Connectez-vous S'inscrire

National 3 - Un RODÉO plus réaliste vient à bout du TFC II

Dimanche 25 Août 2019

Après sa claque reçue la semaine passée contre Canet, le Toulouse Rodéo se devait de réagir. Les joueurs de Fabrice Dubois l'ont fait avec la manière en s'imposant 2-0 contre le TFC II lors de la deuxième journée de National 3. Résistant aux assauts toulousains en première période, le Rodéo a su piquer au bon moment en seconde profitant d'une certaine fébrilité des garçons de Jean-Christophe Debu. (Par Bob Marley)


Ah ce football ! Ou plutôt, ah ces joueurs ! Parce qu'en fait un match n'est que ce qu'en font ses acteurs. Si une rencontre est ce qu'elle est, c'est quand même grâce ou à cause des hommes. Le football n'ayant rien d'une science, ce serait trop d'honneur (immérité) de l'affubler de ce qualificatif il ne peut donc pas être quelque chose d'exact. La preuve encore à Robert Barran. Qui aurait misé un kopeck sur une victoire des Rodéistes après quarante-cinq minutes ? Certainement personne tant les (très) jeunes du TFC avaient dominé les débats. Ils ont incontestablement (pour la plupart) du talent, mais aussi de gros manques dans la manière de terminer les actions où un peu plus de lucidité ou de prise et analyse des informations seraient souhaitables pour conclure victorieusement  de belles approches malheureusement gâchées ! Après la déroute de la semaine dernière le Rodéo recevait une formation qui devrait certainement jouer elle aussi les premiers rôles.
Toulouse Rodéo avec le retour de Médiene et l'arrivée de Faty avait meilleure allure. Le placement de Matumona en position d'arrière latéral droit où il y avait un problème semble une réussite, mais le pari n'est apparu comme une bonne pioche qu'au fil des minutes. 
Contrairement à le rencontre de la semaine passée (contre Canet)  abordée avec une certaine aisance avant de sombrer lors d'un second acte assez catastrophique le première période locale a été poussive, peu inspirée. Seule l'entame a été décidée et conquérante avec une frappe de Miftal sur la base du poteau gauche (ou la main ferme de Bloch ?). Feu de paille puisque le TFC prend le monopole du ballon et permet à Rivière de montrer sa sûreté dans les prises aériennes rassurantes. Mais quelques action bien menées ne finissent jamais au fond à cause vraisemblablement d'un manque de discernement. Au repos les locaux solides défensivement n'ont pas à se plaindre du nul, tandis que les jeunes pousses peuvent s'en vouloir.
 
Physionomie inversée en seconde période
 
Que s'est-il passé pendant le repos ? Mystère mais de suite on remarque que le déroulement du match n'est plus du tout le même. Si comme le déclare Jean-Christophe Debu ses protégés "sont tombés dans la frustration du premier acte" , cela paraît tout de même bizarre ou cela démontre un mental bien léger. De cela les locaux n'en ont cure et vont chercher leurs adversaires plus haut, les pressent bien mieux et dominent à leur tour. Mais ils s'exposent à des contres dangereux très mal négociés à cause de choix approximatifs. Cela n'aide pas à retrouver de la sérénité. Toulouse Rodéo appuie avec par moment brio et décision pour ouvrir logiquement la marque (65e, 1-0). Peu après Ocal d'une inspiration a failli inscrire le but de l'année avec une tentative de lob de plus de trente-cinq mètres détournée avec difficulté mais classe par Bloch. Rivière est vigilant sur un ballon haut de Koné. Edderoui déjà en vue par une activité débridée clôt la marque par une frappe lourde à l'entrée des seize mètres (83e, 2-0). Victoire un tantinet surprenante mais bien logique finalement.
Pour se distinguer en haut du classement les réservistes toulousains vont vite devoir apprendre à être décisif devant le but, mais aussi à ne pas gamberger en cas d'échec, et surtout acquérir un mental de conquérants. Pour les autres Toulousains la saison pourrait être palpitante.

Par Bob Marley
bobmarley@footpy.fr
 
 

Fabrice Dubois peut être ravi de cette première victoire sous les couleurs du Rodéo. (crédit: F.D.)
Fabrice Dubois peut être ravi de cette première victoire sous les couleurs du Rodéo. (crédit: F.D.)

LES RÉACTIONS 
Fabrice DUBOIS (entraîneur de Toulouse Rodéo) : "Être calme, être dans le travail"
"C'est le contraire de la première journée où nous avions pas trop mal commencé puis on s'est faits surprendre. Là on voulait durer ce qui est important pendant quatre-vingt-dix minutes. On a travaillé toute la semaine pour ça. Plus les matches vont s'enchaîner, plus le but du jeu sera de monter en puissance. Les joueurs du TFC ont mis beaucoup d’intensité en première période pour essayer de marquer les premiers en essayant de nous déstabiliser. Ils n'ont pas marqué du fait que l'on a été solides. Nous sommes revenus avec beaucoup d'ambitions sans commettre les mêmes erreurs que la semaine dernière. On a une deuxième période vraiment constructive. Ça s'est ressenti dès le début du second acte où on est monté en puissance au fil des minutes. Il faut être calme, il faut être dans le travail, en mettant une grosse rigueur et une grosse exigence. Ce soir les joueurs sont récompensés de leur travail et j'en suis vraiment content pour eux."
 
Jean-Christophe DEBU (entraîneur de TFC II) : "Recadrer tout ça pour les rencontres à venir"
"Une baisse physique dans la deuxième période certes, mais surtout les joueurs sont tombés dans la frustration du premier acte. C'est-à-dire qu'ils n'ont pas marqué sur leur temps forts avec les actions que l'on a pu avoir. En deuxième période le Rodéo a été plus agressif. Ses joueurs sont venus nous chercher plus haut, plus entreprenants, plus déterminés que nous. Sur des seconds ballons perdus on a été trop long à réagir défensivement. Il y a de la qualité offensive au Rodéo, on le savait. On ne se crée aucune occasion en seconde période, c'est moins bien collectivement, ça devient du chacun pour soi. On va essayer de recadrer tout ça pour les rencontres à venir."

LA FEUILLE DE MATCH
National 3 - poule H, deuxième journée
Samedi 24 août 2019, 18h30
Toulouse, Stade Robert Barran
TOULOUSE RODÉO / TFC II 2-0 (MT: 0-0)
Arbitres : M. Boris Gil assisté de MM. Mathieu André et Nicolas Poux. 
Délégué : M. André Davoine.
Buts : Médiene (65e), Edderaoui (83e) pour Toulouse Rodéo.
Avertissements : Keita (32e), Viltard (37e) à Toulouse Rodéo - Diarra (53e), Koné (73e) au TFC II. 

TOULOUSE RODÉO :  A. Rivière - H. Matumona, Adjei (cap.), Viltard, Chadli, M. Faty, S. Keita, Mediene, Edderaoui (Slimani,85e), Miftal, Ocal (Cazaux,83e)
Entraîneur : Fabrice Dubois
TFC II :  Bloch - L. Cazenave, El Khelfi (Rapnouil, 44e), Rouault, M. Diarra (cap.), Tounkara, N. Ngoumou (Sondanis, 73e), Koné, Zobo (Corredor, 59e), S. Sanna, A. Adli.
Entraîneur : Jean-Christophe Debu.

Houssine Mediene (à droite) aura débloqué le compteur du Rodéo. (crédit: D.D. / Footpy - archives)
Houssine Mediene (à droite) aura débloqué le compteur du Rodéo. (crédit: D.D. / Footpy - archives)

Bob Marley (bobmarley@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :