Connectez-vous S'inscrire

National 3 - Le RODÉO a failli se brûler les ailes !

Dimanche 27 Janvier 2019

La réception d'Agde était l'occasion aux Toulousains de mettre un terme à quatre défaites consécutives et de recoller à un adversaire distant de 3 points. Ils n'ont réussi qu'une partie de leur contrat au terme d'une rencontre, souvent débridée, ou la victoire tant que la défaite n'a tenu qu'à un fil


Le chaud et le froid ont été la physionomie de ce match tant le Rodéo a eu l'occasion de tuer la partie mais a contrario le vent de la défaite a soufflé en seconde mi-temps avant un final qui aurait pu tourner à son avantage. Un début de match tonitruant et ce but dès la 8e minute. La nouvelle recrue, Marouane Eddaraoui n'a pas manqué son entrée. Seul face au gardien, il se reprend a deux fois pour ouvrir le score. Devant des adversaires, souvent dépassés par le rythme imposé, les coéquipiers d'Adjei restent campés dans le camp Héraultais sans toutefois se mettre dans une position idéale. Si Agde remet un peu d'ordre dans son jeu en gagnant notamment plus de duels, le match devient plus équilibré mais toujours dépourvu de réelles occasions. Revenus avec de meilleures intentions, les adversaires vont exercer une pression donnant à la rencontre un jeu totalement débridé. Le Rodéo aura la balle de match, Eddaraoui, véritable poison pour la défense adverse voit son tir détourné par Baltus au prix d'une superbe détente (55e).

Deux balles pour la gagne...

Adge ne va pas gâcher son occasion pour revenir, tout naturellement au score. D'un but à l'autre, les joueurs de l'Hérault sont les plus dangereux. Sur un corner, le ballon atterrit sur la main bien involontaire de Matumona. Psaume trouve la base du poteau devant un Morris parti du bon côté. Quelques instants plus tard, c'est la transversale qui sauve les Toulousains sur un missile de Diakité. Agde a laissé passer sa chance, le dernier quart d'heure sera tout à l'avantage des locaux. Pressés par une débauche d'énergie, les adversaires sont à deux doigts de céder. Aggoun place une tête hors de portée du gardien mais Vandamme sauve sur la ligne. Baltus doit s'employer sur deux ou trois tentatives qui auraient pu faire mouche. Il n'aura manqué qu'un geste de lucidité ou ce petit détail qui fait souvent la différence pour enlever une partie dont le score final satisfait les deux camps.


LES RÉACTIONS
Mélanie BRICHE (Rodéo) : "Tout pouvait arriver."
« On s'en sort bien, nous avons l'occasion de mener 2 à 0 et, par deux fois, les poteaux nous sauvent . Tout pouvait arriver dans cette rencontre avec deux formations scindées en deux. Nous avons eu notre final, démontrant que l'équipe ne veut rien lâcher. C'est un point positif. »

Julien JEANNEY (Agde) : "Frustrant mais logique."
« Ils ont la balle du 2 à 0, nous avons deux possibilités de prendre l'avantage et dans un final compliqué pour nous, ils ont l'occasion d'enlever le match . Un nul mérité et équitable avec la satisfaction de ramener un point qui va compter. »

Agde pouvait espérer mieux de se déplacement
Agde pouvait espérer mieux de se déplacement

LA FEUILLE DE MATCH
National 3
Samedi 26 janvier 2019, 18h
Toulouse, stade Pierre Cahuzac
RODEO / AGDE 1-1
Arbitre : Benjamin Fourage
Avertissement : Cloix (43e) à Agde
Buts : Edderaoui (8e) pour Rodéo - Cloix (65e) pour Agde

RODEO : Morris, Slimani, Adjei (cap), Aggoun, Viltard, Bakayoko, Mediene puis Kassous (88e), Matumona, Edderaoui, Keita, Ocal puis Harraoui (77e)
AGDE : Baltus, Sanchez, Marin, Dieye (cap), Laborde, Vandamme, Villa, Leboeuf puis Elmamouni (85e) , Cloix puis Elmamouni (45e), Psaume, Ahaytar puis Diakaté (45e)

Le Rodéo a évité le pire mais pouvait lui aussi espérer plus
Le Rodéo a évité le pire mais pouvait lui aussi espérer plus



DD

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :