Connectez-vous S'inscrire

N3 - Mélanie BRICHE (Toulouse Rodéo) : "Une première partie de championnat mi figue mi raisin."

Vendredi 4 Janvier 2019

Ralentis par trois points de pénalité, les toulousains ont pourtant su réussir de très bonnes opérations depuis le début de la saison. (par Le Lensois)


Avec une série de six matchs sans défaite, les Toulousains avaient magnifiquement commencé leur saison. À cela ajoutez un très bon parcours en coupe de France et vous pouvez monter la série à neuf matchs sans défaites. De quoi jouer les premiers rôles dans un championnat de N3 où certains leaders annoncés ne sont pas aux rendez-vous dès le départ. Le Rodéo montre d'ailleurs une certaine aisance lors des derbys haut-garonnais. En trois confrontations contre des voisins, les "blancs et noirs" ont constamment su garder un certain leadership avec trois succès. Seul Blagnac manque à l'appel des Haut-Garonnais à affronter. Les Toulousains devront se mesurer à eux le 5 janvier pour le match de reprise. Cependant, malgré de bonnes performances sur le terrain, les hommes de Mélanie Briche ont gâché quelques bonnes occasions de prendre des points en plus. Daniel Adjei le capitaine de l'équipe, nous l'avait confié d'ailleurs il y a quelques semaines. Contre Alès, son équipes méritait mieux mais le leader de la poule a montré davantage de réalisme (2-1). Ce fut également le cas contre Beaucaire, où la lanterne rouge a su donner du fil à retordre aux Toulousains en les accrochant à la suite d'un match des plus prolifiques conclu par tois buts partout.

La pénalité qui plombe tout

Les faits sont là. Avec seulement trois défaites en onze journée, dont deux défaites contre des prétendants à la montée (Alès, Montpellier), le Rodéo fait partie des équipes difficiles à battre dans cette poule de N3 version 2018-2019. Malheureusement malgré ces bonnes performances, il ne pointe pourtant qu'à la neuvième place au classement à quatre longueurs de Blagnac et du podium. De quoi regretter ces fameux trois points de pénalités infligés au club avant le début du championnat. Les mauvaises actions de quelques supporters la saison passée pourraient bien avoir des conséquences néfastes pour le club toulousain. En effet, si le Rodéo n'était pas sous le coup de cette pénalité, ils aurait pu avoir quelques ambitions supplémentaires au moment de s'attaquer à l'année 2019. Actuellement à cinq points de la zone rouge, les Toulousains ne comptent cependant qu'un petit point d'avance sur les potentiels relégables (selon les résultats en National 2). À l'inverse, sans ces trois points de pénalité, les" blancs et noirs" compteraient seize points et se retrouveraient au pied du podium à un point du voisin blagnacais, troisième au classement, avant de l'affronter le 5 janvier prochain.


Coach du Rodéo, Mélanie Briche  : « Nous réalisons une première partie de championnat mi figue, mi raisin. Après un très bon début de saison, la fin est vraiment trop juste, notamment entachée par les blessures et les suspensions. »


Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :