Connectez-vous S'inscrire

National 3 - Un nul pas si nul entre le TFC II et BALMA

Lundi 4 Novembre 2019

Ce dimanche après-midi, le TFC II et Balma se sont quittés sur un score nul et vierge. Malgré le manque de buts, le match n'a pas été si déplaisant que ça. Les Balmanais gardent leur invincibilité tandis que les Toulousains montrent de réels signes de progrès. (Par Bob Marley)


Après un début de championnat difficile la réserve toulousaine, au fil d'une condition physique s’améliorant de semaine en semaine et d’un collectif prenant forme sous les conseils avisés et compétents de coach Debu, va de mieux en mieux. Si la situation mathématique n'est toujours pas très reluisante (dixième, neuf points, deux victoires, trois nuls, trois défaites, onze buts pour, autant contre) il y a incontestablement du mieux. La formation étant le seul mot d'ordre, les confrontations avec des formations matures ne peuvent que servir à la renforcer. Avant d'affronter une équipe invaincue qui a dans ses rangs des joueurs rodés aux joutes de National les Toulousains, avec quatre dix-huit ans savaient à quoi s'attendre. Balma aussi d'ailleurs qui comme tant d'autres savait que le ballon collerait aux pieds des apprentis.
Si le score est resté nul et vierge la copieuse assistance a quand même pu profiter d'une rencontre assez agréable et intéressante. Les conditions climatiques pas terribles, avec du vent et de la pluie n'ont pas vraiment empêché les acteurs de donner le meilleur d'eux-mêmes. Sauf dans la zone de finition où le bât blesse toujours comme partout d'ailleurs.
On a coutume de dire que pour qu'il y ait un bon match il faut que les deux formations s'y prêtent. C'est à la fois vrai mais trop restrictif parce qu'en fait il faut également que la troisième se mette au diapason. Dimanche après-midi le trio arbitral a été à la hauteur. Avec Jean-Pierre Bonnet l'année dernière nous nous gaussions souvent des joueurs qui en tombant criaient pour obtenir un coup franc. Dimanche après-midi au bout de quelques instants c'est ce qui s'est produit. Un Toulousain certainement blessé est tombé avec fort tapage. L'arbitre n'a pas bronché, miracle en même pas deux secondes le joueur était debout ! M. Hurguet certainement un des meilleurs sifflets de la Ligue a laissé beaucoup jouer et n'est jamais tombé dans le panneau de la simulation, laissant le jeu se dérouler au maximum. Comme par hasard il n'y a eu (sauf erreur toujours possible de ma part) d'intervention d'un soigneur. Bravo à l'arbitre central bien secondé par des assistants au niveau.  
Alors que dire de la première période où il a fallu attendre la dernière minute pour voir le premier tir ? Pas grand-chose si ce n'est un ballon qui circule partout avec beaucoup de technique et quelques bonnes actions collectives.
 
La rencontre s'anime quelque peu
 
La pluie ayant enfin cessé, un timide rayon de soleil a éclairé de sa douce lueur un deuxième acte toujours aussi rythmé mais avec cette fois pas mal d'opportunités. Balma est le plus dangereux d'entrée mais un centre de Simon Lopez omniprésent est un poil trop long avant qu'une attaque ne soit annihilée par une main sifflée. Le TFC répond par une frappe enlevée de Taoui. C'est ensuite l'international français Nathan Ngoumou qui se heurte à Mahout. Un contre véloce conclu par Ed Dahabi placé en avant de pointe en l'absence de Nana blessé oblige Bloch à avoir la main gauche ferme en extension sur sa gauche. Balma obtient deux corners qui ne donnent rien.
Surviennent alors deux énormes occasions locales dont on se demande encore elles ne finissent pas au fond ? Je veux bien que la jeunesse de leur auteur soit une explication possible mais je réfute totalement cet argument si vous me le permettez. Le dernier geste d'une action est le plus important. Il demande une concentration extrême et malheureusement vue la désinvolture dont font preuve certains sur des contrôles ou des passes il ne m'étonne pas que leur tir soit aussi souvent mauvais. C'est tout d'abord Antiste seul à six mètres qui ne cadre pas, puis n'est pas plus réaliste après un corner tiré de la droite par Sanna ou encore idéalement placé seul à six mètres qui expédie un missile largement au-dessus de la barre. Lopez repousse un dernier corner toulousain.
Toulouse FC B prend un point mais comme l'a dit Jean-Christophe Debu c'est un minimum. Je le rejoins dans la mesure où les actions évoquées juste auraient dû finir au fond ou à tout le moins mettre Mahout en grande difficultés et soit le faire briller, soit le battre. Le déplacement dimanche à Aigues Mortes récent vainqueur à Toulouse Rodéo s'annonce compliqué.
Si Balma a eu également deux ballons pour marquer, les tentatives ont été un tantinet moins nettes malgré les belles initiatives de leurs auteurs. Le BSC est toujours, même si c'est anecdotique invaincu, mais s'il n'a encaissé que cinq buts en huit rencontres n'en a marqué que sept ce qui est vraiment peu. Samedi la réception du deuxième Fabrègues (16 points, 5V-1N-2D, 17 BP, 13 BC) qui était venu s'imposer 4-0 au Stadium sera un sacré test pour la bande au duo Mignotte/Lambert !

Par Bob Marley
bobmarley@footpy.fr
 

LES RÉACTIONS 
Jean-Christophe DEBU (entraîneur de Toulouse FC II) : "On mérite un peu mieux"
"C'était un match fermé, deux blocs très compacts qui ont laissé peu d'espace pour les animations offensives. Nous avons peut-être plus de situations franches de marquer, mais quand on en a même peu il faut les mettre. C'est le football. Pas d'efficacité mais j'ai bien aimé l'abnégation de mon équipe, la discipline tactique, l'envie de bien faire. Nous sommes sur une bonne série, on prend des points. Physiquement on est beaucoup mieux qu'en début de saison. Je crois que les prochains matches vont permettre encore de progresser. Je le répète chaque fois nous sommes un centre de formation, j'ai débuté avec quatre dix-huit ans. Il est important pour la jeunesse contre ce genre d'équipe, il ne faut pas oublier qu'ils sont invaincus, avec de la maturité, de l'expérience. On prend un point même si on mérite un peu mieux. On dit souvent que quand on ne peut pas gagner une rencontre il ne faut savoir ne pas la perdre. J'ai donc bien aimé la détermination de ne pas prendre de but, le travail collectif du bloc. On savait que c'était une équipe difficile à manœuvrer, on va travailler là-dessus pour que sur genre de match on puisse repartir avec les trois points." 
 
Sébastien MIGNOTTE (entraîneur de Balma) : "Un manque peut-être de transfert offensif"
"Toujours invaincu, oui ça c'est la satisfaction. Mais je pense que ça ne peut pas être un objectif parce que à un moment donné les choses arriveront on ne peut pas se fixer ça comme objectif. Cela prouve que l'on est solide, encore une fois on ne prend pas. On en a pris cinq sur huit matches de championnat c'est intéressant. On savait à quoi s'attendre face à une équipe qui allait avoir la possession avec de la qualité. Tactiquement j'ai trouvé que l'on avait été vraiment intéressant. Nous avions bossé cela. Je félicite les mecs qui ont respecté ça. Ils font beaucoup d'efforts, ils sont vraiment présents à toutes les séances, ils sont concentrés. Tactiquement, c'est un peu nouveau pour eux, c'est bien ils répondent et là ils sont récompensés de leurs efforts. Ça se joue à pas grand-chose, nous avons deux/trois situations où la réserve du Tef peut marquer, nous aussi par Mehdi Ed Dahabi et Haile Tatlot à la fin. Je pense que le nul est cohérent à l'extérieur face à une belle formation contre laquelle nous avons bien défendu. Il nous manque peut-être ce transfert offensif qu'en ce moment on n'arrive pas à trouver. Nous avons douze points en huit matches, on est, par rapport à ce que l'on propose à notre place. Si on arrive à trouver un équilibre on pourra espérer autre chose, mais rien de défini aujourd'hui."  

LA FEUILLE DE MATCH
National 3 - groupe H, huitième journée
Dimanche 3 novembre 2019, 15 heures
Toulouse, Stadium A1
TFC II / BALMA 0-0
Arbitres : M Nicolas Hurguet, assisté de MM Steven Warnizy et Karim Tourèche
Délégué : Régis Sanchez
Avertissements : Naïr (52e), Tounkara (67e) au TFC II - Cavaillé (34e) à Balma
 
TFC II : Bloch - Semaoun, Rapnouil, M. Diarra (cap.,), Naïr, Tounkara, Bangre (Kinima, 88e), N. Ngoumou, Sanna, Soudani (Ramade, 71e), A. Taoui (Antiste, 61e)
Entraîneur : Jean-Christophe Debu
BALMA : Mahout - Cavaillé, S. Lopez, Desfontaine, Kolczynski (cap., J. Joseph, 61e), Péchart, Tatlot, G. Velez, Ed Dahabi (Kandili, 61e), Nzinga, Gnaglo (Jarguel, 67e)  
Entraîneurs : Sébastien Mignotte, Jérôme Lambert.

Balma reste invaincu cette saison après huit journées.
Balma reste invaincu cette saison après huit journées.

Bob Marley (bobmarley@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :