Connectez-vous S'inscrire

National 3 - BLAGNAC battu par la réussite du futur champion

Lundi 12 Novembre 2018

Dans un match très disputé, Blagnac a dû s'incliner devant le leader invaincu de sa poule, Alès. Des regrets, les Caouecs en auront, mais des signes encourageants ont montré qu'ils en avaient encore sous le pied. Ce n'est pas tous les week-end qu'ils tomberont contre un portier intraitable, nous attendons donc de les voir débaucher au moins autant d'énergie pour les prochaines rencontres (par JPB).


Pas de round d’observation dans ce match, les deux équipes entrent dans la partie dès l’entame, notamment Blagnac qui fait un bon début de match. Dès les premières minutes, Afkir, bien décalé côté droit adresse une frappe soudaine qui passe légèrement au dessus de la transversale du but de Mannkour. Vient ensuite le moment de Zelmate qui met un ballon largement au dessus du but sur un bon centre à ras de terre venu du côté droit. Côté ou Blagnac mettra plusieurs fois en difficulté la défense d’Alès par Santistéva et des montées du latéral Garrabos. Blagnac continue a exercer par ses attaquants un pressing haut qui gêne considérablement le leadeur, malheureusement pas suivi par les milieux axiaux trop bas par moment. Cette période même si elle fut maîtrisé par les défenseurs Alésiens a permis de mettre en valeur leur gardien Mannkour. Point culminant quand Capdeville de son mauvais pied mis une frappe enroulée de vingt mètres pleine lucarne sortie d’une claquette en corner par le gardien auteur en la circonstance d’un arrêt de grande classe. À partir de ce moment on sent de plus en plus les joueurs d’Alès mettre le pied sur le ballon et trouver des intervalles en contre qui oblige tout d’abord Mahout à une très sortie loin de ses buts et à Sow de faire une faute sur l’avant centre Briançon qui s’était ouvert le chemin du but adverse.

Blagnac pas récompensé

Et quand Briançon sur une très bonne prise de balle au centre du terrain trouve par une passe millimétré dans l’espace opposé Barbosa qui d’un super contrôle dans le dos des défenseurs de Blagnac  s’ouvre le chemin du but et de l’extérieur du pied gauche vient exécuter Mahout sorti à sa rencontre à la trente-neuvième minute on se dit que Blagnac est mal récompensé de ses efforts. Mais dans un match de football il arrive souvent que les joueurs de classe font basculer un match et le hasard n’y est pour rien. Toujours est-il que Blagnac se trouve mené 1 à 0 à la pause par cette équipe d’Alès qui n’est pas leader pour rien. La deuxième période verra une équipe d’Alès très solide défensivement harcelé par une équipe de Blagnac généreuse dans l’effort mais parfois maladroite sur le dernier geste, la dernière passe mal assurée, de la maladresse dans les frappes au but et quand c’était cadré, les attaquants de Blagnac trouvaient sur leur route un gardien adverse de grande classe avec de la baraka (les grands gardiens en ont toujours). L’équipe d’Alès restant toujours très dangereuse sur les contres orchestrés par Mboup sur le côté droit et l’attaquant axial Briançon.
À l'heure de jeu Zalmate hérite d’un bon ballon à dix mètres du but qu’il met largement au dessus. Dix minutes plus tard, Zalmate encore lui provoque une faute dans la surface du défenseur Géa, l’arbitre accorde un pénalty peut-être sévère mais qui récompense les efforts fournis par l’ensemble des joueurs de Blagnac. Le pénalty frappé par N’Diaye est repoussé par l’imbattable Mannkour parti du bon côté. Décidément la réussite fuit les Blagnacais, d’autant plus que Afkir, bien lancé dans le dos des défenseurs Alésiens, dribble le gardien sorti loin de son but et après s’être déporté sur le côté croise trop sa frappe qui passe devant le but au grand dam des supporteurs désappointés.

Une équipe encore timorée

Cette équipe de Blagnac aura la bravoure de tenter jusqu’au coup de sifflet final d’obtenir une égalisation mais ses attaques un peu brouillonnes n’y ont pas suffi. L’équipe blagnacaise  a manqué de réalisme offensif, mais  a tout de même montré beaucoup de générosité et de vaillance. On ne peut pas globalement reprocher aux joueurs un manque d’investissement. Défensivement Mahout a bien fait son boulot bien aidé par sa défense ou les deux latéraux Garrabos et Zelmat ont été bon dans l’investissement et ont beaucoup tenté offensivement. Les deux axiaux ont un peu plus souffert devant la qualité de cet avant-centre adverse. Au milieu les deux excentrés ont fait de bonnes choses, Capdeville par intermittence et Santistéva (gros volume de jeu). Les milieux axiaux même s’ils ont montré beaucoup de qualité technique ont manqué de culot et d’allant pour mettre en difficulté cet adversaire de qualité. Devant Zalmate s’est beaucoup battu mais parfois nerveux ce qui lui a fait commettre des fautes et lui a enlevé de la lucidité dans la zone de vérité (devant le but). L’équipe d’Alès très solide défensivement, travailleuse au milieu sans être géniale et possédant offensivement des joueurs capables de faire basculer un match. Son gardien Mannkour (homme du match), d’une grande sûreté, capable d’arrêts de grande classe. Sa défense très solide notamment par les deux centraux Géa et surtout Oswald. Un milieu très travailleur Belazzoug et notamment Leterme et sur le plan offensif trois joueurs au-dessus du lot qui ont fait la différence Briançon, Mboup et Barbosa auteur de l’unique but.

JPB (jpb@footpy.fr)

Le collectif est là, mais il manque encore de culot (crédits : Footpy/DD)
Le collectif est là, mais il manque encore de culot (crédits : Footpy/DD)

LA FEUILLE DE MATCH
National 3, neuvième journée
Samedi 10 novembre, 18 heures
Complexe Sportif Andromède, Stade Louis Héraud,
BLAGNAC / ALES : 0-1 (MT 0-1)
Arbitres : M Frédéric Carbardos assisté de MM. Bastien Redonets Gosset et Karim Tourèche
Délégué : M Philippe Glories
But : Barbosa (39e) pour Alès
Avertissements : Sylla (21ee), Zalmate (37e) pour Blagnac - Peyrard (28e), Oswald (30e), Géa (69e) pour Alès.
 
BLAGNAC : Mahout (cap) – Garrabos, Sylla, Sow (El Bouazati,83e), Zelmat– N’Diaye, Métayer (Bétéhé,74e) – Santistéva, Zalmate, Capedville (Taïri,61e) – Afkir.
Entraîneur : Wilfried Niflore
ALES : Mannkour – Peyrard, Oswald (cap), Géa, Laffaille– Belazzoug (Fadil,65e), Leterme– Mboup, Barbosa (Bréant,61e), Mouzaoui – Briançon (Moreira,85e).
Entraîneur : Jean-Marie Pasqualetti.

JPB (jpb@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :