Connectez-vous S'inscrire

National 3 - Un MURET dans un jour sans, évite la sortie de route !

Lundi 28 Janvier 2019

Le foot n'est pas un exercice exact où les certitudes d'un soir sont sûres d'être au rendez-vous le fois d'après. Mais si comme le dit Sébastien Lasserre son staff et lui vont chercher les raisons d'une telle copie si pale je leur souhaite bien du courage tant ils doivent se poser des questions !


À la pause le ton était déjà montré haut, mais après la rencontre  bis repetita avec un volume sonore à inciter les voisins d'appeler les flics pour tapage nocturne. Y'avait de la rumba dans l'air. Marco Seintin croisé un peu avant m'a parlé de plus mauvaise prestation de la saison, Sébastien Lasserre de" très mauvais match de notre part." Donc si dans les lignes qui suivent j'écris que Murat a été mauvais c'est sous leur contrôle. Que personne ne vienne ma faire ch…. sur FB ! Pourtant cela n'avait pas trop mal commencé pour l'ASM quand la rencontre a débuté. Tout d'abord Fabrègues a eu des difficultés à accéder à Cléménr Ader. Il est vrai qu'avec les travaux qui s'éternisent il faut être du pays pour trouver l'entrée d'autant plus que les panneaux rue barrée ne font rien pour faciliter la compréhension. Ensuite une réserve visiteuse vraisemblablement sur une qualif d'un muté… Au final un tout petit retard géré de mains de maître par M Davoine un de ces délégués parfaits. Les locaux débutent bien le match obligeant dès la neuvième minute Royes à claquer d'une manière assez peu académique un tir de Duparchy en corner. puis une tête de Sadio heurte l'arête droite. Plusieurs corners, un coup franc intéressant, de quoi être serein. Et puis tout à coup la dynamique s'inverse sans raison apparente si ce n'est peut-être que Fabrègues ayant pris la mesure de son hôte trouve les solutions et prend le jeu à son compte. Baba Alla doit se montrer vigilant devant Ouabi passé à travers une défense bien passive. Si Joseph Gyebohao oblige Royes à bloquer une frappe en deux temps c'est quand même Ouabi qui inscrit un superbe but d'un ballon parfaitement enroulé. À cet instant du match que Fabrègues mène n'a rien d'un hold up. Un petit sursaut local avec un tir de Christian Gyébohao de peu à côté mais on sent que le doute s'est invité dans les têtes "blaugranas".

Muret s'en sort bien

C'est le moment digression habituel de mes articles. Peu après mon arrivée j'ai trouvé Mister Korner (Sébastien pour les intimes) venu en compagnie de son ami Bravo Mbemba Wa Mbemba (ouf !) et de la jolie Mila fille du roc pibracais. Au passage le passage de Bravo à Pibrac est passé complètement inaperçu (merci à mes deux blacks préférés pour la non information d'ailleurs !). Bravo qui devait peut-être venir dans la tribune opposée mais qui finalement ne l'a pas fait m'a manqué. D'une part j'aime discuter ave lui parce qu'il est loin d'être bête, qu'il a  des infos et d'autre part ses yeux de lynx m'auraient bien servi pour réussir à lire les numéros des joueurs de Fabrègues. Non, mais, quelle idée de mettre des numéros de couleur jaune pale sur des maillots blanc ? Messieurs les équipementiers en plus de ma supplique d'ajouter les numéros sur la poitrine et les shorts pourriez-vous, s'il-vous- plaît faire en sorte que lire un numéro dans le dos d'un maillot ne relève pas de la loterie ? À la pause quand je me suis fait préciser l'identité du récipiendaire fabréguois d'un carton jaune peu avant la demi heure Bravo et Ange Nana avec qui il était et que j'ai donc croisé avec plaisir m'ont confirmé qu'il s'agissait du capitaine Zaghar. Bravo a eu cette phrase prémonitoire : "il ne finira pas le match." Effectivement l'attitude énervée et ses interventions virulentes envers M Dutour  qui fait partie des valeurs sûres de l'arbitrage semblaient limites. Même s'il a fallu attendre le temps additionnel pour voir sa prophétie réalisée, elle le fût. À la suite d'un accrochage (????) non visible depuis la tribune le deuxième jaune distribué, au-delà de sa pertinence "récompensait" l'ensemble de son œuvre comme on dit dans ces cas là. Comme je l'ai écrit plus haut la pause a été sonore dans le vestiaire local. Mais elle n'a pas vraiment eu d'effets immédiats puisque ce sont les Héraultais qui reviennent le plus fort. À preuve cette tentative de lob d'une quarantaine de mètres osée mais qui avait bien vu Baba Alla loin de sa ligne. Muret multiplie les imprécisions à l'image de ces dégagements de Baba Alla directement en touche et ces trois cartons jaunes récoltés en sept petites minutes...  Éclair au milieu de la grisaille avec un centre de la droite de J. Gyebohao très long (trop ?) sur lequel Baghdad tente une reprise manquée qui se transforme en passe décisive pour Sadio qui égalise totalement contre le cours du jeu. Mais c'est le foot ! Peu après un coup franc sublime de Rezkallah trouve la même équerre que Sadio lors du premier acte avec le même résultat. Plus tard Baba Alla relance trop court dans l'axe et Ouabi d'une trentaine de mètre effleure le poteau gauche. Ouf ! Puis une volée de Ghacem à peine moins lointaine passe de peu, très peu à gauche ! Muret bénéficie de deux coups francs intéressants à la limite des seize mètres tirés (mal) par Baghdad. l'un mollement sur le gardien visiteur, l'autre contré par le mur. Finalement Fabrègues peut avoir des (gros) regrets à la vue des grosses opportunités manquées d'un poil. Muret peut savourer ce petit point quasi inespéré. 


LES RÉACTIONS
Sébastien LASSERRE (entraîneur de Muret) : "il faut se remettre au travail."
"Très mauvais match de notre part, on n'a pas été bons, il a manqué beaucoup de choses dans beaucoup de domaines. On essaiera de trouver les raisons pendant le Week-end pour y remédier dans la semaine. Ce soir ce nul a goût un peu de défaite. Le seul côté positif c'est de prendre un point malgré notre faible performance. C'est une équipe largement à notre portée malgré les trois bons joueurs offensifs qu'ils avaient. Je pense que nous étions capables de récupérer les trois points, mais il a manqué trop de choses. Au milieu on a été régulièrement battu, un bloc beaucoup moins compact que d'habitude, on a oublié quelques fondamentaux défensifs. Il faut se remettre au travail, être beaucoup plus disciplinés défensivement pour espérer faire quelque chose, et aussi nous améliorer techniquement, car on a rendu beaucoup de ballons bêtement quand on connaît la souffrance pour les récupérer."

Jean-Luc MAZET  (entraîneur de Fabrègues qui a suppléé Laurent Scala victime d'un accident de scooter) : "quand on ne marque pas…"
"Nous attaquons le match avec beaucoup d'attention es voyant comment Muret essaie de nous attaquer. Au fil de la rencontre comme vous venez de la dire on entre après un quart d'heure, vingt minutes on arrive à prendre le dessus en sortant de nos seize mètres proprement pour mette notre adversaire en difficulté. Sur la seconde période on peut avoir des regrets parce qu'on a quand même quatre situations énormes dont un coup franc sur la barre, deux frappes de peu à côté, un lob légèrement au-dessus. On prend un but malheureusement sur un débordement une reprise au second poteau manquée pour l'attaquant à cinq mètres. Ils égalisent et derrière, encore on a les opportunités pour "tuer" la match. Énormément de regrets parce qu'on fait une grosse débauche d'énergie, nous avons montré que nous avons les capacités offensives et techniques qui nous ont permis d'aller sur le but adverse. La grosse  déception avec le rouge c'est de ne pas repartir avec la victoire. Quand on ne marque pas…. Nous avons eu des ballons qui sont passés très, très près."

Muret a du mal à trouver un deuxième souffle après une belle remontée au classement (crédit photo BE)
Muret a du mal à trouver un deuxième souffle après une belle remontée au classement (crédit photo BE)

LA FEUILLE DE MATCH
National 3, groupe H, quatorzième journée.
Samedi 26 janvier, dix-neuf heures
Muret, stade Clément Ader
MURET / FABRÈGUES 1-1 (MT 0-1 )
Arbitre : M Cédric Dutour, assisté de MM Pierre Bat et Alexis Ballois
Délégué : M André Davoine
Buts : Sadio (66e) pour Muret - Ouabi (29e) pour Fabrègues 
Avertissements : Ch. Gyebohao (56e), Duparchy (61e), Dakhlaoui (63e) à Muret - Zaghar (29e), Poujol (76e)
Expulsion : Zaghar (90e+2, deuxième jaune) à Fabregues

MURET : Baba Alla - J. Gyebohao, E. Dakhlaoui (Lubasa,81e), Gauthier, Vivies, I. Lamhaf (cap.), Ch. Gyebahao, Duparchy, Sadio, Clément Triaut (Oumbark,81e), El. Garcia (Baghdad,51e)   
Entraîneur : Sébastien Lasserre
FABRÈGUES :  Royes - Zaghar (cap.), Rezkallah, Derrar, Vena, Poujol, Heriman Jakaryvo, Weyders, Ouabi, Ghacem, Sellam. Non entrés : Parra, Cherry, Huc 
Entraîneur : Jean-Luc Mazet.


Bob Marley (bobmarley@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :