Connectez-vous S'inscrire

National 3 - "ZOOM TECHNIQUE" sur la prestation de BALMA face à AGDE

Lundi 5 Novembre 2018

Cette analyse technique n’a aucune prétention, sinon de créer un lien exclusivement football entre le site Footpy et les composants de l’ensemble des clubs de la région, à savoir : dirigeants, entraîneurs, éducateurs, et joueurs, afin de provoquer des échanges et réactions. Ce site doit servir à tous les acteurs du football régional.


L’équipe de Balma s’est présentée sur un schéma en 4-4-2 avec deux véritables attaquants. Schéma inhabituel puisque d’ordinaire c’est sur un 4-2-3-1 que Balma évolue. Peut-être certaines absences ou formes du moment ont conduit l’entraîneur (Fafa) à modifier ses plans Toujours est-il que nous partons sur une défense à plat avec deux axiaux en couverture alternée restant dans leur positionnement mis à part sur les coups de pied arrêtés où leur montés étaient programmées. Deux latéraux autorisés à participer au jeu offensif, ce qui a rarement été le cas côte droit (autre chose à faire) et avec parcimonie côté gauche, le jeu de son équipe s’y prêtant que trop rarement. Un milieu à quatre, avec deux milieux centraux qui sont restés trop souvent bas à mon grès, se projetant rarement, un plus que l’autre (Rodriguez) ce qui a contribué à couper l’équipe en deux par moment, laissant un espace inoccupé (bien exploité par l’adversaire) derrière les deux attaquants, et deux milieux excentrés ayant plus de qualité et d’envie à attaquer qu’a défendre, oubliant parfois de se recentrer provoquant des espaces qui ont beaucoup gêné à la perte de balle. Enfin deux véritables attaquants de pointe, qui ont rarement eu l’occasion de combiner entre eux (manque d’habitude ou d’atomes crochus). Parfois le décrochage de l’un des deux (Cissé) a apporté un liant utile à l’équipe dans la zone trop souvent désertée.

Pas trouvé de solution aux problèmes posés par Agde offensivement

Signalons qu’à vingt-cinq minutes de la fin l’entraîneur a tenté un coup de poker en faisant entrer milieu côté droit un joueur (Braggiotti) à la place d’un défenseur. L’équipe évoluant à ce moment là en 3-5-2 Globalement l’équipe a failli dans le positionnement et le manque de disponibilité de son milieu. Elle n’a jamais résolu l’équation que deux joueurs adverses lui ont posée,  Montgory (attaquant côté gauche) et Psaume (meneur de jeu derrière l’attaquant de pointe), les deux à l’origine des buts. Le groupe a semblé manquer de confiance (peut- être provoquée par les résultats précédents) ce qui a provoqué un jeu long qui a facilité la tâche de la défense centrale adverse. Balma n’a jamais dans le match été dans une position conquérante (les joueurs avaient la crainte de se projeter vers l’avant). Certains avaient dû oublier de desserrer le frein à main avant de partir !


INDIVIDUELLEMENT
- RIVIÈRE Anthony (gardien de but) : N’a pas été très sollicité et a bien fait son travail jusqu’au deuxième but entaché d’une faute de mains de sa part. Quelques déchets de relance alors qu' habituellement elle est de grande qualité. Toutefois de bonnes sorties notamment en première période.
- BARTHIÉ FORTASSIN Thomas (défenseur latéral droit) : Joueur en grande difficulté sur la période jouée. Il est vrai que son adversaire direct (Montgory) qui a montré de grandes qualités balle au pied a été un véritable poison pour lui. Beaucoup de duels perdus et pratiquement pas de participation offensive pour son équipe. Cela arrive, des jours sans où l’on regrette d’être venu. C’est dommage pour ce joueur qui a eu montré notamment à Colomiers des choses intéressantes. Remplacé à la soixante-sixième minute par Charles Braggiotti qui est venu se positionner en milieu haut couloir droit (changement tactique de son équipe). Ce joueur a beaucoup essayé et entrepris. On ne peut pas lui reprocher sa générosité. Il a peut-être abusé de centres dans le paquet ou il est difficile de s’imposer devant une défense regroupée. Il a quand même apporté un petit plus.
- JOSEPH Jérémy (défenseur central droit) : L’habituel chef de défense a eu un comportement plus hésitant sur ce match, peut-être le ressenti de son environnement qui était moins serein, toujours est-il que même si le travail défensif a été fait correctement, son temps de réaction était plus long qu’à l’accoutumé. Illustration sur le premier but de la chevauchée de Spaume non maîtrisée au départ. Cela n’enlève rien à la régularité d’un joueur exemplaire.
- CHERFA Walid (défenseur central gauche) : C’est peut-être un des rares joueurs à qui on ne peut rien reprocher sur ce match. Très sérieux et appliqué, quelquefois mis à mal par la vitesse de l’attaquant de pointe (Diakhate), mais il a toujours eu l’intelligence de compenser par son placement et la position de son corps. Très bon sur les trajectoires et jamais pris en défaut par les déplacements de ses adversaires. Peut-être que sur le premier but il ne sort pas assez vite.
- CAVAILLÉ Jérôme  (défenseur latéral gauche) : Son rôle de défenseur a été fait correctement, mis à part quelques espaces laissées dans son dos, notamment en première période. A tenté des incursions offensives sur son côté sans grande réussite. Difficile par le placement de son équipe. A abusé trop de passes faciles latérales, au détriment de la recherche de l’espace dans les intervalles. Match sérieux de sa part
- ETTIEN Stéphan (milieu couloir droit) : Quand on connait les qualités de ce joueur, on est en droit d’en attendre beaucoup plus que sa prestation du jour. Sur son côté droit il n’a jamais pu faire de différence balle au pied, beaucoup de ballons faciles perdus. À cela ajouté que son replacement défensif n’a pas aidé c’est le moins qu’on puisse dire son latéral positionné derrière lui. Repositionné dans l’axe après une heure de jeu (position plus en rapport avec ses qualités) son match n’a pas été pour autant plus brillant. Une passe facile, mal dosée, pour décaler son partenaire tout seul qui termine en sortie de but en est l’illustration. Il est dommage qu’un garçon aussi talentueux puisse faire un match aussi insipide.

Anthony Rivière (crédit photo footpy)
Anthony Rivière (crédit photo footpy)

- PÉCHART Thomas (milieu récupérateur axial droit) : Beaucoup d’effort et de générosité, parfois limite dans les duels. Même si ses passes longues arrivent quelquefois à destination, il en a un peu abusé, de faire décrocher un attaquant pour s’appuyer dessus et amener son équipe entière vers l’avant aurait par moment été plus judicieux. Joueur qui peut avoir un gros volume de jeu mais qui à mon sens a joué beaucoup trop bas et a par conséquent augmenté la zone morte derrière ses attaquants. Il ne s’est pas assez projeté vers l’avant.
- RODRIGUEZ Fabien  (milieu récupérateur axial gauche) : Joueur dont les qualités sont plus adaptées sur une position plus haute sur le terrain. Il a été toujours dans l’hésitation de jouer soit plus haut, soit de rester  sur une position d’attente devant sa défense. Ses hésitations ne lui ont pas permis de se libérer complètement et d’apporter ce qui manquait à son équipe, d’être plus conquérant, plus culotté dans le pressing pour à la prise de balle être plus rectiligne, donc plus efficace. Joueur de qualité, intéressant qui va sûrement  prendre du volume dans l’avenir.
- ED DAHABI Mehdi (milieu couloir gauche) : Auteur d’une première demi-heure de grande qualité, beaucoup de différences sur son côté gauche où il a offert de très bons ballons à ses attaquants de pointe. Beaucoup plus à l’aise quand il faut attaquer, beaucoup de bonne volonté dans la récupération même si son replacement défensif n’est pas son point fort. Beaucoup de qualité dans la provocation balle au pied, malheureusement s’est étiolé au fil du match et est un peu sorti de son match sur la fin en devenant brouillon et trop individualiste. Joueur très intéressant par ses qualités propres, notamment sa vivacité.
- DIABY Oumar (attaquant de pointe) : Joueur sûrement avec un talent certain, les quelques bribes qu’il a montrées sur les rares actions qu’il a entrepris serait de nature à le penser. Malheureusement ses déplacements faits avec beaucoup de parcimonie le rendent difficilement accessible pour ses partenaires. Il lui arrive très souvent de renoncer à faire l’effort ce qui peut laisser paraître un comportement suffisant. Dommage car Balma avait besoin sur ce match de combattants. Il s’est montré maladroit devant le but en négociant mal les deux grosses occasions qui lui ont été offertes. Convaincu que ce joueur est capable de montrer autre chose. - Remplacé à la soixante dix-neuvième minute par NZE EDOU Childéric. Il est difficile de juger ce joueur sur la période (environ un quart d’heure) qu’il a jouée. D’autant plus que quand il est entré, l’équipe adverse menant, s’est recroquevillée devant son but mettant une densité de joueur importante dans cette zone.  Seul des ballons aériens jetés dans la boîte comme on dit, étant jouables mais très difficile devant des défenseurs rodés à ce genre d’exercice.
- CISSÉ Seydina (attaquant de pointe) : Le meilleur élément de Balma sur ce match. Très bon dans ses déplacements, dans sa tenue de balle. En décrochant il a offert beaucoup de possibilités à ses partenaires. Il n’a jamais renoncé, il aurait pu être un exemple, dommage qu’il n’est pas été suivi par l’ensemble de ses coéquipiers. Il aurait mérité de convertir en but la grosse occasion qu’il s’est créée et qui aurait permis à son équipe de revenir au score à ce moment là. Les événements ne l’ont pas voulu.

Faisons confiance à l’entraîneur, Fabrice DUBOIS, pour houspiller et remonter sa troupe, afin de provoquer une rébellion salutaire pour les prochaines rencontres.

Balma connait une mauvaise passe mais la qualité composant ce groupe permet de voir l'avenir avec optimiste (crédit photo footpy)
Balma connait une mauvaise passe mais la qualité composant ce groupe permet de voir l'avenir avec optimiste (crédit photo footpy)

JPB (jpb@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :