Connectez-vous S'inscrire

National 2 - COLOMIERS s'en sort contre le STADE BORDELAIS

Dimanche 11 Mars 2018

Colomiers n'a pas été souverain mais il s'est tout de même imposé. Un match compliqué par divers éléments (temps, terrain, adversaire prudent) qui n'empêche pas les joueurs de Patrice Maurel d'enchaîner une quinzième rencontre sans défaite et de reprendre la première place. C'est bien là le plus important. (par Bob Marley)


À la fin de la rencontre Ahmed Aït Ali que j'ai recroisé avec un plaisir toujours égal m'a dit avec un petit sourire : "on gagne même quand on n'est pas bons, c'est peut-être un signe". Je l'avais déjà vu avant la rencontre après qu'il ait pris un "tir" par le représentant de la Ligue qui venait lui reprocher d'être arrivé trop tard. Un peu de zèle peut-être ? Sans réaliser une de ses meilleures prestations de l'année loin de là, Colomiers a quand même trouvé les ressources pour décrocher une nouvelle victoire précieuse et continuer ainsi une série qui entre un peu plus dans l'histoire du club. Mais cela a été compliqué. Peut-être la pression qui monte au fur et à mesure qu'avance la compétition ou encore des visiteurs qui ne viennent pas forcément pour essayer de jouer mais surtout de ne pas en prendre plusieurs ? Un terrain avec des rebonds "désorientant" (c'est ce qu'a dit Patrice Maurel), la pluie en deuxième période qui n'a pas aidé non plus, autant d'éléments qui expliquent certainement un premier acte en demi-teinte loin des capacités habituelles. Il faut dire que les deux blocs jouant haut ne permettaient pas de grandes envolées. Si Colomiers a décidé de faire tourner pour tenter de faire sortir ses hôtes c'est en pure perte puisque ceux-ci ne se sont pas livrés. Les Bordelais sont un peu plus incisifs sans être très percutants ni dangereux sauf quand Valla à l'entrée de la surface ne cadre pas sa frappe qui passe juste à gauche, puis quand Goryl est obligé de sortir autoritairement du pied devant ce même Valla.

La pluie s'invite, Colomiers joue mieux

Du mieux visible de suite mais les visiteurs matois abusent de plongeons accompagnés de grands cris qui cassent le rythme pour des pseudos coups francs. Colomiers va mieux sans atteindre le niveau d'excellence  qu'il a développé à maintes reprises. Mais cela va suffire sur une inspiration de Ventrice. Un corner tiré par Insou est repoussé de la tête sur le milieu columérin qui d'une jolie volée déchire tout. Peu après Cardinali n'a pas de réussite. Malgré les changements, les Columérins continuent à insister et ont l'opportunité de creuser l'écart. Cardinali sevré de ballons lors du premier acte en touche plus et montre ses qualités de vitesse et de technique. Il oblige Valverde à se coucher sur sa gauche pour détourner une bonne frappe en corner. Bordeaux finit à dix quand Legrand se blesse seul. L'ultime geste revient à Cardinali qui sur un ballon perdu par Ben Taïri tente un lob d'une quarantaine de mètres qui effleure le dessus de la barre transversale.  Bien que poussive cette nouvelle victoire permet d'une part d'espérer, et d'autre part de continuer la superbe série. Pas le temps de gamberger, ni de fêter ça que se profile un déplacement très périlleux à Grasse.

Par BM

LES RÉACTIONS 
Patrice MAUREL (entraîneur de Colomiers) : "On sait que tous les points comptent"
"Pas forcément la meilleure prestation mais on sait qu'à ce moment de la saison tous les points comptent. Le classement n'a aucune valeur. J'avais dit avant le match que toutes les équipes de tête seraient accrochées parce que c'est difficile, tout le monde joue quelque chose. Effectivement on n'a pas réussi à mettre de la vitesse en première période comme on en a l'habitude de le faire. Il est vrai que le terrain était un peu difficile ce soir avec des rebonds. Peut-être aussi le contexte je ne sais pas, beaucoup de rencontres aussi. En seconde on est un peu plus raccord sans être géniaux. Peut-être pas dans un grand soir mais on n'a pas concédé d'occasions, on prend le score et on fait tout pour le conserver. On aurait pu l'aggraver sur deux/trois opportunités. Dix victoires, cinq nuls, les garçons sont extraordinaires. À la mi-temps je leur ai dit que ce n'était pas maintenant qu'il fallait lâcher car tout ce que l'on fait depuis le départ c'est historique. L'histoire c'est chaque week-end qu'elle s'écrit et on n'a pas la droit de relâcher devant des équipes qui viennent forcément avec de grosses ambitions. Il faut donc élever le niveau de jeu chaque fois. Il y a une grosse partition qui nous attend à Grasse face à une formation qui est invaincue chez elle. On n'a pas le temps de s'arrêter. Je suis fier des joueurs."
 
Alexandre TORRES (entraîneur du Stade Bordelais) : "Encore une fois ça tourne contre nous"
"Le terrain était un peu difficile avec la pluie en deuxième période. On fait une bonne première et je pense que si on mène à la mi-temps il n'y a rien à dire. Mais on manque d'efficacité, on n'est pas assez "tueurs" et ça s'est confirmé sur un petit détail, un corner sur lequel nous sommes un peu inattentifs, on prend un but. On imaginait que la première équipe qui allait marquer allait gagner ce match-là, ça s'est avéré et encore une fois ça tourne contre nous. Il nous reste huit matches pour nous accrocher et tenter de nous sauver."

LA FEUILLE DE MATCH
National 2 - poule A, 22ème journée
Samedi 10 mars 2018, 18 heures
Colomiers, complexe sportif de Capitany 1
COLOMIERS/STADE BORDELAIS 1-0 (MT 0-0) 
Arbitres : M. Yann Gazagnes, assisté de MM. Laurent Carrié et Zakiara Benbaka
Buts : Ventrice (66e) pour Colomiers
Avertissements :  Donné (62e), Cardinali (90e+3) à Colomiers - Messiba (49e), Mavumba (82e) à Bordeaux

COLOMIERS : Goryl - Vena, Komano, Léoni, Ventrice, Coffi (P. Degbo, 59e), Insou (cap., Seydi, 69e), Cardinali (Mille, 90e+4), Ouhafsa, Donné. Non entrés : Barthié, Brunerol. 
Entraîneur : Patrice Maurel
STADE BORDELAIS :  Valverde - Mavuba, Legrand, Messiba, Mutombo (cap.), Ducasse, Janin (Eppert, 9e, Ben Taïri, 73e), Gadji, Bahassa, Valla, Blasco (Dia, 67e). Non entrés : Dallois, Diafuka.
Entraîneur : Alexandre Torres.

Brice Ventrice aura délivré les siens, leur offrant trois points précieux. (crédit: US Colomiers / archives)
Brice Ventrice aura délivré les siens, leur offrant trois points précieux. (crédit: US Colomiers / archives)

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :