Connectez-vous S'inscrire

National 2 - Au finish, KEITA offre à COLOMIERS un petit coup de BORDEAUX !

Lundi 18 Mars 2019

Battu à Saint-Étienne lors de la dernière journée (1-0), Colomiers a réagi sur ses terres en dominant la réserve des Girondins de Bordeaux grâce à un but de Keita inscrit en toute fin de match. Une victoire qui lui permet de remonter à la cinquième place d’un championnat incroyablement homogène. (Par Le Phocéen)


Loin d’être épargné par les coups du sort depuis le début de la saison, Colomiers a bien cru que le destin s’acharnait lorsque Kolczynski devait sortir sur blessure au bout de seulement dix minutes de jeu. Selon les premières constatations, le défenseur central souffrirait « d’une grosse entorse à la cheville ». Autant dire une mauvaise nouvelle de plus pour l’USC, déjà handicapée par les absences de plusieurs cadres, qui a donc dû afficher une charnière centrale expérimentale composée de Lacroix et du jeune Pérez face aux Girondins de Bordeaux. Malgré leur situation délicate au classement, les Bordelais ont d’ailleurs surpris leur monde en prenant le jeu à leur compte et en se montrant les premiers dangereux avec une frappe limpide de Diarra (21e). Considérablement gênés par un pressing adverse efficace, les Columérins ont longtemps balbutié leur football, se montrant incapables de combiner vers l’avant. La frappe de Coffi repoussée par Rouyard (33e) et le coup franc vicieux de Raniéri (35e) étaient d’ailleurs insuffisants pour empêcher les deux formations de rentrer aux vestiaires sur un score nul et vierge.
 
Keita fait sauter la banque 
 
La deuxième période repartait sur les mêmes bases, avec des Bordelais de plus en plus entreprenants. Esseulé dans la surface de réparation, Nilor n’avait heureusement pas le bon timing à la réception d’un centre venu de la gauche (50e). Auteur d’une excellente entrée en jeu Benrahou se montrait ensuite extrêmement dangereux sur coups francs. Malgré des positions lointaines, sa première tentative tutoyait la barre transversale (54e), avant de la frapper quelques minutes plus tard (69e). Alors que les hommes de Patrick Battiston accentuaient la pression dans le dernier quart d’heure, leurs efforts restaient néanmoins vains, notamment grâce à un superbe arrêt de Goryl (83e). Une parade déterminante puisque comme contre Saint-Pryvé/Saint-Hilaire (1-0), Colomiers faisait finalement sauter la banque dans les derniers instants de la rencontre. Avec encore une fois Keita en guise de sauveur pour tromper Rouyard d’une frappe à ras de terre à l’entrée de la surface (89e, 1-0). Malgré une longue période de disette marquée par six défaites consécutives, Colomiers reste néanmoins en embuscade du podium, à sept points du leader Blois que les hommes de Patrice Maurel iront défier lors de la prochaine journée. Rien n’est donc encore fait dans ce championnat un peu fou puisque seulement dix points séparent le deuxième du premier relégable ! Affaire à suivre…
 
Par le Phocéen

LES RÉACTIONS 
Patrice MAUREL (entraîneur de Colomiers) : « Il n’y a pas de hasard »
« En ce moment on souffre. On perd encore un joueur sur blessure puisque Nico Kolczynski est sorti dès la dixième minute de jeu. D’ailleurs le petit Adrien Pérez a magnifiquement pris le relais, il a fait un gros match. C’est une période difficile dans laquelle on est moins flamboyants, mais en même temps cela me semble plus logique. Après le match contre Saint-Pryvé/Saint-Hilaire on a été plus suffisants au quotidien et la sanction a été directe (défaite à Saint-Étienne 1-0). Avec toute l’humilité qui nous caractérise, on a fait face à la réalité en regardant vers le bas du classement. Le groupe s’est bagarré et je suis fier des joueurs qui se sont accrochés. On est allé chercher la victoire et on est très contents. Aujourd’hui le dénouement est positif mais je pense qu’il n’y a pas de hasard. On doit désormais garder les pieds sur terre pour essayer de contrarier cette équipe de Blois. »
 
Ervin TAHA ( joueur de Bordeaux II) : « On s’est fait punir »
« C’est un résultat très décevant car on a eu les occasions pour décrocher la victoire. Malheureusement on n’a pas réussi à les concrétiser et on s’est fait punir dans les derniers instants. »

LA FEUILLE DE MATCH
National 2, Groupe B - Vingt-deuxième journée.
Samedi 16 mars 2019, 18 heures.
Colomiers, complexe sportif Capitany
COLOMIERS / GIRONDINS DE BORDEAUX II 1-0 (MT : 0-0) 
Arbitre : M. Ali Djedid assisté de MM. Christophe Huertas et Abdellah Azrour.
Avertissements : Insou (52e), Keita (88e) à Colomiers - Dumai (34e), Cardoso (54e) à Bordeaux.
But : Keita (89e) pour Colomiers.

COLOMIERS : Goryl - Véna, Michelet, Lacroix, Kolczynski (A. Pérez, 10) - Garric, Insou (cap.), Keita - Raniéri (Mille, 85e), Coffi (Fichten, 78e), Quenet. Entraîneur : Patrice Maurel.
GIRONDINS DE BORDEAUX II : Rouyard - Carrique (Benrahou, 28e), Keita, Cardoso, Crivello - Dumai (cap.), Trichard, Diarra, Taha - Nilor, Lopes (Tshilumba, 79e). Entraîneur : Patrick Battiston. 
.



Le Phocéen

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :