Connectez-vous S'inscrire

National 3 (vidéo) - Soir de gala et de spectacle à l'AS MURET

Dimanche 12 Mai 2019

Du beau monde en dehors du terrain, et sur le rectangle vert, une équipe qui n'a cessé d’impressionner son monde au fur et à mesure que la saison avançait. Même si ce samedi soir il a fallu attendre la cinquantième minute, la virtuosité des locaux a refait parler d'elle et a régalé le public à tous les niveaux. Et c'est Mende qui en a payé les frais (par Bob Marley).


Quelle série ! Muret qui n'a plus perdu depuis... si longtemps, au point de passer pour un épouvantail vient, après être allé semer la pagaille à Alès où le discret Sébastien a trouvé le moyen de se faire expulser d'en passer trois à Mende. Très belle opération pour Muret qui s'est fixé comme objectif de conserver la troisième place récemment accrochée mais aussi pour Balma et Toulouse Rodéo respectivement vainqueur de Fabrègues et Blagnac. Si j'étais joueur il me semble que je préférerais aller au plus près plutôt que d'aller "péter" à des centaines de kilomètres... Et puis rien de tel que des "petits" derbies entre amis ! La semaine dernière à Balma cela n'avait pas été folichon ce qui fait que quand j'ai retrouvé deux historiques de la JS Cugnalaise vus à Balma dont monsieur Escaich himself on s'est souhaité d'assister à autre chose. Et bien, que nenni ! À la pause Séb, mister Korner a comme moi regretté le pale niveau d'un premier acte local peu emballant c'est le moins que l'on puisse dire et l'absence de réalisme de visiteurs souvent en possession du ballon mais avec toujours cette absence de création qui aurait ouvert des espaces. En quelques mots on s'est pas mal ennuyé et nous n'étions pas les seuls puisque tour à tour Franco Vignola et Sébastien Lasserre y sont allés de commentaires que comme un gros collabo je vous livre :  Franco : "on joue long mais on n'en prend pas une de la tête..." Sébastien : "on va attendre le un à zéro pour jouer au football ?" ou encore : "Merde, j'en ai plein le cul !"   Muret ne réussissait rien. Bon faut dire qu'il ne tentait pas grand chose, pendant que Mende essayait mais n'a jamais réussi à vraiment décontenancer Baba Alla sacrément vigilant et tonique.
 
Muret se met enfin à jouer
 
À la décharge des locaux il y avait de multiples absences que m'a énumérées Jean-Louis Fauré, liste de cinq à six joueurs prépondérants. Mais on peut imaginer que coach Lasserre a dû élever la voix car le groupe de retour après la pause a semblé différent. Cinq minutes à peine pour une action collective conclue par Sadio qui n'avait rien réussi de bon pendant le premier acte. Mende ne baisse pas les bras mais est toujours aussi stérile. Cinquante-neuvième minute entrée en jeu d'un U19 nommé Millon. Je ne suis pas sûr qu'il ait encore touché le ballon mais à peine un infime poignée de secondes après son entrée sa tentative fait mouche pour le creusement de l'écart. Mende ne réussit plus grand chose malgré plusieurs tentatives. Au contraire les Mendois se font prendre en contre après un corner. Nana offre une passe décisive en profondeur à Jarzabek qui parachève le succès muretain. Mende aura bien des opportunités mais Baba Alla n'était pas décidé à encaisser de but et a tout repoussé, et avec le sourire, svp ! Muret a fait ce qu'il fallait mais c'est un avertissement sans frais pour les deux dernières rencontres. Mende s'enfonce....

Cette équipe de Muret se réagle autant qu'elle nous régale (crédits : ASM)
Cette équipe de Muret se réagle autant qu'elle nous régale (crédits : ASM)

LES RÉACTIONS
Sébastien LASSERRE (entraîneur de Muret) : « On vit très bien ensemble. La cohésion de groupe est très importante »
"Muret fait des choses intéressantes depuis quelque mois puisque depuis fin octobre nous n'avons qu'une défaite avec la réception de Montpellier. On a fait une belle seconde période après une première un peu poussive avec des consignes pas tout à fait respectées, un manque de jeu sans ballon, et de discipline sur le replacement défensif.  On fait un premier acte moyen. On rectifie lors du second certaines choses. Mais le score est lourd, trois à zéro c'est quand même lourd par rapport à l'opposition. Nous avons été sérieux, discipliné, avec encore un état d'esprit irréprochable. On vit très bien ensemble. La cohésion de groupe est très importante dans les sports collectif. On va essayer de garder la place de troisième parce que l'on veut impérativement finir sur le podium. Ce week-end un trio arbitral de qualité qui a bien tenu le match et qui nous a permis de ne pas prendre trop de jaunes !"
 
Franco VIGNOLA (entraîneur de Mende) :  « On n'a pas le caractère qu'il faut pour s'en sortir... »
"On  fait une bonne première période mais on manque de justesse et on doit faire nettement mieux. Après je dis certaines choses à la mi-temps, mais rien n'est respecté. Première occase pour Muret, c'est but ! Derrière c'est la débandade, on baisse la tête... On n'a pas le caractère qu'il faut pour s'en sortir. Malheureusement je pense qu'on va tout droit en R1 en continuant comme ça avec des joueurs cadres qui ne sont pas à la hauteur. On va faire avec, on va s'accrocher."

LA FEUILLE DE MATCH
National 3, poule H, vingt-quatrième journée
Samedi 11 mai, dix-neuf heures
Muret, stade Clément Ader
MURET / MENDE 3-0 (MT: 0-0)
Arbitre : M. Ludovic Dasque, assisté de MM. Matthias Moulinier et Rémi Naudinet
Délégué : M. Olivier Dissoubray
Buts : Sadio (50e), Millon (59e), Jarzabek (69e) pour Muret
Avertissements : Nana (64e) à Muret - Teissier (38e) à Mende
 
MURET : Baba Alla- Ounas, Dakhlaoui (cap.), E. Gyebohao, Gauthier, Ranea (Ben Ismaël,72), Jarzabek, Bangoura, Nana (Oumbark,78), Clément Triaut, Sadio (Millon,59)  
Entraîneur : Sébastien Lasserre
MENDE : Blachon- Ramos, Teissier, De Freitas, Almeras,  Camisullis (Fabre,78), Gourmat (cap.), Sacko (Bourguet,78), Belhanda, Y. Robert, Leroux (T. Diallo,59)
Entraîneur : Franco Vignola.
 


Bob Marley (bobmarley@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :