Connectez-vous S'inscrire

N2/R2/D2 Féminine/Jeunes - Les RÉACTIONS d'après-match en HAUTE-GARONNE

Mercredi 17 Avril 2019

Elles reviennent et pas à moitié. Dix-huit intervenants expriment leur sentiment après la performance de leur équipe le week-end dernier. Satisfaction ? Déception ? À vous de lire les réactions d'après-match de nos acteurs haut-garonnais. (Par Dennis Bergkamp)



Chez les Nationaux

NATIONAL 2, Poule B
MONT-DE-MARSAN / COLOMIERS 1-0
Patrice MAUREL (entraîneur de Colomiers) : « Trop imprécis dans les seize derniers mètres »
« Après le non match de la semaine dernière, on attendait une réaction du groupe. Elle a certes eu lieu sur l'investissement mais pas sur le résultat final. On a été trop imprécis dans les seize derniers mètres adversaires malgré une grosse emprise et de nombreuses situations. Et nous avons plié sur la seule de Mont de Marsan. On est forcément très déçu, mais on reste concentré sur notre objectif maintien. On doit regarder devant, devant c'est la réception de Trélissac. On doit également en faire encore plus, être encore plus solidaire, exigeant avec nous-même et encore plus déterminé. Ils nous manquent encore des points et on doit tout faire pour prendre les trois points et réaliser une grosse performance chez nous contre Trélissac, samedi. »
 
D2 FÉMININE, Poule B

ESAP METZ / PORTET 0-3
Emma DAVEZAC (coach de Portet) : « Notre gardienne a sorti le match de sa vie »
« Après plusieurs péripéties et rebondissements qui ne portaient pas à faire un bon résultat nous sommes parties à douze sans gardienne de but mais en avion. Les filles ont de suite montré qu’elles étaient en forme et ont pris possession du ballon ne laissant pas beaucoup d'espace à l'adversaire. Nous avons très vite concrétisé nos actions et marqué les trois buts dès la première période. Notre gardienne du jour, forte de visionnage de très bons tutos sur internet et d'un excellent échauffement, nous a sorti le match de sa vie repoussant les seuls assauts de nos adversaires de deux claquettes académiques (rires). La seconde période fut plus calme pour nos joueuses face à des Messines revenues plus motivées, entreprenantes et vexées des vestiaires.Nos joueuses ont fait preuve de courage et de sérieux et nous nous offrons même un "cleansheet", le premier de la saison en championnat couplé à cette première victoire tant attendue. Même si l'ambiance entre entraîneurs, joueuses et club n'est pas toujours au rendez-vous et que cette fin de saison est compliquée humainement, nous démontrons que nous sommes enfin entrées dans la compétition. »

Moment historique pour les filles de Portet qui remporte leur première victoire en D2 Féminine. (crédit: E.D.)
Moment historique pour les filles de Portet qui remporte leur première victoire en D2 Féminine. (crédit: E.D.)


Chez les Régionaux

R1, Poule B
CARCASSONNE / TMFC 3-4
Frédéric OUVRET (entraîneur du TMFC) : « Un groupe vraiment concerné »
« On a livré un match costaud, dans une rencontre difficile. La presse locale avait classé ce match comme un tournant important de la saison pour les deux clubs. Effectivement, comme au match aller on est allé chercher la gagne avec un bon état d'esprit et un peu de réussite. Le groupe est vraiment concerné dans cette fin de saison. Un bon week-end pour les joueurs, le staff et nos supporters. »
 
R2, Poule A
BAZIÈGE / SEYSSES-FROUZINS 2-4
Jérôme VIDOTTO (entraîneur de Seysses-Frouzins) : « Le symbole, le triplé de Valentin Parinet »
« Un match joué dans des conditions très difficiles si on veut espérer arriver à faire deux passes, un terrain indigne du niveau R2 (attention je ne blâme pas les dirigeants et membres du club de Baziège qui font avec ce qu'ils ont). Un arbitre indigne du niveau R2, et pourtant je dois être un des coaches les moins vindicatifs de la région à leur égard mais quand un de mes joueurs prend un tacle les deux pieds décollés sur la cheville, qu'il a une trace horrible au-dessus de la malléole de ce coup-là, que dans le prolongement de l'action on prend un but et que c'est ton joueur qui finit par prendre un jaune puis rouge car il montre la trace du coup à l'arbitre, c'est compliqué. Deux fautes sifflées pour nous en première période alors que le match était très viril mais correct dans l'état d'esprit. Cependant si on ne parle que de jeu, on est logiquement mené à la pause 2-1 car nous n'avions pas la bonne intensité, et le bon état d'esprit pour espérer gagner ce match. Et en plus quand tu te retrouves à dix à la vingt-cinquième minute de jeu... Tout était réuni pour qu'on tombe dans le piège de ce type de match. Mais mes garçons ne sont pas du style à laisser tomber. À la mi-temps on s'est dit les choses et on a fixé une ligne de conduite, même à dix on voulait la victoire. Et on a tout fait et mis en place pour gagner. Mes garçons ont eu un comportement admirable, ils se sont battus pour compenser l'infériorité numérique et sur la deuxième période à aucun moment nous n'avons senti que nous étions un de moins. Et quel pied d'aller emporter ce match de cette manière-là, avec cette volonté-là... Le symbole, c'est le triplé de Valentin Parinet qui était en difficulté depuis pas mal de temps et qui se débloque au moment où il faut. Je suis vraiment fier de ce groupe qui grandit de matchsen match et qui franchit les paliers au fur et à mesure. »
 
R2, Poule B
CAZES / BLAGNAC II 0-0
Christophe PILLON (entraîneur de Blagnac II) : « Si on ne peut pas gagner, il ne faut pas le perdre »
« On savait que Cazes Mondenard à la maison était intraitable sur un terrain où l’on ne pouvait pas pratiquer notre football habituel. Dès le coup d’envoi au bout d’une minute de jeu penalty pour eux justifié. Damien notre gardien l’arrête. Après, le match restera équilibré sans vraiment de réelle occasion pour les deux équipes. Face à une équipe chez elle et qui veut se sauver et très agressive sur le porteur de balle, sur leur terrain très compliqué, le score restera nul. Comme on disait à la fin du match, si on ne peut pas gagner, il ne faut pas le perdre. »
 
R3, Poule C
SAINT-GAUDENS / SALIES MANE 0-6
Lionel POISSON (entraîneur de Salies Mane) : « Un grand plaisir de suivre la progression de ce groupe »
« Connaissant l’importance décisive de chaque rencontre dans cette dernière ligne droite du championnat, les joueurs ont préparé ce match de Saint-Gaudens comme une véritable finale. Ils ont su se mobiliser en équipe pour se libérer psychologiquement et mettre en œuvre un football efficace où la tactique collective permettait de développer nos forces. C’est un grand plaisir de suivre la progression de ce groupe, capable de se remettre en question et de mieux en mieux s’adapter aux contextes de jeu. Samedi, il a su contenir défensivement un adversaire bien entré dans la partie et se montrer très solidaire les moments-clés, avant de pouvoir exploiter les espaces du magnifique terrain de Sède avec vitesse et altruisme. À trois matchs de la fin, nous avons à cœur de récompenser le dévouement et l’exemplarité de nos dirigeants. Et nous sommes bien conscients que ce n’est que dans l’humilité et dans le travail que nous y parviendrons. »
 
R3, Poule D
FONSORBES / ORLEIX 4-2
Christian SERRANI (entraîneur de Fonsorbes) : « La force de ce groupe : ne jamais rien lâcher »
« Le groupe s’est bien repris après une première période où on leur donne les deux buts. C’est la force de ce groupe : ne jamais rien lâcher surtout que dans ce sprint final toutes les équipes ont quelques choses à jouer. Je suis bien entendu satisfait du résultat final et de cette réaction d’orgueil mais mon groupe doit prendre conscience que chaque match est vraiment une finale où les cadeaux sont interdits. Tout reste à faire avec notamment deux déplacements très périlleux à négocier à l’Isle Jourdain et à Sud Astarac. J'espère que mes joueurs auront retenu les leçons et qu'ils feront preuve de maturité pour rapporter deux précieuses victoires. Tout le club est derrière nous et je l'en remercie. On en aura grandement besoin jusqu'à la fin. »
 
R3, Poule F
LAUNAGUET / VALROC 0-3
Sébastien PRUNIER (entraîneur de Launaguet) : « Trop suffisants dans tous les domaines »
« Cette défaite arrive au plus mauvais moment de la saison car à trois matchs de la fin on laisse Balma II avec une avance de quatre points. Et même avec un calendrier plus difficile que le nôtre je les vois mal perdre deux fois. Et pour revenir au match contre Valroc, mes joueurs ont été trop suffisant dans tous les domaines (duels, gestes techniques, efforts et détermination) pour gagner face à une équipe mal classée que l'on avait battue chez elle (7-1). En plus de faire des cadeaux on n’a pas eu la force mentale pour revenir car il y avait du temps pour se remobiliser mais par maladresse, mauvais choix ou manque de réussite (deux poteaux), mes joueurs ont manqué de lucidité. Maintenant c'est une grosse déception pour tout le club mais je vais tout faire pour remettre mon équipe sur le chemin de la victoire pour finir sur trois victoires et espérer. »
 
R3, Poule H
SAINT-ALBAN AUCAMVILLE II / JUVENTUS DE PAPUS 1-2
Éric PETRON (entraîneur de la Juventus de Papus) : « On continue notre aventure »
« Une équipe de la Juventus de Papus diminuée par des absences pour cause de suspensions et blessures a su résister aux attaques incessantes. Grâce au sérieux et à la patience de toute l'équipe, la Juventus de Papus a mené au score pendant une heure. Le score de la partie ne reflète pas le comportement de l'équipe adverse qui méritait un meilleur résultat. Le football n'a pas de logique et la Juventus de Papus continue son aventure. Récupérant les cinq joueurs pour les prochains matchs, l'équipe sera plus armée pour les prochains matchs. »


Chez les Départementaux

D1, Poule A
MABROC / VILLENEUVE-DE-RIVIÈRE 2-3
Jérôme SANTOS (entraîneur de Mabroc) : « À aucun moment mes joueurs n'ont su hausser le niveau de jeu »
« Quand on a six points d'avance à deux matchs de la fin du championnat, la pression du résultat peut se comprendre. Mais lorsque qu'on ne met pas les ingrédients pour le gagner, c'est impossible. À aucun moment mes joueurs n'ont su hausser le niveau de jeu et a permis à Villeneuve de profiter de notre pitoyable prestation pour prendre les trois points. Alors bravo à eux de nous avoir montré des valeurs que mes joueurs ont oubliées lors de ce match. Malgré ça j'ai un groupe très solidaire avec un fort caractère et on a toujours su relever la tête après un échec. Une mobilisation et implication générale leur a été demandée pour se préparer à notre dernier match du 18 mai. » 
 
D2, Poule A
JS PRADETTES II / CASTELMAUROU-VERFEIL 3-3
Faouzi DERBALI (entraîneur de Castelmaurou-Verfeil) : « Il était écrit que le match se termine par un nul »
« Samedi dernier, douze joueurs étaient convoqués. Match contre une équipe de Pradettes très technique renforcée de trois très bons joueurs de l'équipe 1 et contre laquelle nous n'avons pas mis l'intensité nécessaire et montré nos ambitions ni nos bonnes intentions du week-end dernier contre Grenade (3-2). En première période, trois minutes de jeu, une erreur de marquage de notre défenseur central, on prend un but sur une contre-attaque. Cinq minutes après, une très bonne réaction, un corner bien tiré, Maxime marque et égalise. À ce moment on prend le jeu à notre compte, on rate plusieurs occasions par manque de concentration. À la vingt-cinquième minute de jeu, sur un coup de pied arrêté bien frappé on prend le deuxième but. Malgré les efforts de mes joueurs on n’a pas pu marquer pour que le premier acte se termine sur un score nul. En seconde période, notre objectif c'est de revenir au score le plus rapidement et jouer plus vers l'avant afin de marquer. Malheureusement au bout de deux minutes de jeu, on prend un troisième but suite à une passe donnée à l'adversaire. Vingt minutes de jeu passif, des occasions timides par manque de confiance et d'envie. À la soixante-quinzième, une attaque placée, un très bon centre pour Miloud Djalal qui en a bien profité et marque le deuxième but. Ce dernier a motivé mes joueurs pour marquer le troisième par Damien Rossi. Vu les occasions ratées, deux ballons sur la barre on pouvait marquer plus mais il était écrit que le match se termine par un nul. Je tiens à remercier tous mes joueurs pour leurs efforts et leur implication. Maintenant il reste trois matchs à jouer et neuf points à aller chercher. »
 
D3, Poule C
SAINT-LYS / LARDENNE 1-2
Valérian LEROUX (entraîneur de Lardenne) : « Un état d’esprit et une force de caractère fabuleux »
« Que dire de ce match ?? SENSATIONNEL !! Nous avons évolué à dix contre onze pendant soixante-quinze/quatre-vingts minutes suite à deux cartons jaunes consécutifs d'un de nos joueurs. L'état d'esprit et la force de caractère de mon groupe sont fabuleux, mes gars n'ont rien lâché, je leur tire un grand coup de chapeau pour ce qu'ils ont réalisé sur la pelouse du leader Saint-Lys. Nous sommes sur une série de dix victoires sur les onze derniers matchs, soit huit/huit sur la phase retour. On vit une deuxième partie de saison à la hauteur de nos ambitions et tout le monde va dans la même direction. À nous de confirmer sur la fin de saison. Petit clin d'œil à notre équipe II qui s'est qualifiée pour la demi-finale de la Coupe des Réserves (prochain rendez-vous le vendredi 26 avril à 20 heures avec la réception de Rangueil II). Merci à Footpy pour cette mise en avant. »

Le magnifique synthétique de Lardenne, terre des exploits du club toulousain.
Le magnifique synthétique de Lardenne, terre des exploits du club toulousain.


Chez les jeunes

U19 R1
COLOMIERS / TARBES 6-0
Ahmed SLAMNIA (entraîneur de Colomiers) : « Une grosse première période qui nous met à l’abri»
« L'équipe a réalisé un match très intéressant avec une grosse première période qui nous permet de nous mettre à l'abri rapidement. Les joueurs ont fait preuve de beaucoup de sérieux, d'envie et de solidarité face à cette équipe de Tarbes qui est à coup sûr une des plus belles équipes du championnat. À nous de continuer de travailler à l'entraînement. »
 
ALBI / BALMA 0-4
Jérôme VIALA (entraîneur de Balma) : « L’essentiel était la victoire »
« Content de la victoire et des trois points de plus acquis. La manière n'a pas forcément été telle que j'aurais aimée mais l'essentiel aujourd'hui était la victoire. Nous avons maîtrisé le match de bout en bout sans concéder d’occasions et ça, c'est un point très positif. Petit regret sur notre animation offensive mais on va rectifier le tir pour les quatre matchs qu'il nous reste en espérant un dénouement en notre faveur. »
 

U19 R2, Poule D
GIROU / CASTRES 4-3
Laurent SHEIKBOUDOU (entraîneur du Girou) : « Un match riche en émotions »
« Le match a été riche en émotions, nous l’avions préparé depuis mercredi en nous axant exclusivement sur nos points forts : jeu court, mouvements et détermination. Notre gardien est monté renforcer la R3, nous avons dû aligner un joueur de champ. Des joueurs blessés et suspendus mais nous avions à cœur de gagner cette rencontre afin de garder notre dynamique et de pimenter notre fin de saison. Mentalement nous avons montré que nous avions énormément de ressources. L’équipe remaniée a eu du mal tactiquement avec des joueurs à des postes peu habituels et nous avons commis des erreurs largement évitables après analyse. Nous avons dominé dans le jeu mais trop de déchets devant le but et à un moment ça se paie ! Castres a trois occasions pour trois buts. Les garçons sont restés sereins même si forcément techniquement, nous avons montré des lacunes dans la précipitation mais nous n’avons rien lâché et comme on le répète souvent un match, c’est quatre-vingt-dix minutes et plus. À 3-0 pour Castres nous n’avons pas baissé les bras, nous avons poussé jusqu’à trouver la faille, les garçons y ont cru jusqu’au bout et je ne peux que les féliciter de cette victoire 4-3, car je pense qu’ils ont pris énormément de plaisir dans la difficulté en mélangeant les ingrédients de la réussite (détermination, mental, communication, concentration et plaisir). Il nous reste trois matchs à aborder avec humilité et nous ferons les comptes en fin de saison. Mais pour le moment je ne peux qu’être fier du travail effectué par chacun. »
 
U17 R1
SEYSSES-FROUZINS / TMFC 1-3

Serge GOMEZ (responsable technique du TMFC): « 
« Avant cette rencontre capitale pour le maintien, nous savions quoiqu'il arrive, que nous aurions toujours deux équipes derrière nous, à trois points à minima... Ceci étant, cette rencontre cruciale qui s'est déroulée sur un terrain compliqué mais dans un bon état esprit malgré l'enjeu, nous a permis une grosse bouffée d'oxygène dans la lignée des contenus proposés depuis la trêve hivernale. En première période, aucune occasion concédée contre le vent et avantage d'un but à la mi-temps grâce à une bonne maîtrise collective. A la reprise après un premier quart d'heure où Seysses nous a poussé dans nos retranchements, coaching "gagnant", puisque les trois entrants tour à tour nous ont offert le deuxième but puis une déviation décisive concrétisée par un troisième but. Dans les arrêts de jeu, suite à un relâchement coupable on encaissait un but, même si on peut le qualifier d'anecdotique, qui aurait pu et du être évité, en ce sens où le goal-avérage est toujours important en fin de saison. A trois matchs de la fin, si mathématiquement nous ne sommes pas toujours maintenus (il nous manquerait 3 points...), force est de constater que le parcours de ces gamins en phase avec le travail du staff, est tout simplement à mettre en exergue. Toutefois, comme en football le mot jamais n'existe pas, il convient de demeurer confiant mais aussi déterminé en restant humbles avant toute chose, et surtout se souvenir d'où on vient. Se souvenir qu'on termine 2018 avec quatre points, qu'on perd notre meilleur buteur parti à Muret... et qu'en 2019, on récolte dix-huit points en neuf matchs (dont 3 nuls et 5 victoires) : comment expliquer l'inexplicable ? Si le groupe a su se rebeller contre l'adversité (il avait été spécifié - à ceux qui avaient bien voulu l'entendre - " qu'aucune équipe nous avait été supérieure" ) en corrigeant certains détails, en stoppant l'hémorragie défensive et en préservant notre invincibilité à domicile. Par expérience, si on peut faire dire ce qu'on veut aux statistiques, de fait il faut rester prudents avant de jouer nos trois dernières finales de la saison et tout mettre en oeuvre pour confirmer notre série en cours. »

U17 R2, Poule C
TOURNEFEUILLE / BLAGNAC II 2-2
Christophe GALEOTE (entraîneur de Tournefeuille) : « Des faits de jeu qui nous font perdre quatre points »
« Mon équipe U17 R2 de Tournefeuille recevait Blagnac FC II, pour un match au sommet de la poule C. Comme au match aller, nous avons été assez nettement supérieurs à notre adversaire mais nous n'avons pas été récompensés de nos efforts. En effet, nous avons vécu le même scénario avec l'égalisation de Blagnac dans les dernières minutes (88e, 2-2) encore une fois sur un pénalty plus que litigieux. Ces faits de jeu nous ont font perdre quatre points contre la même équipe ! Je ne veux pas nous chercher d'excuses mais c'est très frustrant pour mon groupe de perdre encore deux points dans ces circonstances. Au-delà de l'arbitrage, l'un de nos soucis cette saison, c'est qu'on manque de réalisme offensif pour "tuer" les matchs dans les moments clés malgré le fait qu'on soit la meilleure attaque de la poule. On a aussi un manque de réussite sur la saison. Ça s'est encore vérifié sur ce match avec beaucoup d'occasions et deux montants touchés dans le temps additionnel. Je pense que l'enjeu a pris le pas sur le jeu en première période. C'était tendu, haché, avec beaucoup de duels et du jeu long. Chaque équipe craignait l'autre et ne jouait pas libérée. Blagnac a ouvert le score sur une de ses rares occasions. 1-0 à la pause. J'ai eu un discours positif, mobilisateur et motivant pour redonner un coup de boost au groupe. On a eu une belle réaction avec une seconde période très aboutie dans tous les domaines. Le résultat est injuste mais nous restons premiers et ce point pris pourra peut-être compter à la fin. L'équipe a l'objectif depuis le début de notre aventure de monter en U18 R1 et donne tout à chaque match pour ça. Il nous reste trois finales pour aller au bout. J'ai confiance en mes gars, ils ne lâcheront pas ! PS : Blagnac a une belle équipe composée que de U16. On sera leur premier supporter pour leur prochain match contre Fonsorbes, concurrent direct pour la montée avec Lourdes. »
Bryan MARJOUX (entraîneur de Blagnac II) : « Un résultat très heureux »
« C’est un résultat très heureux pour nous vu la physionomie du match et la supériorité de l’adversaire sur ce match. Nous avons fait une très bonne première demi-heure avec de l’impact dans les duels, du jeu vers l’avant, de belles séquences de conservation, on a été récompensés en ouvrant le score. Par la suite l’adversaire a pris le dessus et nous avons subi avec notamment énormément de coups de pieds arrêtés (corners, coups-francs entrant) tous bien tiré et où il a fallu être très costaud vu le gabarit de l’adversaire. Malheureusement sur un de ces corners, ils égalisent. J’avais pourtant prévenu mes joueurs que c’était leur arme principale. Dans le jeu, nous avions travaillé sur leur système de jeu en 3-5-2 et j’avais demandé à mes joueurs de côtés de faire défendre leurs deux pistons mais au fil du match ce sont eux qui ont pris le dessus. Après leur deuxième but, nous avons eu encore cette force mentale pour aller chercher cette égalisation contre le cours du jeu et avec un maximum de réussite dans le temps additionnel avec un poteau et une barre pour Tournefeuille. Il paraît que ça s’appelle la chance du champion donc j’espère que cette expression se vérifiera dans trois matchs. Et pour finir je tiens à féliciter encore une fois mes joueurs (composé que d’U16 aujourd’hui) car c’était un match très dur physiquement face à un adversaire direct et ils ont réussi à aller chercher ce match nul avec leur solidarité et cette haine de la défaite que j’ai réussi à leur inculquer depuis le début de la saison. » 
 
U15 Élite
TARBES / MURET 0-3
Pablo VERDIÉ (entraîneur de Muret) : « Un cocktail parfait »
« Une réaction était attendue après une défaite logique contre un bon TFC une semaine plus tôt. Il fallait également composer avec les départs en voyage scolaire de six joueurs. Déplacement à douze pour aller chercher les trois points chez un adversaire difficile à manœuvrer sur ses terres. Mes joueurs ont respecté à la lettre les consignes d’avant-match et surtout ont fait preuve d’un état d’esprit et d’une solidarité irréprochable. Cocktail parfait pour produire du jeu et réaliser un bon match de football. »

U15 R3, Poule A
SAINT-GAUDENS / AUCH II 8-0
Sébastien PERIN (entraîneur de Saint-Gaudens): « Match joué avec sérieux et application »
« Le match nul la veille entre les deux seconds du championnat avait validé la place de premier de la poule A de U15 R3. Le match de dimanche a été réalisé avec sérieux et application pour conclure un week-end de champion ! On est champions à deux journées de la fin et toujours invaincus après seize matchs (15V-1N, 66 BP pour 4 BC). Belle performance pour ce groupe dont la majorité a été championne de deuxième division de district Haute-Garonne en 2018/2019. Reste à finir la saison invaincue avec les deux derniers matchs contre les deux seconds de cette même poule. »

Propos recueillis par Dennis Bergkamp
dennisbergkamp@footpy.fr

Les Muretains prennent la pose après leur succès à Tarbes. (crédit: P.V.)
Les Muretains prennent la pose après leur succès à Tarbes. (crédit: P.V.)

Dennis Bergkamp (dennisbergkamp@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :