Connectez-vous S'inscrire

National 3 - A dix, BALMA décroche un succès précieux contre ALÈS

Mardi 3 Septembre 2019

Que les premières sont parfois dures à décrocher mais qu'elles font du bien. Cette victoire, Sébastien Mignotte doit l'apprécier. Pourtant réduits à dix, ses Balmanais ont réussi à venir à bout d'Alès en fin de rencontre (2-1). Tout ne fut pas parfait mais le succès, lui, est bien là. (Par Bob Marley).


Chaque entraîneur a, sinon sa philosophie du moins sa conception du jeu. Celle de Sébastien Mignotte semble portée vers la sortie propre du ballon et la tentative de produire du jeu. Pendant vingt minutes son groupe lui a donné satisfaction et a montré aux spectateurs de belles choses. Le groupe fortement remanié est en phase d'apprentissage collectif mais a en son sein d'excellents manieurs de ballons qui savent le conduire pour un but communautaire. Cela donne donc une première opportunité pour Nana pas précis. La disposition tactique du BSC perturbe Alès qui ne semble plus à la hauteur de sa devancière. Nana marche malheureusement sur un bon ballon. Puis d'un coup après la pause fraîcheur inexplicablement tout s'enraie comme l'a dit Sébastien Mignotte : "On s'endort". Alès trouve alors des couleurs sous la conduite de Ramos Silva certainement l'homme du match. Il est à la conclusion de la première attaque des siens, contre le cours du jeu peut-être mais avec calme et réalisme (29e, 0-1) ! Balma est malmené. Les spectateurs sont fâchés par un arbitrage tatillon et décousu. "Oubli" de revenir sur une faute sur un avantage d'un côté mais pas la même décision de l'autre... Alès domine et se procure des occasions mal finies. Peu avant la pause un sursaut en forme de tir de Nzinga est sauvé sur sa ligne par Irigoyemborde. Puis les Alésiens mettent la pression sur l'arbitre après une faute de Nana sur ce même Irigoyemborde. À mon avis humble quand un arbitre est supervisé on ne devrait pas l'avertir car cela peut vite le déstabiliser. Cela a été le cas samedi avec un très jeune officiant qui n'a certainement jamais joué au football et ne le connaît qu'au travers les lois de jeu ! Distribuer autant de cartons dans une rencontre ma foi correcte relève de la méconnaissance du jeu. 
 
Les ressources balmanaises
 
Si la fin de la première période a été poussive à part le tir de Nzinga, le retour du vestiaire est tonitruant. Une tête de Nana qui ne trouve pas Gnaglo entraîne la réaction de Sébastien Mignotte : "Daniel, tu dois anticiper..." . Peu après l'égalisation par Nana est légitime après un décalage par Gnaglo (49e, 1-1). Dans la série je dégaine... un deuxième jaune pour Kolczynski pour une expulsion... comment dire, imaginaire ? S'en suit une succession d'opportunités visiteuses (coup franc de Gharbi sur la barre, deux ballons repoussés devant la ligne, tir de Briançon sur Mahout) qui ne font pas mouche face à un groupe balmanais soudé mais un peu aux abois. Les locaux font ce qu'ils peuvent avec courage et solidarité. Sur une énième attaque gardoise un ballon perdu permet à Balma de placer un contre paradoxal à trois contre un. Mal négocié, il est finalement magnifiquement conclu par Ed Dahabi en solitaire pour un succès quasi inespéré (89e, 2-1).
 
Par Bob Marley
bobmarley@footpy.fr
 

LES RÉACTIONS 
Sébastien MIGNOTTE (entraîneur de Balma) : "Mentalement ça va nous faire du bien"
"C'est un match un peu foufou parce que nous sommes menés presque contre le cours du jeu sur la première période. On fait vingt bonnes premières minutes, puis après la pause fraîcheur on s'endort. Nous sommes menés à la mi-temps, j'ai essayé de les bouger. On revient bien, on marque presque de suite. Après on a un expulsé, ça devient compliqué. Physiquement on a souffert. Nous avons de la réussite car on sauve deux ballons sur la ligne mais la réussite il faut aller la chercher. À la fin on a fait des changements pour essayer de l'emporter. Je suis content que Mehdi (Ed Dahabi, NDLR) entre et marque ce qui prouve que le groupe entier est concerné. Félicitations à lui, cela fait deux mois qu'il bosse énormément. La victoire est un peu heureuse aussi il faut le dire mais ça compte pour nous. Mentalement ça va nous faire du bien. Ils ont fait beaucoup d'efforts, beaucoup de travail. Ils en sont récompensés même s'il y a des choses qu'il faut améliorer. Nous avons fait preuve de caractère et ça c'est important." 

Stéphane SAURAT (entraîneur de Alès) à qui j'ai demandé un commentaire s'est fendu d'un laconique : "Je n'ai rien à dire" oubliant certainement que sa fonction rémunérée implique un relationnel obligatoire avec la presse !
 

LA FEUILLE DE MATCH
National 3 - Poule H, troisième journée
Samedi 31 août 2019, 18 heures
Balma, complexe municipal n°1
BALMA / ALÈS 2 1 (MT: 0-1)
Arbitres : M. Soulaimane Chamel, assisté de MM. Pierre Canil et Nicolas Poux
Délégué : Benmoussa Sherif
Buts : Nana (49e), Ed Dahabi (89e) pour Balma - Ramos Silva (29e) pour Alès.
Avertissements : Kandili (9e), Kolczynski (41e), Nana (45e +2), Joseph (46e), Mignotte (46e) à Balma - Peyrard (12e), Gharbi (67e), Irigoyemborde (79e) à Alès.
Expulsions : Kolczynski (50e), deuxième jaune) à Balma - Leterme (81e, carton rouge direct) pour Alès.

BALMA : Mahout - Cavaillé (J. Joseph,46e), S. Lopez, Desfontaines, Kolczynski (cap.), Péchart, Tatlot, S. Nzinga, Nana (Ed Dahabi, 65e), K. Kandili, Gnaglo (G. Vélez, 60e).
Entraîneur : Sébastien Mignotte
ALÈS :   Bouchité - Chabassut, Lafaille, Irigoyemborde (cap.), Revoy, Bellazoug (Fadil, 65e), Ramos Silva (Sbai, 58e), Peyrard, Briançon, Gharbi (Leterme, 76e), Berrahou. 
Entraîneur : Stéphane Saurat

Malgré l'expulsion de Kolczynski (au premier plan), les Balmanais auront su faire preuve de solidarité pour décrocher un premier succès. (crédit: E.V. / DDM - archives)
Malgré l'expulsion de Kolczynski (au premier plan), les Balmanais auront su faire preuve de solidarité pour décrocher un premier succès. (crédit: E.V. / DDM - archives)

Bob Marley (bobmarley@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :