Connectez-vous S'inscrire

National 3 - COULIBALY et un RODÉO courageux tiennent tête à CANET !

Dimanche 15 Avril 2018

Il est temps pour certains que la saison finisse. Si les derniers résultats du Rodéo sont bons et ont permis de remonter au classement au point de ne plus craindre quoi que ce soit elle n'a pas été facile et a usé autant mentalement que physiquement les organismes. Le coach de Canet me l'a confirmé (voir sa décla.) pour les siens. (par Bob Marley)


Il est nettement apparu que certains n'ont plus beaucoup de jus dans les chaussettes et qu'ils ont besoin de souffler. Qu'ils se rassurent il ne leur restent plus que quatre rencontres avant de couper complètement Il es est quand même au poins sur qui les matche n'ont pas n'ont pas d'emprise c'est mister Coulibaly qui au fil des matches s'affirme comme le meilleur de sa formation, et l'un des meilleurs gardiens de France en plus d'être un mec sympa. En parlant d'excellent gardien j'ai appris une nouvelle qui m'a ravi, mais chut !  Auteurs d'une entame convaincante les Toulousains s'installent dans le camp adverse posant des problèmes à leurs hôtes. Mais les Canétois, bien que promus ne tutoient pas la tête du classement pour rien, leur superbe parcours jusqu'aux seizièmes de finale de la coupe de France l'atteste. Il faut alors une magnifique envolée de Coulibaly pour détourner une frappe de Belhadj puis une horizontale non moins décisive devant Delclos. Enfin juste avant le repos une double parade des deux poings face à Belhadj encore suivie du détournement du ballon du pied gauche en corner sur le tir de Boyer sur lequel le ballon était arrivé. Merci monsieur Coulibaly qui permet aux siens d'arriver au repos sans avoir pris de but !

Le Rodéo faiblit

Les Pyrénénes Occidantaux reveinnet avec les mêmes intentions que pendant le dernier quart d'heure du premier acte affichant de belles dispositions et monopolisant le ballon. Leur jeu est plaisant à voir mais peut-être un peu trop académique sans cette étincelle de finesse.... Le Rodéo procède par contre et voit Bellaziz puis Aggoun buter sur Maxime Ferry. Quelques coups francs sont tirés trop près de ce gardien qui semble sûr et les capte sans problème à deux mains. Des situations visiteuses dangereuses annihilées par Coulibaly et Dalouze impériaux auxquelles répondent les locaux mais avec toujours ces centres qui atterrissent dans les mains de Ferry. Au final un bon point pour le Rodéo souvent bousculé, jamais débordé.   

Par BM


LES RÉACTIONS 
Mélanie BRICHE
(entraîneur de Toulouse Rodéo) : "un point mérité sur l'ensemble."
"Du courage, de la volonté, ainsi qu'une bonne remise en place après le changement tactique. Nous avons su bien répondre en ayant eu de la chance d'arriver à la mi-temps avec un zéro/zéro grâce à un grand Couli qui nous sauve le match. Donc un point mérité sur l'ensemble face à Canet qui a une belle équipe qui a montré de bonnes choses."

Raphaël GIRARDOT (entraîneur de Canet en Roussillon) : "si on arrive à terminer dans le top cinq on ne sera pas mécontent. "
"Nous avons les occases surtout en première période. En deuxième on en a deux ou trois aussi mais on sort de deux prestations où nous avons pris sept buts en deux matches alors que nous avions le meilleure défense. Le premier objectif quand vous prenez sept buts comme ça c'est justement de ne pas en prendre ce qui fait que nous avions un peu renforcé le système défensif. On a fait plutôt un bon match dans l'ensemble. Nous somme habitués à produire beaucoup de jeu ce qui handicape les équipes adverses. mais ces temps ci nous sommes un peu moins bien physiquement. Mentalement il y a une petite usure ce qui explique que nous avons une petite baisse de régime qui arrive certes au mauvais moment." 


LA FEUILLE DE MATCH
National 3, groupe G
Samedi 14 avril dix-huit heures
Toulouse, stade Robert Barran
TOULOUSE RODÉO / CANET EN ROUSSILLON 0-0
Arbitre : M Boris Gil, asisté de MM Viincent Dubroca et Ludovic Dasque
Avertissements : Viltard (40e), Kassous (60e) au Rodéo - Mendy (57e) à Canet

TOULOUSE RODÉO : Coulibaly- Belaaziz (Helhal,79e), Adjei (cap.), Dalouze, Viltard, R. Aouada, Touré, Goncalves (Aggoun,53e), Keita (Ocal,63e), Kassous, Belkaious. Non entré : Nadi 
Entraîneur : Mélanie Briche
CANET EN ROUSSILLON :  Max. Ferry (cap.)- Carbonne, Jean-Pierre, Mendy, Vie, J. Posteraro, Belhadj, Ouadoudi, Delclos (Mat. Ferry,74e), Mathieu, Boyer (B. Posteraro,67e). Non netré : Staerck, Manga, Graves 
Entraîneur : Raphaël Girardot

Coulibaly s'est montré à son grand avantage dans cette rencontre pour le bonheur du Rodéo (crédit photo DDM)
Coulibaly s'est montré à son grand avantage dans cette rencontre pour le bonheur du Rodéo (crédit photo DDM)

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :