Connectez-vous S'inscrire

National 2 - Patrice MAUREL (Colomiers) : "On doit continuer à se remettre en question match après match"

Vendredi 30 Novembre 2018

Leader du groupe B de National 2 avec deux longueurs d’avance sur le Puy-en-Velay, Colomiers réalise un excellent début de saison traduit par dix matchs sans défaite en championnat, série en cours. À l’aube d'accueillir la réserve de Nîmes demain à dix-huit heures, l’entraîneur Patrice Maurel fait le point. (Par Le Phocéen)


National 2 - Patrice MAUREL (Colomiers) : "On doit continuer à se remettre en question match après match"
Quel est votre ressenti après le match nul obtenu sur la pelouse de Trélissac samedi dernier (1-1) ?
Un match nul à l’extérieur est toujours un bon résultat. Au niveau du contenu je pense néanmoins qu’on a été en dessous lors des vingt premières minutes, même s’il ne faut pas oublier que Trélissac a également été très bon avec un bloc bas et des contres rapides. Par la suite on a repris le fil du match et l’emprise sur le jeu. On revient donc logiquement au score et on aurait peut-être pu passer devant en fin de match. Mais Trélissac a aussi touché le poteau donc au final, même s’il y avait un peu de frustration dans le vestiaire à la fin du match, le nul me semble assez équitable. On prend ce point et on continue notre marche en avant. 
 
Un résultat qui vous permet d’enchaîner un dixième match sans défaite en championnat (6V-4N). Est-ce que cela a une réelle signification pour vous ?
On a toujours eu l’habitude de faire des grosses série mais très sincèrement ce qui m’intéresse c’est surtout le prochain match. On doit continuer à se remettre en question match après match afin de proposer des choses cohérentes.
 
Que savez-vous de votre prochain adversaire, la réserve de Nîmes (cinquième, dix-huit points) ? 
Comme d’habitude on prend beaucoup de renseignements sur nos adversaires. C’est une réserve de club professionnel qui est bien classée. D’ailleurs ce qui résume sa qualité c’est qu’elle est devant l’AS Saint-Étienne au classement qui est pour moi une équipe redoutable. Cela va demander un gros dépassement de nous-mêmes pour espérer décrocher un bon résultat. 

Comment se passe l’intégration des recrues ?
Comme souvent lorsque de jeunes joueurs arrivent avec nous, on a l’étiquette d’une équipe qui joue bien. De l’extérieur « bien jouer »  est souvent uniquement associé au côté esthétique des choses. Mais les joueurs qui sont avec nous depuis un certain temps savent très bien que les premiers fondements de nos principes de jeu sont de courir et de défendre, ce qui permet ensuite de récupérer le ballon rapidement. Petit à petit les recrues sont en train de comprendre ces principes. 

Loin de s'enflammer, Patrice Maurel prend les matchs les uns après les autres (Crédit Photo : US Colomiers Football)
Loin de s'enflammer, Patrice Maurel prend les matchs les uns après les autres (Crédit Photo : US Colomiers Football)

"S’ils intègrent les valeurs de travail et d’humilité, ils continueront à franchir les paliers"

D’ailleurs, quelle est votre politique de recrutement?
On sait très bien qu’au vu de notre potentiel financier on ne peut pas recruter des grosses têtes d’affiche de National 2, un championnat qui devient d’ailleurs un peu fou. On respecte donc nos principes, à savoir prendre des joueurs d’avenir pour essayer de les faire progresser afin qu’ils franchissent des paliers individuellement et collectivement. C’est pour cela qu’avec des jeunes joueurs on ne peut pas se projeter trop loin.

En l’absence de Kévin Cardinali (quatre buts en championnat), Warren Caddy a marqué des buts importants. Que pensez-vous de ses performances ?
C’est un joueur qu’on voulait recruter. Il me donne l’impression depuis deux ou trois matchs de comprendre les principes que je viens d’énoncer. Même si je n’aime pas parler de ce mot, il a un potentiel mais pour moi le potentiel ne signifie rien si on ne comprend pas les bases du jeu qui sont le don de soi, défendre et courir. C’est à ces conditions que le potentiel de chacun peut ensuite s’exprimer. Il me semble que Warren est en train de comprendre petit à petit ces choses.
 
Au milieu de terrain, Tidiane Keita se montre également de plus en plus à son avantage…
Tidiane, je l’ai récupéré à Albi il y a trois ans. On a toujours identifié chez lui un potentiel intéressant, notamment en termes de puissance et d’abattage. Il a eu du mal à exprimer ses qualités, mais il semblerait qu’il ait compris certaines choses.
 
On vous sent prudent vis-à-vis des performances de vos jeunes loups...
Très sincèrement j’ai beaucoup de mesure avec eux car ce qui est dangereux, c’est le match à venir. Ce qu’ils ont fait depuis le début de la saison est positif, mais c’est désormais passé. Il faut se projeter vers le prochain match. Ce sont tout de même des joueurs qui progressent bien et qui sont dans les clous. S’ils continuent à intégrer les valeurs de travail et d’humilité, ils continueront à franchir les paliers. Par contre s’ils restent assis sur les petits acquis qu’ils peuvent avoir, cela freinera leur progression. 
 
Propos recueillis par le Phocéen


Le Phocéen

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :