Connectez-vous S'inscrire

N3 - ZOOM TECHNIQUE sur la prestation de MURET dans le derby à BALMA

Mercredi 27 Mars 2019

L’équipe de Muret sous la conduite de Sébastien Lasserre, s’est présentée dans un schéma en 3-4-1-2, bien organisée, bien huilée, très solide défensivement manquant peut-être de réalisme offensif même si on ressent un potentiel dans ce secteur sinon une volonté plus grande à se montrer conquérant et plus ambitieux.


Une défense à trois très efficace tactiquement, très complémentaire sur ce match avec un central à la baguette, un axial coulissant côté droit, un axial coulissant côté gauche. Un milieu à quatre avec deux milieux couloirs très performant, percutant offensivement se replaçant bien défensivement avec des qualités différentes (à droite plus de qualité défensive et paradoxalement parfois trop haut et à gauche plus de qualité offensive et paradoxalement parfois trop bas), deux milieux axiaux (la petite fourmi que l’on voit peu mais très utile et la pieuvre avec ses tentacules efficaces), un milieu offensif positionné derrière deux attaquants libres, un en fer de lance en pointe et l’autre plus décroché à la création et en relais. Quand on voit évoluer cette équipe qui a de la qualité, on n’est pas surpris par les résultats assez positifs qu’elle enchaîne depuis plusieurs semaines, même si on aimerait la voir plus ambitieuse offensivement, elle reste toutefois très bien organisée, d’un niveau technique d’ensemble bon , qui lui donne un équilibre certain et une bonne tenue de balle.

Il aura fallu un fait de jeu (glissade malheureuse) pour quelle concède un but alors qu’elle a rarement été mise en danger (en début de match frappe au dessus) sur un mauvais repositionnement, alors qu’elle s’est procurée quelques occasions qui auraient dû avec un peu plus de justesse et de conviction sur le dernier geste être converties. Sur l’ensemble du match si une équipe aurait mérité de l’emporter c’est bien Muret, globalement supérieure sur cette rencontre. Il faut dire également que ce match comme beaucoup a manqué de rythme et d’intensité qui est dû à plusieurs raisons, tout d’abord il va falloir que le monde de l’arbitrage comprenne qu’il fait  parti intégrante du jeu et  qu’en sifflant dès le moindre duel (beaucoup de fautes insignifiantes mériteraient de laisser jouer) cela à pour conséquence de hacher et diminuer le rythme d’une rencontre, ensuite il faut que les joueurs arrêtent dès qu’ils sont effleurés de crier et de se rouler par terre de longues secondes (l’arbitre tombant la plupart du temps dans le panneau) pour laisser l’intensité d’une rencontre afin de la rendre plus attrayante pour les spectateurs. A la longue s’est usant de regarder des purges sans occasion et but.


ANALYSES INDIVIDUELLES
- BABA ALLA Fouade (Gardien de but) : Un bon match avec beaucoup de présence et de sureté jusqu’à sa malencontreuse boulette (glissade dans sa relance) qui provoque un pénalty (pas si évident que ça) et le but. A partir de ce moment se sentant responsable il est devenu plus fébrile (sortie au point non maîtrisé) qui a gâché sa fin de match. Cela n’enlève rien à ses qualités qui sont réelles. Il y a des jours comme ça…
- GAUTHIER Vincent (Défenseur axial droit) : Joueur sobre, efficace, solide défensivement, très appliqué dans la relance. Il est capable de défendre sans faire de faute, c’est peut-être pour cela qu’il ne marque pas les esprits mais c’est sûrement une grande tranquillité pour l’entraîneur. Très bon match tactiquement et bien rodé dans cette défense à trois.
- LAMHAF Iliesse (Défenseur axial) : Dans son rôle de chef de défense il a été sans faille, bon dans les duels, très bon dans le placement, relance sûre et intelligente, sa culture de milieu de terrain lui sert énormément dans ce positionnement. Défensivement l’équipe s’est montré très solide et très rassurante, il y est pour beaucoup. Replacé à 10 minute de la fin, milieu récupérateur devant la défense (passage à une défense à quatre).
- DAKHLAOUI Ezzedine (Défenseur axial gauche) : Il a été l’alter égo des deux autres de la défense à trois. Bon dans les duels, bon dans la relance et se fondant tactiquement dans le fonctionnement bien huilé de cette défense en donnant une note technique complémentaire, le gaucher du trio performant, dégageant une grande sureté dans son jeu.
- GYEBOAHO Joseph (Milieu couloir droit) : Une révélation pour moi d’un joueur de couloir doté de grande qualité pour ce poste. Très incisif offensivement, puissant et rapide. Défensivement fermant le couloir dès la perte de balle, en plus doté d’une bonne technique qui lui permet d’être intéressant dans la construction du jeu. Le seul petit bémol, parfois positionné trop haut il a permis à l’adversaire de mettre des bons ballons dans son dos, notamment en début de match, rectifié par la suite. Remplacé à l’heure de jeu par OUNAS Jean-Baptiste, qui a fait le job comme on dit avec sérieux et application mais qui a eu du mal à remplacer le TGV qui l’a précédé, enlevant à l’équipe cette percussion sur ce côté droit.
- DUPARCHY Vincent (Milieu axial droit récupérateur) : Joueur très travailleur, beaucoup d’activité. C’est le genre de joueur qui ne crève pas l’écran mais qui est très utile pour son équipe, de plus il joue juste à la récupération, toujours dans le bon tempo du jeu et judicieux dans son placement. Joueur de l’ombre qu’on trouve bon quand il n’y est pas (très net dans les dix dernières minutes). Remplacé à dix minutes de la fin par AIT HAD Abderrahim, positionné en défense centrale (son équipe étant passée à quatre défenseurs). Malgré le fait qu’il n’a plus ses jambes de vingt ans, il est toujours efficace dans le duel et sa technique lui permet de relancer propre. Son expérience lui évite les courses inutiles.


- GYEBOAHO Christian (Milieu axial gauche récupérateur) : Joueur doté d’une très bonne technique, semble un peu lent par moment mais ses longues jambes lui permettent d’avancer et d’être dans l’impact et la récupération, sa sensibilité du football l’autorise à jouer juste et d’aller chercher des partenaires dans les intervalles en étant rectiligne et efficace. Sur ce match il a été le complément de son compère de l’axe.
- BAGHDAD Salim (milieu couloir gauche) : Très bon match de Salim. Sa performance a été aboutie. Sur cette rencontre il a été  plus performant défensivement que offensivement, quand on connaît l’individu et ses qualités propres c’est presque un paradoxe et cela prouve qu’il a énormément progressé sur son replacement et sur l’aspect défensif ce qui est tout à son honneur. Sa prestation aurait même mérité de se montrer encore plus conquérant offensivement en demandant par moment la profondeur sur son côté. Il a un peu abusé notamment en première période du jeu long même si il a trouvé de bonnes diagonales pour son partenaire du couloir opposé.
- CLEMENT TRIAUT Hugo (Milieu offensif dans l’axe) : Positionné derrière les deux attaquants de pointe, il a essayé d’être utile dans les relais, dans la récupération. Sa technique est intéressante et il joue juste, mais on sent que c’est un garçon qui est capable de beaucoup plus mais semblant être en manque de confiance. Dommage car il y a une qualité latente en lui qui n’attend qu’un déclic pour s’exprimer pleinement. Le temps ne peut être qu’un allié. Remplacé par MARCANT Lucas à dix minutes de la fin, il a fait preuve de générosité et d’envie mais il est très difficile de le juger sur si peu de temps de jeu effectif.
- NZINGA Soki (Attaquant) : Il a joué un rôle d’attaquant souvent légèrement décroché qui lui a permis de participer beaucoup au jeu de son équipe. Globalement un des meilleurs joueurs de cette rencontre de par ses qualités propres. Très habile techniquement, jouant très juste, on sent chez lui quelqu’un qui a joué à un niveau au dessus. Pour un attaquant il n’a pas semblé assez attiré par le but adverse sur ce match mais dans la tenue de balle il a été d’une grande qualité, très collectif, un joyau pour ceux qui jouent autour de lui.
- NANA Mensah Ange (Attaquant de pointe) : Plus frustre que son compère de l’attaque, il a néanmoins montré beaucoup de générosité, de combativité et de percussion qui lui ont permis d’être l’attaquant le plus dangereux pour l’adversaire. Il n’a pas lésiné sur ses déplacements pour créer des espaces et il a été récompensé en étant l’auteur du seul but de son équipe même si il a eu la réussite sur sa frappe qu’elle soit contré ce qui a pris le gardien adverse à contre-pied.


JPB

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :