Connectez-vous S'inscrire

Midi-Toulousain - LABEGE reprend sa marche en avant !

Mercredi 21 Mai 2014

Les plus jeunes ne s'en souviennent pas mais à l'heure où Luzenac, village de 580 âmes va découvrir le foot pro. à l'orée de la saison 2014/2015. Un club de Midi-Pyrénées fut déjà dans les années 80, le plus petit de France à évoluer en Division 3 (1628 habitants en 82) avant de connaître une longue descente... Aujourd'hui sous l'impulsion de Guillaume Widmer, le Labège FC renait de ses cendres. (Par Dino Zoff)


Depuis 1970, Labège a connu de belles périodes mais aussi des heures sombres. Aujourd'hui le FCL renaît de ses cendres.
Depuis 1970, Labège a connu de belles périodes mais aussi des heures sombres. Aujourd'hui le FCL renaît de ses cendres.
En 1982 le Football Club de Labége accédait à la Division Honneur, les deux années suivantes il s'offrait un doublé en coupe du Midi puis à la fin de la saison 86/87 une accession en Division IV (ex CFA2) après une superbe victoire à Albi dans un stade Rigaud tout acquis à sa cause. Sous l'impulsion d'un Luc Agbessi innovant et tacticien hors pair, les rouge et blanc ne vont pas s'arrêter au quatrième étage du foot national. Les Bertin, Agbessi Stéphane, Léon Maier, Mel Meledge vont s'offrir week-end après week-end une lutte acharnée avec Villenave d'Ornon et Montauban pour finir par réaliser l'exploit d'accéder à la Division 3 avec le premier nommé. Les Labégeois coiffants d'un petit point les Tarn et Garonnais. Une accession fulgurante pour un club encore jeune mais cette arrivée dans le monde semi-pro (nombreuses réserves de club professionnel évoluaient en D3 à l'époque) de notre football national va être le début de la fin pour le FCL devenu alors le FC Labège Innopole. Une saison en Division 3 catastrophique sur tous les points sportifs, financiers va entraîner une chute prévisible en Division IV. La folie des grandeurs de certains dirigeants va entraîner la perte du club, double descente et retour en Division Honneur malgré une belle phase retour en Division IV avec la génération dorée labégeoise Borja, Lauzé, Ledru, Lagarde, Feliu, Labhar, Panis, Aissani, Cluzel encadrée par des Magnoler, Jelali, Gaubert et échouant d'un petit point dans leur opération maintien... Celle-ci va maintenir le club et animée le haut du tableau de l'élite régionale durant plusieurs saisons avant d'éclater en plein vol avec l'arrivée de personnages obscurs, vendeurs de rêves et négatifs au football local. Le club aura du mal en s'en remettre malgré quelques bonnes volontés et connaîtra une longue descente aux enfers dans toutes les catégories. Alors que les U19, U17, U15 évoluaient en Ligue, tout ça va disparaître par le je-m'en-foutisme de certains dirigeants de l'époque. Dans ce ciel sombre, il y'a bien eu quelques éclaircies avec un retour en CFA2 sous l'impulsion de Jean-Louis Fauré mais ce ne fut qu'un feu de paille puisqu'il ne dura que le temps d'une saison où s'en suivi une nouvelle chute dans les championnats régionaux et malgré un nouveau changement de nom rien ne permis de redresser la barre. Sans fondation solide, école de foot et formation inexistantes, malgré des fusions avec les clubs alentours et la motivation d'un Jean-Pierre Bonnet, remuant ciel et terre pour faire repartir le football du plus petit au plus grand sous la bannière Sporting Club Labège Football. Ce qui devait arriver, arriva avec la disparition du foot seniors à Labége lors de l'année 2009 où le club déménagea sur Toulouse...

Widmer Lloret, le nouveau duo fort du LFC...

Après une belle saison, les seniors accèdent à la Promotion Première Division
Après une belle saison, les seniors accèdent à la Promotion Première Division
Mais comme le monde du foot à l'habitude de le dire un grand club ne meurt jamais... Sous l'impulsion de bénévoles et passionnés, le ballon va retrouver sa place dans ce village aujourd'hui de 4 019 habitants. Depuis 2010, les footeux labégeois défendent les couleurs du Labège FC. Au début c'est l'école de football qui va faire la fierté de ses dirigeants puis les seniors vont leur emboiter le pas en repartant au plus bas niveau. Aujourd'hui sous l'impulsion d'un jeune président de 40 ans Monsieur Michaël Lloret et de l'ancien gardien de but Guillaume Widmer, responsable de l'équipe fanion. Les ainés retrouvent des couleurs et un certain dynamisme. Attention les Dedominici, Dominguez, Moran sont encore loin des Biau, Savignac, Happy, Dehu, Duchein, Brun et Cie mais cette saison 2013/2014 est à marquer d'une pierre blanche pour le tout jeune LFC. En effet après une lutte effrénée avec la réserve de Fenouillet et Leguevin, rappelant les plus belles luttes des années 1980 du club local. Le onze fanion rouge et blanc a obtenu avec le premier nommé le droit d'évoluer la saison prochaine en Promotion Première Division. Une juste récompense pour son coach Guillaume Widmer qui après deux expériences compliquées mais très fructueuses en terme d'apprentissage avec la réserve du TOAC (2010/2011) et des Fontaines III (2012/2013) est aujourd'hui récompensé de son investissement. Jeune entraîneur passionné, il n'a pas eu peur de répondre favorablement au jeune projet sportif et humain labègeois il y'a de cela douze mois. Une année après lui et ses joueurs font reprendre à ce club historique de la région, ayant marqué à jamais tous les joueurs ayant eu le bonheur d'en porter le maillot, sa marche en avant dans les championnats départementaux avant pourquoi pas de s'attaquer à ceux de Ligue. Mais chaque chose en son temps, le FCL revient de s'y loin qu'il doit prendre le temps de se reconstruire sans bruler à nouveau les étapes comme par le passé. Au terme de cette saison 2013/2014 certains voyants sont au vert, les seniors mais aussi les jeunes à l'image des U11 vainqueurs dernièrement du tournoi de Carbonne. De bonnes bases pour un avenir qui pourrait s'annoncer radieux si les briques sont montées l'une après l'autre. Mais quel plaisir de revoir le nom de Labège rimer à nouveau avec accession...

Par DZ


National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :