Connectez-vous S'inscrire

N3 - Wilfried NIFLORE dit au revoir à Blagnac et revient sur ses années caouecs

Lundi 15 Avril 2019

Le futur ex-entraîneur de Blagnac a répondu à l'interview fleuve de Bob Marley qui a voulu connaître les raisons de son départ et revenir sur son expérience dans ce club. Plus que le tacticien, c'est l'homme que l'on redécouvre dans ces lignes (par Bob Marley).


Il y a quelques années quand Wilfried Niflore a pris en mains (avisées) les destinées du groupe senior de Blagnac je lui ai envoyé un questionnaire. Il m'a répondu avec une petite réticence car nous ne nous connaissions pas et que l'homme est d'un naturel, sinon méfiant du moins réservé. C'est ainsi que nous avons commencé à collaborer épisodiquement parce que je ne suis pas souvent désigné pour aller à Andromède. Mais récemment j'ai pu aller assister à une rencontre de National 3 et de partager la tribune de presse avec le fils de Wilfried, J'ai en son temps fait un aparté sur l’extraordinaire impression que ce jeune plein de politesse, d'humour et de gentillesse m'a produits. Et puis finalement je me suis dit qu'en fait on n'a que les enfants que l'on mérite. Papa et maman sont les bases de l'éducation et concrètement il faut constater que celle ci est la bonne chez les Niflore. Après cette rencontre j'ai discuté longuement avec Wilfried et je me suis rendu compte que nos relations avaient évolué vers une estime et un respect réciproques.  C'est donc logiquement que Wilfried s'est tourné vers moi, me faisant le grand honneur d'accepter que je sois son relais avec Footpy à la suite de l'annonce sur son départ de Blagnac. Le questionnaire que je lui ai envoyé est sans concession, il y a répondu sans langue de bois et longuement. Je l'en remercie et je vous laisse découvrir un homme attachant qui mérite d'être découvert.

Wilfried, peux-tu confirmer que la décision de quitter Blagnac est bien une volonté de ta part, et nous expliquer pourquoi cette décision ?
Oui la décision de quitter Blagnac est bien une volonté de ma part. Non il n’y a pas de raison particulière, juste je pense avoir donné mon maximum pour le club et les joueurs. 

As-tu trouvé chez les Caouecs un bon environnement pour travailler  sereinement ?
Dans le club du Blagnac FC j’ai trouvé de superbes conditions de travail, les installations du club sont de très bonnes qualités. J’ai pu mettre en place ma philosophie de travail, mon projet de jeu sans que personne ne vienne empiéter sur le sportif, donc oui j’ai pu travailler sereinement. 

Compte-tenu de ton caractère que l'on sait affirmé penses-tu que les joueurs ont adhéré totalement à ton projet ?
Beaucoup de personnes parlent de mon caractère, j’ai un caractère affirmé oui mais ceux qui me connaissent savent que je suis une bonne personne. En plus dans ce métier et cette passion il faut en avoir un peu. Mes  joueurs ont adhéré au projet car depuis trois ans j’ai vu des joueurs prendre du plaisir en séances d’entraînement ainsi qu’en match. Il n'y a qu’à voir la qualité de jeu produit, de la progression du joueur individuelle et collective. 
 
Que manque-t-il à Blagnac (si tant est qu'il manque quelque chose) pour franchir un pas vers le haut ?
Je ne sais pas si il manque des choses pour franchir un palier un niveau supplémentaire mais en tout cas il y a une volonté d’y arriver.   
 
Peux-tu expliquer les "trous" connus par ton groupe à certains moments ?  
Ta question résume le pourquoi de la précédente question. Ces moments de trous comme tu dis... On n'a jamais réussi justement à avoir les résultats dans les moments clés d’une saison, je ne parle pas de la qualité du jeu produit mais vraiment le résultat exemple match aller contre Alès on perd 0-1 alors qu’on a eu une quinzaine d’occasions. Il nous a manqué de la régularité dans les résultats.
 
Ne penses-tu pas, comme certains  en sont convaincus que la proximité de deux gros clubs en l’occurrence Colomiers et Blagnac est dommageable au développement du foot ? Une seule entité très forte et riche ne réussirait-elle pas mieux ?
Il est compliqué de répondre à cette question vu le potentiel des deux clubs, le passé des deux clubs et la rivalité des deux clubs. Pour moi c’est une question peut être politique... Mais si je dois y répondre je dirais oui pour qu’il y ait un second club toulousain avec de très hautes ambitions, mais ce n’est que mon avis.

Le trio Niflore - Falcou - Niflore se sépare (crédits: LNV)
Le trio Niflore - Falcou - Niflore se sépare (crédits: LNV)
J'imagine que tu es déçu (un peu, beaucoup...) que les résultats n'aient pas été forcément le reflet de l'implication de ton staff ? Les joueurs ont-ils fait tout ce qui était demandé ?
Je ne suis pas déçu des résultats ni du comportement des joueurs. Aujourd’hui dans le foot amateur c’est compliqué de leur demander de fonctionner comme un professionnel il y a beaucoup de contraintes ( familiales, travail, personnelles...) 
  
En parlant de cela quel est l'avenir de tes adjoints ? 
Je vais commencer par Bébert, pour sa part je vais vous demander de lui poser la question. Cédric lui a annoncé aussi qu’il quittait le club pour retrouver sa famille en Bulgarie.  Mais il va continuer à faire développer des clubs de quartier prenant même une licence à la J.E.T. C’est un projet et un objectif qui lui tiennent à cœur d’aider les petits clubs. 
 
Y a-t-il des choses que tu regrettes ?
Oui il y a des choses que je regrette, de pas avoir amené mes joueurs à être dans la performance régulière et de pas avoir réussi cette saison de faire monter le club en N2.  
 
Pour finir, l'annonce de ton départ va certainement faire réagir. As-tu des projets, des contacts ? Aimerais-tu rester dans la région, ou es-tu prêt à répondre à d'autres sollicitations ?
Si ça fait réagir c’est que j’ai fait du bon travail non...? Des projets oui j’en ai comme tout le monde. Après oui je suis un entraîneur ambitieux et passionné, donc...
 
À toi de conclure !
Je remercie:  Gilbert Grenier président, Didier Salles directeur sportif mais surtout  un ami, Bertrand mon acolyte mon fidèle adjoint, Christian mon meilleur dirigeant, mon frère Cédric mon couteau suisse (za shisto moi brad), Fred, Hélène, Jacques, Robert, Vincent, Leatitia ma femme et mes enfants. 
Et les joueurs bien sûr avec qui j’ai trouvé une seconde famille.
Et pour finir pour remercier Footpy je vous laisse espérer mon futur...

Bob Marley (bobmarley@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :