Connectez-vous S'inscrire

National 2 (vidéo) - COLOMIERS boucle l’année sur un faux pas devant le STADE BORDELAIS

Mardi 25 Décembre 2018

Malgré une nette domination, les Columérins ont cédé (1-2) sur deux coups de pieds arrêtés. Au classement, ils conservent tout de même la deuxième place, à une longueur du Puy Foot 43. (Par Socrates)


Le scénario catastrophe ! Voilà comment résumer la « der » de l’année pour Colomiers. Deuxièmes du classement au coup d’envoi (à égalité de points avec le Puy Foot 43, leader avec un match en moins), les hommes de Patrice Maurel restaient sur une défaite (la deuxième en championnat après une série de six victoires et cinq nuls) à Andrézieux (3-0). Cette fois, devant le Stade Bordelais (12e), ils auraient dû s’envoler au tableau d’affichage. La soirée démarrait d’ailleurs plutôt bien avec une ouverture du score dès la onzième minute. Au départ de l’action, Ranieri s’infiltrait dans la surface côté gauche pour adresser un centre à ras de terre au premier poteau. Sous la pression de Quenet, Dia perdait ses moyens en trompant la vigilance de son gardien d'une déviation du pied droit. Peu après la demi-heure de jeu, Caddy, sur une frappe plein axe aux vingt mètres, perdait son duel face à Scribe (34e). Puis, en début de seconde période, cette fois côté gauche dans la zone de vérité, l’avant-centre voyait sa tentative à ras de terre frôler le montant gauche du gardien girondin (57e).

Bahassa, père fouettard de l’USC

Dans la foulée, Keita, à vingt mètres, tombait à son tour sur les mains fermes de Scribe (58e). Par la suite, côté gauche, Ranieri échouait lui aussi à la même distance (65e). Enfin, dans les ultimes secondes, on retrouvait Keita avec une reprise de volée plein axe qui flirtait avec la transversale (90+1). De leur côté, les visiteurs ne proposaient pas grand-chose. Il s’en remettait le plus souvent à Bahassa, bien inspiré sur l’aile gauche. Et comme un symbole, ce dernier signait le doublé libérateur. Juste avant la pause, il nettoyait la lucarne gauche de Goryl sur un coup franc direct de trente mètres côté gauche (43e). Puis, après une faute de Ventrice sur Dia, il transformait le penalty en prenant Goryl à contre-pied (88e). Sur le plan comptable, Colomiers (2e) a désormais une longueur de retard sur le Puy Foot 43 (seulement quatorze matches au compteur, contre quinze pour l'USC). Hasard du calendrier, les deux formations croiseront le fer pour la reprise du 12 janvier à Capitany. Ça promet !

Par Socrates


LES RÉACTIONS 
Brice VENTRICE
(milieu de terrain de Colomiers) : « C’est forcément frustrant »
« Une fois de plus, nous avons manqué d’efficacité. Pourtant, dans le contenu, nous avons dominé cette rencontre. Le Stade Bordelais n’a quasiment pas été dangereux. C’est forcément frustrant de perdre après un tel scénario. Mais sur le plan comptable, nous restons quand même bien placés. »

Alexandre TORRES (entraîneur du Stade Bordelais) : « On savait qu’on allait souffrir »
« Je retiens surtout notre belle solidarité. On savait qu’on allait souffrir. Mais cette fois, chaque joueur était prêt à se battre pour ses coéquipiers. »

Anthony SCRIBE (capitaine du Stade Bordelais) : « Cela fait du bien de finir l’année sur un succès »
« Après deux défaites de rang à la maison, il fallait repartir avec un bon résultat. Dans le secteur défensif, il y a eu des progrès. Le groupe était vraiment soudé. Cela fait du bien de finir l’année sur un succès. Il faudra vite confirmer. »


LA FEUILLE DE MATCH
National 2, groupe B, quinzième journée
Samedi 22 décembre 2018, 18 heures
Colomiers, complexe sportif Capitany 1
COLOMIERS / STADE BORDELAIS 1-2 (MT : 1-1)
Arbitres : M. Nicolas Rodrigues assisté de MM. Patrick Azarian et Stéphane Labat.
Buts : Dia (csc, 11e) pour Colomiers – Bahassa (43e, 88e sp) pour le Stade Bordelais.
Avertissements : Lacroix (42e), Vena Diambu (45+1), Ventrice (88e) pour Colomiers - Blasco (57) pour le Stade Bordelais.
Expulsion : Goryl (88e) pour Colomiers.

COLOMIERS : Goryl - Dalouze, Kolczynski, Seydi, Vena Diambu, Ventrice, Lacroix (Keita, 56e), Insou (cap. , Fichten, 72e), Ranieri (Coffi, 83e), Quenet, Caddy.
Entraîneur : Patrice Maurel.
STADE BORDELAIS : Scribe (cap.) - Dia, Messiba, Fall, Sane, Boughidah, Valerio (Blasco, 46e), Eppert, Bahassa, Sanchez (Jourdan, 61e), Dutournier.
Entraîneur : Alexandre Torres.

D. Quenet avait pourtant mis Colomiers sur la bonne voie (crédit photo Colomiers)
D. Quenet avait pourtant mis Colomiers sur la bonne voie (crédit photo Colomiers)

Socrates (socrates@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :