Connectez-vous S'inscrire

N3 - Le TFC et CANET se quittent dos à dos après un match très plaisant et prolifique !

Mercredi 22 Mai 2019

La crainte de la pluie écartée les deux formations ont pu sous un beau soleil proposer un spectacle agréable. d'une part grâce à la qualité de part et d'autre, par l'absence d'enjeu de l'autre. Les jeunes réservistes du TFC ont du talent ballon au pied c'est indéniable ce qui est la moindre des choses pour des joueurs qui ne comptent plus les heures d'entraînement. En face avec un gros budget je l'ai déjà écrit il y a des ex pros et un ensemble cohérent agréable à voir évoluer.


Le Tef commence bien avec un quatuor d'attaque en forme. Mais après que le véloce Corredor a obligé l'excellent Cottes à se coucher sur sa gauche un ballon perdu permet une attaque dangereuse de Canet et un centre de la gauche vers la droite sur lequel Carvalho prend la sphère sur la tête de Célina. Tel l'albatros qui prend son envol l'envergure du gardien toulousain percute Célina. Là où la plupart des arbitres auraient sifflé faute de l'attaquant, là est désigné le point de penalty. Choix du préposé au sifflet qui peut s'admettre. Carvalho spécialiste de cet exercice (comme à Toulouse Rodéo où il en a stoppé deux) se détend magnifiquement sur sa droite et pousse le ballon sur la base du poteau, lequel malheureusement sur un Cannetan qui ouvre aisément la marque contre le cours du jeu. Le TFC continue à mettre la pression mais soit manque de précision soit ils se heurtent toujours à Cottes inspiré. Peu avant la pause sur une passe de Touré Nathan Ngoumou égalise. 

Toulouse persévère et domine puis se fait peur

Retour donc un peu tardif du trio arbitral qui n'empêche pas les locaux de continuer à pousser. Toujours Cottes qui s'oppose à Tounkara puis à Ngoumou l'obligeant à trop croiser. Après l'heure de jeu Canet montre le bout du nez. C'est ainsi ensuite un tir puissant qui permet à Cottes d'effectuer un arrêt main opposée. Les attaquants toulousains qui ont des fourmis dans les jambes pressent les défenseurs. Cela permet à Ngoumou qui est monté comme un avion sur un défenseur central de lui piquer le ballon et d'enchaîner magnifiquement pour creuse l'écart.. Alors que la partie semble réglée un trop grand nombre d'arrêts du temps pour cause de "blessures" (ou peut-être prétendues...) cassent le rythme et rendent le match un poil pénible. Canet élève son niveau et vient chatouiller ses hôtes les mettant en danger. L'égalisation suite à un centre en retrait de Delclos et un gros cafouillage dans la surface locale paraît donc normale. Le coup est ensuite passé très prêt pour les Toulousains qui ont failli se faire prendre pendant les dernières minutes par des visiteurs en verve. William Prunier s'est satisfait du nul chez une des réserves pros. Denis Zanko a aimé le contenu. Finalement l'après-midi a été agréable.

Ngoumou s'est offert un doublé mais cela ne fut pas suffisant pour offrir les trois points à ses couleurs
Ngoumou s'est offert un doublé mais cela ne fut pas suffisant pour offrir les trois points à ses couleurs

LES RÉACTIONS  
Denis ZANKO
(entraîneur de Toulouse FC B) : "c'est conforme à ce que l'on peut attendre d'une équipe réserve."
"Je trouve un match quasiment abouti de notre part. Dans notre projet on a vraiment fait de bonnes choses. Je regrette qu'à deux à un on a les situations pour plier le match. Puis sur la fin on concède un but, on peut en prendre un autre quand l'équipe de Canet joue son va tout avec la pression sur les coups de pied arrêtés. Il nous fallait un peu plus de rigueur sur la fin de rencontre pour l'emporter mais on est sur une bonne série. Dans le contenu c'est conforme à ce que l'on peut attendre d'une équipe réserve, d'un centre de formation, très jeune qui a voulu produire du jeu, qui a aussi répondu dans l'impact. Parce que ce n'était quand même pas simple avec une équipe très jeune je le répète, certains garçons qui étaient pour le première fois titulaires en National 3. C'est toujours décevant de prendre un but suer la fin mais il y a beaucoup de positif dans ce match."

William PRUNIER (entraîneur de Canet-en-Roussillon) : " j'ai fait deux changements rapides parce que je voulais que les joueurs soient plus à l'écoute".
"On a eu un peu de caractère surtout sur la fin de la rencontre où on s'est un petit peu révoltés. Nous avions bien démarré et puis j'ai fait deux changements rapides parce que je voulais que les joueurs soient plus à l'écoute. On a donc modifié deux/trois choses. Je trouve que l'égalisation est arrivée contre le cours du jeu. En seconde période on a essayé de maîtrisé un peu plus notre sujet mais malheureusement on prend un but sur une erreur défensive. Après il a fallu courir après le score pour revenir. C'est ce qu'on a fait en poussant dans le dernier quart d'heure et on a été récompensés. Sur les cinq/dix dernières minutes on a même les situations pour paser devant mais nous avons manqué d’efficacité. Mais bon c'est la fin de saison il y avait pas mal d'absents cet après-midi, c'est un bon résultat. Face à une réserve pro c'est toujours intéressant."  

LA FEUILLE DE MATCH
National 3, poule H, vingt-cinquième journée
Samedi 18 mai, dix-sept heures
Toulouse, Stadium, annexe 1
TOULOUSE FC B / CANET-EN-ROUSSILLON 2 2- (MT1 1- )  
Arbitre : M Ludovic Dasque, assisté de MM Cédric Mary et Stéphane Laybats
Délégué : M Fabrice Ponchel
Buts :  Ngoumou (41e, 67e) pour Toulouse - Delclos (19e), Hattab (87e) pour Canet

TOULOUSE FC B :  Carvalho - Fargeas, Goncalves, Diarra, Bessile (cap.), Tounkara (Touré, 36e, Rapnouil, 59e), Bangre, Sanna, Corredor, N. Ngoumou, Khalid (Bonneau, 85e)
Entraîneur : Denis Branko
CANET-EN-ROUSSILLON : Cottes - Mahon de Monaghan (cap.), Aguilar, Lopy, Celina, Ba Elhadji, Staerck Weille (Buxeda, 68e), Belhadj, Pioton (Haizoun, 24e), Mansuy (Hattab, 24e), Delclos 
Entraîneur : William Prunier.

Thibault Cottes n'a pas raté son retour au Stadium
Thibault Cottes n'a pas raté son retour au Stadium

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :