debarbat (président de la Ligue du Football Amateur), Michel Charrançon (président-délégué de la Ligue de Football d'Occitanie) et les douze présidents des districts de notre Ligue. (par Gilius Galinierus)


Les plus hautes instances de notre sport viennent de confirmer par écrit les grandes lignes de cette réunion au sommet, en tentant de déminer la situation le plus sereinement possible : "À la suite de notre réunion du 7 mai, nous souhaitons vous communiquer par écrit les principaux éléments relatifs à la position fédérale sur la gestion de la Ligue d'Occitanie. La Fédération Française de Football souhaite, et nous souhaitons à titre personnel, que les relations puissent se normaliser et s'apaiser au sein de la Ligue. Il nous semble indispensable, pour parvenir à cet apaisement, de repasser par le vote des clubs afin de légitimer par la démocratie les personnes qui géreront la Ligue".  Noël Le Graët et Marc Debarbat demandent ainsi qu'une "assemblée soit convoquée le plus rapidement possible et en tout état de cause avant le 15 juillet. Cette assemblée, afin d'envisager les choses de la manière la plus positive possible, devra se positionner sur la candidature de Guy Glaria, proposée par l'actuel Comité Directeur".

Une assemblée avant le 15 juillet, deux issues possibles

Deux issues possibles lors de cette assemblée : "Si cette candidature est acceptée, nous vous demandons de tous vous ranger derrière l'exécutif légitimement élu. Si cette candidature était rejetée, il appartiendrait au Comité Exécutif de la FFF de décider de la marche à suivre, afin de mettre en place une gouvernance légitime dans les plus brefs délais". Une menace à peine voilée de tutelle (qui serait pourtant sévère à la lecture de l'article 15-1 de nos statuts qui prévoient, en cas de rejet, que le comité directeur propose un nouveau candidat lors de l'assemblée suivante). En tout cas, les présidents de la FFF et de la LFA demandent "instamment" à tout le monde de se mettre autour de la table, pour organiser un débat permettant de "dépasser les questions de personnes, pour vous focaliser sur les sujets de fonds que vous devrez, quel que soit le résultat des urnes, travailler tous ensemble".  Et de conclure : "Nous restons convaincus qu'une solution consensuelle est possible, et qu'elle est de loin la meilleure solution". On notera que cette correspondance, que vous pouvez retrouver en intégralité à la suite de cet article, ne mentionne pas la deuxième demande de révocation, pourtant déposée par voie d'huissier le 4 mai. Comment cette position fédérale clairement exprimée sera-t-elle accueillie ? Rappelons qu'un comité de direction de la Ligue de Football d'Occitanie aura lieu demain soir à Castelmaurou, avec une partie de ses membres en visioconférence. Une bonne occasion pour les uns et les autres de se prononcer sur le sujet (et bien d'autres), avant d'aller supporter un club français en finale de la Ligue Europa... sans doute au moins un premier point d'accord !

Par GG
 

Noël Le Graët veut aller droit au but, à défaut le comité exécutif de la FFF prendra ses responsabilités (crédit: archives footpy)
Noël Le Graët veut aller droit au but, à défaut le comité exécutif de la FFF prendra ses responsabilités (crédit: archives footpy)

Gilius Galinierus

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :