Connectez-vous S'inscrire

N3 - Dans une grande émotion BLAGNAC s'offre le derby face à BALMA

Dimanche 3 Mars 2019

L'accident qui a coûté la vie de Youssef Afkir a été commémoré par une minute de silence exemplaire. Mais il est bien évident que ce décès tragique a trotté dans toutes les têtes, à quel point ? (par Bob Marley sur des photos de LN'V)


Cela explique-t-il la qualité plus que moyenne d'une rencontre qui, par moment, ne reflétait pas du tout le niveau attendu de N3 ? Pour ne froisser personne on va faire semblant de le croire. Bien que très vite Castro dont c'était à moins de vingt ans la première apparition (grâce à la suspension rocambolesque d'un match d'Anthony Rivière)  ait été sollicité des deux poings par N'Diaye et qu'une combinaison sur corner chère au Girou importée par coach Dubois ait quelque peu réveillé les joueurs, ce sont quand même une vingtaine de minutes insipides et de qualité très, très médiocres. Les Balmanais jouaient la crotte au cul, les Blagnacais le cœur ailleurs pour un concours de mauvais choix, de passes approximatives, d'énergie absente.... Camara par ailleurs un des seuls à surnager a bouffé la feuille en n'emportant pas un face à face avec Mahout vigilant. Il n'a a pas fallu forcer outre mesure à Blagnac pour déflorer le score. Zelmat incertain au coup d'envoi a forcé Cherfa a pousser au fond de ses filets un centre tendu de la gauche. À peine cinq minutes pour que Bettayeb déséquilibré dans la surface n'obtienne un penalty non contesté. Transformation aisée pour Metayer. Blagnac domine la fin du premier acte avec un tir de Métayer à droite, et un coup franc du même numéro huit bloqué à deux mains par Castro

La deuxième période n'est pas plus passionnante, loin de là...

Les visiteurs n'ont pas eu besoin de s'arracher outre mesure pour conserver un avantage que Balma n'a jamais été en mesure de contester.  Quoi noter ? L'expulsion du banc de Paul Raymond. Et très, très, très peu d'actions à noter. Difficile de se concentrer dans cette opposition soporifique à vite mettre dans le casier des matches à oublier. Le début de la série des trois derbies qui vont voir, après Blagnac, le Toulouse Rodéo puis Le TFC B, Balma ne prend pas le bon chemin et se trouve avant-dernier dans une position de nouveau inconfortable. Blagnac redresse la tête et reprend une troisième place temporaire. Plus rien à espérer à onze points du deuxième Montpellier et un maintien depuis longtemps acquis. Mais comme l'a dit Didier Salles finir au mieux la saison permet de bien préparer la prochaine.

Par Bob Marley


LES RÉACTIONS 
Fabrice DUBOIS (entraîneur de Balma) : "je ne vais pas commenter le match"
"Je ne vais pas commenter le match, juste une pensée pour Yassine Afkir, je lui envoie tout mon courage et mon soutien, le reste ce n'est que du foot. Voilà, merci !"

Wilfried NIFLORE  (entraîneur de Blagnac) très ému : "Ce soir encore plus parce qu'il y a eu quelque chose qui nous a profondément touchés..."
"C'est un plan de jeu ce soir. On savait que le temps allait être compliqué, avec une équipe au jeu uniquement direct Nous avons bien travaillé toute la semaine. Je sais que ce n'est pas beau à voir mais ces matches là il faut savoir les gagner aussi. On ne peut pas uniquement toujours produire que du jeu comme je leur ai dit cette semaine. Ils ont été vraiment performants lors de la première période.  Il faut retenir que c'est une famille qui a gagné ce soir. Les joueurs étaient solidaires pour Yacine, sa famille, pour Youssef qui malheureusement n'est plus là. Contrairement à ce que l'on pense de Blagnac, qu'il y a de l'argent, "des bandits" des "voyous" qui ne viennent uniquement pour l'argent. Et ce n'est pas uniquement ce soir parce que cela fait deux ans et demi que je suis au club et cela fait deux ans et demi que c'est comme ça. Mais ce soir encore plus parce qu'il y a eu quelque chose qui nous a profondément touchés, il n'y a qu'à voir la réaction des joueurs."


LA FEUILLE DE MATCH
National 3, poule H, quinzième journée
Samedi 2 mars, dix-huit heures trente
Blagnac, complexe Andromède
BALMA / BLAGNAC 0-2 
Arbitre : M Nicolas Houguet, assisté de MM Christophe Huertas et Kévin Galibert
Délégué : M Joseph Cardoville
Buts : csc Cherfa (26e), Métayer (31e,sp) pour Blagnac
Avertissements : Hatime (66e) à Balma - N'Diaye (58e), Capdeville (75e) à Blagnac

BALMA : Castro - Delheure, Hatime, Cherfa, J. Joseph (cap., Braggiotti,46)), Barthié Fortassin, Jouan (Cavallié,54), F. Rodriguez, Misère, Camara, Ed Dahabi (O. Diaby,46)  
Entraîneur : Fabrice Dubois
BLAGNAC : Mahout (cap.) - I. Sow, E. Zelmat, Bétéhé M. Sylla, O. N'Diaye,  Fiche (E. Garcia,84e), Metayer, Capdeville (Santisteva,75e), S. Taibi (El Bouazati,90e+2), Bettayeb
Entraîneur : Wilfried Niflore, Bertrand Falcou, Cédric Niflore

Les joueurs Blagnacais ont démontré un bel esprit de famille et de solidarité sur cette rencontre. (crédit photo LN'V)
Les joueurs Blagnacais ont démontré un bel esprit de famille et de solidarité sur cette rencontre. (crédit photo LN'V)

Bob Marley, LN'V

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :