Connectez-vous S'inscrire

National 2 - Malgré une histoire de main, COLOMIERS fait tomber BLOIS et conserve le trône !

Dimanche 21 Octobre 2018

​Non sans avoir bataillé face à une solide équipe de Blois troisième du classement au coup d’envoi, Colomiers s’est finalement imposé sur la plus petite des marges grâce à un but de Warren Caddy. Une cinquième victoire consécutive en championnat, la septième toutes compétitions confondues, qui lui permet de conserver le leadership de la poule B. (Par Le Phocéen)


National 2 - Malgré une histoire de main, COLOMIERS fait tomber BLOIS et conserve le trône !
Plus que l'aspect purement comptable et les incidences au classement, le leader Columérin était animé par une motivation extra-sportive au moment d’accueillir Blois. « Nous ne connaissons pas nos adversaires mais visiblement ils nous prennent pour des futurs relégués ! Nous les attendons donc avec impatience », avait lâché Nicolas Kolczynski avant la rencontre, faisant référence à un article relayé par le site internet du BF41 qui plaçait Colomiers parmi les candidats au maintien. Touchés dans leur orgueil, les hommes de Patrice Maurel dominaient le premier acte et obtenaient plusieurs occasions franches. Fichten inquiétait notamment Pelleray à la suite d’une combinaison malicieuse sur coup-franc (33e), avant que la tentative de Caddy A.K.A Pablo Escobar ne sniffe toute la ligne de but (41e). Alors que la pression allait crescendo, Blois craquait logiquement juste avant la pause à la suite d’une accélération de Caddy ponctuée d’une frappe en lucarne (42e, 1-0). Les Blésois avaient beau réclamer avec véhémence une main illicite au départ de l’action, l’arbitre ne bronchait pas et validait l’ouverture du score. 
 
Colomiers manque le break mais tient le choc
 
Fort de son avantage au tableau d’affichage, l’USC repartait de plus belle en deuxième période et s’offrait même une balle de break à l’heure de jeu. Malheureusement la frappe de Fichten n’était pas suffisamment enveloppée pour trouver le petit filet (61e). Une tentative qui sonnait paradoxalement la révolte pour les visiteurs. Sous l’impulsion d’un Nomel intenable dès son entrée en jeu, Blois redoublait d’efforts dans le dernier quart d’heure afin d’arracher le point du nul. Pourtant, ni le missile de Kimmakon repoussé par la guibole de Goryl (84e), ni la frappe croisée de Duvoux à l’entrée de la surface ne faisaient mouche (92e). Au coup de sifflet final, si les Blésois avaient toutes les peines du monde pour digérer cette défaite concédée, selon eux, sur un but entaché d’une main, les Columérins fêtaient de leur côté une victoire acquise au forceps qui leur permet de conserver leur première place avec vingt points au compteur.

Par Le Phocéen

Arrivé à l'intersaison en provenance de Grasse, Warren Caddy a inscrit le seul but de la rencontre (Crédit Photo : Jéricho)
Arrivé à l'intersaison en provenance de Grasse, Warren Caddy a inscrit le seul but de la rencontre (Crédit Photo : Jéricho)

LES RÉACTIONS 
Patrice MAUREL (entraîneur de Colomiers) : « Mes joueurs ont été costauds et généreux »
« C’était un match au courage contre une très belle équipe de Blois qui me faisait penser à une réserve de club professionnel. On devait donc lutter, être solidaires et efficaces pour espérer l’emporter. On avait également une contrainte puisque nos deux latéraux gauches étaient absents, on a donc dû composer mais c’est aussi la réalité d’une saison. On a souffert à la fin du match puisque Blois a eu des situations, mais j’ai senti mes joueurs costauds et généreux pour faire front. On a prouvé qu’on était capables de produire du jeu mais aussi d’être solides dans l’adversité. Je suis donc très content de cette victoire. »
 
Loïc LAMBERT (entraîneur de Blois) : « Le but de Colomiers est entaché d’une main »
« C’est une défaite cruelle au vu des circonstances dans lesquelles le but de Colomiers a été marqué. On fait un déplacement très lointain pour vivre ça, alors je ne vous cache pas que je suis un peu énervé. Je suis vraiment déçu pour mes joueurs qui ont montré une belle réaction en seconde période après avoir encaissé un but entaché d’une main. Si l’arbitre me dit qu’il siffle en son âme et conscience je veux bien le croire, mais cela a de lourdes conséquences pour nous. » 

LA FEUILLE DE MATCH
National 2, Groupe B - Neuvième journée
Samedi 20 octobre 2018, 18h
Colomiers, complexe sportif Capitany
COLOMIERS / BLOIS 1-0 (MT : 1-0)
Arbitre : M. Guillaume Janin assisté par MM. Laurent Carrié et Ludovic Dasque.
Avertissements : Fichten (33), Insou (67) à Colomiers - Mongomba (31), Michelot (73) à Blois.
But : Caddy (42) pour Colomiers.

COLOMIERS : Goryl - Vena, Ventrice, Léoni, Kolczynski - Keita, Lacroix (Seydi, MT), Insou (cap.) (Garric, 69) - Caddy, Fichten (Raniéri, 78), Coffi. Entraîneur : Patrice Maurel.
BLOIS : Pelleray - Orgebin, Kouyate, Pérou, Michelot (cap.) - Rousseau, Kimmakon, Duvoux, Mongomba (Moutala, 85) - Popineau, Touncara (Nomel, 62). Entraîneur : Loïc Lambert.
 

Le Phocéen

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :