Connectez-vous S'inscrire

N3 - Didier SALLES s'explique sur son départ de BLAGNAC

Jeudi 25 Avril 2019

Cette lettre ouverte, qu’il m’a adressée, écrite par un ami, a le mérite de transmettre toutes les informations émanant de son cœur et de son ressenti après son départ du club de Blagnac sans artifice. Ayant eu l’occasion de le connaître à travers un club (Colomiers) je peux vous dire qu’elle illustre parfaitement son auteur dans sa sensibilité, sa courtoisie, sa gentillesse et sa droiture, je peux en témoigner. Aussi j’ai décidé de vous la livrer dans son intégralité.


LE CONTEXTE
Tout d’abord je tenais à remercier l’ensemble des composantes du club pour m’avoir permis de travailler pendant sept ans, si on compte les trois années en tant qu’entraîneur et deux années en tant que Directeur Sportif, ça fera douze années de travail et plaisir au sein du club. (BFC). Les entraîneurs qui m’ont fait confiance, au fil des années, pour bien finir cette saison, en espérant une montée en R1 pour la DHR (avec Christophe Pillon et Christian Laffont). Je voudrais remercier à ce titre mes coachs que j’ai fait venir, et qui m’ont fait confiance, Cyril Boscher, Richard Roig et Hicham Benjelloun qui ont fait un énorme travail en 19 ans, Thierry Begue, Ben MedjoubiI, Mathieu Sanchez pour avoir tout reconstruit en PH et bien sur Christophe Pillon et Christian Laffont, ces entraîneurs dévoués et amis qui ont tout donné pour que ce club soit au mieux aujourd’hui au niveau des résultats sportifs (chose faite). Je n’oublierai pas dans mes remerciements tout le staff de la Nationale 3, Wilfried Niflore, Cédric Niflore, Bébert Falcou, Frédéric Jordan, Hélène Vercruysse et Christian Allegre, ainsi que Jacques Bordes avec qui on a vécu trois très belles années avec de très bons résultats sportifs et des émotions fortes en Coupe de France (32éme de finale) et bien entendu je souhaite le meilleur pour Wilfrid Niflore qui va j’espère côtoyer le haut-niveau qu’il mérite. Je n’oublierai pas dans les sept années passées au club, la saison de la descente, seule ombre au tableau de mon parcours sportif, où j’ai manqué de beaucoup de chose, et je m’en excuse auprès des acteurs de l’époque. Je n’ai pas été à la hauteur de la tâche confiée (joueurs, entraîneurs et dirigeants).


LE DEPART
Après avoir acté le départ de Wilfried qui a eu l’honnêteté de prévenir le club en temps et en heure, et à la demande du Président, je me suis mis à la recherche d’un entraîneur extérieur de la région Toulousaine. Nous avons eu beaucoup de sollicitations d’entraîneurs de la région, et jusqu’à samedi dernier je prospectais avec mes réseaux et j’avais mis un entraîneur en contact avec le Président reconnu et respecté de la région Bordelaise.

L'ETONNEMENT
Mardi soir nous avons eu une discussion et échange pour la future saison, car auparavant Mr Grenier m’avait confirmé à mon poste de Directeur Sportif, et à ma grande surprise il m’a annoncé qu’il avait échangé avec un entraîneur dans le week-end et que le choix été pratiquement acté, et que cette information devait rester confidentielle à la demande de l’intéressé. J’ai compris mardi soir qu’il s’était passé certaines choses et que si le Directeur Sportif et Ami !!!! N’étant pas dans la confidence je ne faisais plus partie du projet avenir. Mercredi soir j’ai été convoqué par SMS au même titre que les joueurs pour apprendre le nom de l’heureux élu. Le Président en présence du Comité Directeur m’ont spécifié que Mr Alain Benedet ne voulait pas de filtre (c’était sa façon de travailler) entre le Président et l’entraîneur et que de ce fait le poste de Directeur Sportif n’était plus nécessaire, mais que je pouvais rester au club dans un autre rôle. Chose bien entendu que j’ai refusé. Par contre Alain Benedet que j’ai eu au téléphone n’a jamais voulu m’écarter du club, et sa venue n’était pas lié à mon départ du club, chose qui m’a été affirmé hier soir. Il suffisait de trouver une nouvelle organisation que Mr Grenier n’a pas voulu, en tous les cas, et c’est le plus important le club récupère un très bon entraîneur, et j’aurais vraiment aimé travailler avec.

LA FIN SANS RANCOEUR MAIS DECEPTION
Comme je le dit souvent rien n’est plus important que l’institution. Je sais le travail que j’ai pu accomplir à Blagnac, comme je l’avais faut auparavant à Colomiers, deux très grands clubs qui m’ont ouvert leur porte, et permis d’assouvir au mieux ma passion, et je serais reconnaissant à jamais pour ces belles aventures humaines et sportives dans ces deux clubs. La déception car j’aurais pu accompagner Alain Benedet, comme j’ai pu accompagner Frédéric Pons pendant huit ans à Colomiers et Wilfried trois ans sans interférer dans leur travail. Déception car j’avais permis au club de signer un partenariat avec le TFC, et rendre pas mal de choses possibles pour le club, et petits services, que je garderais pour moi par respect pour les hommes en place.


L'AVENIR
Dans mon activité professionnelle, j’ai la chance de côtoyer ce qui se fait de mieux au niveau du sport. Je m’occupe des manifestations internationales et finales des championnats de France sur tout le territoire. Je suis tous les clubs professionnels côté ex Midi-Pyrénées. Je suis au plus près mon Vice Président Kamel CHIBLI de la région Occitanie, chargé de l’éducation et de la jeunesse et du sport qui a changé et dynamisé la vision du sport sur notre territoire, (un immense Monsieur) et une énorme chance de travailler avec lui. La confiance de ma hiérarchie de m’avoir donné ces missions ou je donne le meilleur de moi-même. Donc l’arrêt n’est pas impactant car je vais pouvoir m’investir encore plus dans mon travail sur le côté de Montpellier.

CONCLUSION
Je tenais à remercier toutes les personnes qui m’ont supporté (dans les deux sens) pendant ces longues années, tous les entraîneurs avec qui j’ai travaillé, tous les joueurs qui m’ont fait confiance, et encore une fois le club dans son ensemble, même si les belles histoires d’Amour se terminent souvent mal, comme dit la chanson. Et bien sûr la rédaction de Footpy, avec qui on eut parfois des échanges vifs, mais à l’arrivée c’est eux qui font vivre le Football dans notre belle région, et pour cela ils sont respectables car ça demande beaucoup d’investissement et de temps, et d’énergie. Très bonne fin de saison.


JPB

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :